dimanche 31 octobre 2010

EFT contre la douleur des crampes

Effet-miracle instantané : plus de crampe, plus de douleur.

Gary Craig : "Que vous soyez un athlète en plein entrainement ou une personne âgée ayant beaucoup travaillé comme Harol Woods, les crampes musculaires sont à la fois douloureuses et handicapantes. Lisez comment Harold a trouvé une utilisation simple de l'EFT et vous augmenterez votre motivation à l'utiliser la prochaine fois que des crampes musculaires vous assailleront."

Note: L'auteur de cet article suppose que vous avez une connaissance pratique de l'EFT. Si vous êtes nouveau dans ce blog, renseignez-vous sur la technique de base en lisant la page "Apprendre EFT".

Lettre de Harold Woods. B.Sc.B.Paed.

Bonjour Gary,

Je suis un professeur de sciences de lycée à la retraite et j'ai 76 ans.
J'ai commandé vos DVD d'enseignement de l'EFT et il ne me reste que les 2 derniers à regarder. J'était sceptique, je ne croyais pas que ça pouvait marcher sur moi.

Mais il y a six semaines, comme j'avais passé la journée en haut d'une échelle à peindre la pièce arrière de notre maison, j'étais fatigué. Je suis allé m'étendre avant le dîner dans la pièce de l'ordinateur. Dix minutes plus tard, une crampe a commencé dans ma jambe gauche. Je me suis assis et je l'ai massée. La douleur a empiré, alors je me suis levé et j'ai essayé de marcher dessus. Le muscle paraissait aussi dur que le roc et la douleur était effroyable.

Je me suis mis à descendre l'escalier en boîtant. Arrivé à la moitié, le même muscle, mais sur la jambe droite, a commencé à faire le même type de crampe que celui de la jambe gauche. Ce muscle aussi était très dur, je ne pouvais plus me tenir debout aussi je suis allé m'asseoir sur le sofa. Maintenant, la douleur était tellement épouvantable que je ne savais pas quoi faire pour l'arrêter. Soudain, j'ai pensé que je devrais essayer l'EFT.

J'ai commencé avec le point karaté :
- "Cette terrible douleur dans mes jambes, je veux qu'elle parte, je suis quelqu'un de bien."
Ceci a été répété trois fois.
Ensuite, j'ai tapoté sur le point du menton :
- "Cette terrible douleur dans mes jambes", répété trois fois tout en tapotant.

J'ai fait de même en tapotant sous le nez, sous l'oeil, sur le côté de l'oeil, sur les points des sourcils, sur le point de la clavicule et à nouveau sur le point karaté pour une phrase complète.

C'est à ce moment-là que ça m'a frappé : j'ai réalisé soudain qu'il n'y avait pas de douleur. Aussi simple que ça, il n'y avait pas de douleur. Les deux muscles était souples et sans douleur. D'abord, je n'ai pas pu y croire. Les muscles des deux jambes étaient chauds mais souples. Pas de douleur. La douleur n'est jamais revenue.

Maintenant, je crois vraiment à la réalité de l'EFT pour moi-même. J'ai lu toutes vos newsletters concernant EFT et comment l'utiliser.
Mon seul regret est de ne pas avoir connu la méthode EFT quand j'étais encore professeur de lycée. En ce moment, j'essaye d'en enseigner l'utilisation à toute ma famille.

Bien à vous.
Harold Woods

******
[COMMENTAIRE DE PIVOINE : A noter dans cet article écrit par un "débutant" EFT : Il ne peut pas dire "je m'aime et je m'accepte", alors il remplace par "je suis quelqu'un de bien", et ça marche. Avis à tous ceux qui sont rebutés par la formulation classique : "Même si j'ai ... (ce problème), je m'aime et je m'accepte en totalité." Ensuite, bien sûr, il faudra envisager la question de savoir pourquoi vous ne pouvez pas vous accepter, ou pas vous aimer. C'est un autre voyage avec l'EFT...]


*

1 commentaire:

  1. Parfois, ça peut être aussi simple que ça (mais ça ne l'est pas toujours). Je crois aussi que c'est important d'encourager les gens à ne pas s'attaquer à de trop gros morceaux quand ils démarrent en EFT, au risque de se décourager (alors que c'est simplement un manque d'expérience, qui vient avec le temps)
    Amitiés
    Louis Szabo

    RépondreSupprimer

Merci de m'envoyer votre commentaire. Si vous voulez que je vous réponde directement joignez votre email dans un second commentaire à part que je supprimerai.