jeudi 15 avril 2010

EFT : chassez la douleur et l'émotion négative s'en va

En poursuivant la douleur physique on peut éliminer le problème émotionnel qui la sous-tendait.

Gary Craig présente ce cas :
"Voyez comment Elise Krog (Afrique du Sud) a appliqué l'EFT à son mari en poursuivant les symptômes physiques plutôt que les problèmes émotionnels auxquels il ne veut pas faire face. Nous appelons cela "chasser la douleur" et c'est souvent un moyen très efficace d'éliminer des problèmes émotionnels sans jamais les cibler directement. Le Dr Patricia Carrington traite un problème semblable avec un certain bon sens. S'il vous plaît, consultez un médecin pour tout problème médical. Bien à vous, Gary"

Traduction de la page :
**http://www.emofree.com/Pain-management/chasing-pain-krog.htm**

La lettre d'Elise Krog :

Rappel des faits : 
Mon nom est Elise et je vis en Afrique du Sud. Mon mari souffre d'épisodes de dépression et d'anxiété. Il n'aime pas non plus beaucoup parler lorsqu'il est dans un épisode de dépression. Il est dans une sorte de dépression en ce moment, mais pas très grave, il y entre et en sort tous les deux ou trois jours. Je viens seulement de commencer à étudier l'EFT il y a quelques semaines et je n'ai encore pu travailler que sur moi-même et ma sclérose en plaques (MS).

Mon histoire avec l'EFT :
Hier soir, je massais les mains de mon mari pendant que nous regardions la télévision et quand je suis arrivée à la partie charnue entre le pouce et l'index, c'était vraiment très douloureux. Je lui ai demandé s'il voulait me laisser essayer de le débarrasser de cette douleur avec l'EFT. (Je ne savais pas si cela pouvait marcher, car tout le monde a mal en appuyant fortement sur ce point). Instinctivement, je savais qu'il n'aurait pas envie de parler, alors j'ai continué à masser ce point d'une seule main tout en faisant le tapotage sur son visage et sur ses mains avec mon autre main.
Après avoir tapoté plusieurs fois les points du visage, sous le bras et sur la poitrine, j'ai tapoté le point-gamme et j'ai fait moi-même les exercices des yeux parce que je ne pensais pas qu'il allait coopérer avec cela. Une fois que la douleur a commencé à diminuer un peu, je lui ai demandé de faire l'exercice de fermer-ouvrir les yeux et de les faire tourner dans les deux sens, ce qu'il a fait; mais ensuite il n'a pas eu envie de chanter et et de compter, alors je l'ai fait pour lui dans ma tête. Après environ 5 minutes, la douleur avait disparu complètement et il semblait un peu surpris car il s'était habitué au fait que cette douleur soit toujours là. Je lui ai demandé si je pouvais faire l'autre main et il a dit oui.
Au début, la douleur s'est aggravée, puis elle a commencé à diminuer. Quand il a senti que ma main était fatiguée après une minute, il a frotté lui-même ce point de la main tandis que je continuais à faire le tapotage sur lui. Après environ 5 minutes cette douleur avait disparu, et alors une chose étrange s'est produite. Dès que la douleur a disparu, mon mari a ressenti une douleur intense dans son avant-bras, près du coude.
J'étais vraiment très intéressée par cela car je savais que c'était la version physique d'un autre "aspect" de son problème. Il a alors frotté ce point douloureux tandis que je continuais à tapoter sur lui. La douleur s'est ensuite déplacée vers un autre point du même bras. Quand cette douleur est partie, il a commencé à avoir des nausées comme à l'annonce d'une migraine (il en souffre parfois). J'ai continué le tapotage EFT et il a dit que la nausée empirait quand je tapotais les points de son visage, mais qu'elle commençait à diminuer quand je tapotais sur son point-karaté ou sur son point-gamme. J'ai réalisé qu'il était fatigué et pas du tout prêt à passer à un autre "aspect". Alors j'ai seulement tapoté sur ces points jusqu'à ce que la nausée s'en aille.

Ensuite, il a dit qu'il se sentait bizarre, mais d'une bonne manière. Quand il s'est levé, il a déclaré qu'il se sentait plus grand ; et un peu plus tard, après le dîner, il a déclaré qu'il n'avait pas une seule fois eu les mâchoires contractées depuis que j'avais fait ce travail sur lui. La chose qui m'a réellement intéressée, c'est que nous avions trouvé une façon de travailler sans qu'il ait à penser à des émotions, parce qu'il n'aime pas cela. Si nous ne faisons que suivre les symptômes physiques, nous pouvons éliminer la douleur émotionnelle.
C'est la première fois qu'il m'a laissée faire EFT sur lui et il était étonné de voir à quel point cette technique est puissante. (Il avait déjà "fait" la kinésiologie, la technique de dégagement du stress pour le corps, la réflexologie ainsi que des séances de psychothérapie pendant des années, même si aucune de ces technique n'avait jamais eu de résultat sur lui.)

Cordialement,
Elise Krog

****

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de m'envoyer votre commentaire. Si vous voulez que je vous réponde directement joignez votre email dans un second commentaire à part que je supprimerai.