lundi 6 juin 2011

EFT pour une douleur au poignet

Devant un public, le praticien EFT soulage la douleur d'un poignet cassé en faisant travailler la cliente sur les émotions qui la travaillaient au moment où la fracture avait eu lieu deux semaines auparavant.

Avant de présenter la traduction de cette étude extraite du site de Gary Craig, je voudrais dire que j'ai reçu un commentaire agressif d'une personne affirmant, en gros : "J'ai dépensé 70€ chez un praticien EFT parce que j'avais mal au poignet, et résultat j'ai toujours mal, ça prouve bien que ce truc inventé par un ingénieur fumiste est une grosse arnaque."

Bien sûr, j'entends rigoler tous ceux qui ont lu mes presque 300 posts ici publiés, rapportant des témoignages de réussite avec l'EFT - et surtout, tous ceux qui ont essayé l'EFT et qui l'utilisent tous les jours.

Ce monsieur a toujours sa douleur au poignet pour plusieurs raisons. Soit il est tombé sur un praticien EFT vraiment débutant. Soit le praticien était expérimenté et a traité plusieurs émotions de cette personne, liées à son problème de poignet, mais n'a pas réussi dans une première séance (ça arrive) à atteindre le fond du problème, un EVENEMENT SPECIFIQUE totalement oublié au fond de l'inconscient du monsieur. Incidemment, le praticien a dû mettre à jour d'autres problèmes et émotions, peut-être la colère d'ailleurs, qui imprégnait fortement le message que j'ai reçu. Ce qui fait que dans une autre partie de lui que son poignet, ce monsieur va déjà beaucoup mieux maintenant, mais il ne le reconnaît pas à cause du fameux problème d'APEX que Gary Craig a mis en évidence.

Troisième possibilité : la douleur a une base physique qui ne peut être traitée que médicalement ou para-médicalement ou même non-médicalement (fracture, foulure, luxation, travail sur ordinateur avec une souris bluetooth, etc.) et il devrait d'urgence aller se faire faire une radio / changer de souris / acheter une chaise plus haute pour travailler à l'ordinateur sans fatiguer son poignet.

Quatrième possibilité : Ce monsieur m'embauche pour jouer avec lui et son praticien EFT à un "jeu" comme ceux que Eric Berne décrit dans "Des Jeux et des Hommes", un classique de l'analyse transactionnelle. Dans ce jeu, malhonnête comme tous les jeux, il dit "Vous voyez bien comme j'ai essayé, ce qui prouve bien ce que je voulais prouver dès le départ : à savoir que cette technique non estampillée par la médecine officielle est une arnaque".

(D'ailleurs il m'écrit sous un pseudonyme et sans donner d'email pour que je puisse mieux ne pas lui répondre.)


Tous les médecins, psychiatres, psychothérapeutes, travailleurs sociaux et personnes impliquées dans une relation d'aide quelle qu'elle soit ont eu, ont, ou auront un jour un patient qui les attire dans ce genre de "jeu" dans lequel il dit "Vous voyez bien que je ne peux pas guérir et que j'ai bien raison de rester malade / ressentir toujours cette douleur / ne pas trouver de travail / etc. etc.".

C'est un "jeu" classique, que l'EFT déjoue tout aussi classiquement en creusant dans les "bénéfices cachés de la maladie" et les événements spécifiques renvoyant à d'autres événements spécifiques. Le praticien EFT doit être très rapide et intuitif pour arriver à "prouver" à son client qu'il y gagnera plus à sortir de son cycle vicieux qu'à s'accrocher à son "jeu", avant que le client déclare qu'il a sa "preuve" et qu'il en a assez.

Mais revenons à nos moutons... (en Nouvelle-Zélande c'est normal) et à cet article de Dawson Church concernant une histoire de poignet cassé dont la douleur voulait dire quelque chose à la patiente, elle-même médecin d'ailleurs...

Note: Cet article suppose que vous ayez une connaissance pratique de l'EFT. Les nouveaux venus dans ce blog en tireront plus de bénéfices après avoir lu la page "Apprendre EFT". Pour en savoir plus sur la méthode EFT au niveau théorique, lisez les posts regroupés sous "EFT c'est quoi" et "EFT comment". Les professionnels de la santé pourront trouver des informations utiles en lisant les posts regroupés sous "EFT Les dossiers pour pros" et "EFT Les méthodes".

Traduction de la page en anglais :
http://www.emofree.com/Pain-management/broken-wrist-pain-relief.htm

"Hello tout le monde", dit Gary Craig, "Voyez comment Dawson Church s'attaque aux EVENEMENTS SPECIFIQUES pour apporter un soulagement à une cliente médecin qui souffre du poignet à la suite d'une fracture."

Dawson Church écrit :

Bien qu'il existe de nombreuses variantes de l'EFT, habituellement j'utilise juste la "recette de base" de Gary parce qu'elle est si phénoménalement efficace.

Je donne des conférence dans de nombreux congrès de psychologie et de médecine, et souvent mon public, composé d'infirmières, de médecins, de psychothérapeutes et autres, ne sait rien sur l'EFT. Je fais souvent une présentation de l'EFT en groupe sur scène, après avoir fait une heure de présentation théorique de mon livre "Le Génie dans vos Gènes" ("The Genie in your Genes" en anglais, best-seller), qui décrit l'excellente base scientifique qui sous-tend l'EFT, et permet au public de savoir que l'EFT est garanti par une bonne base de preuves. Ensuite, je les fais tous tapoter !

Lors d'une récente conférence, devant environ 100 professionnels de la santé à l'Université Massey en Nouvelle-Zélande, j'ai travaillé avec un groupe de cinq personnes souffrant de douleurs diverses.
Parmi eux, il y avait une Allemande de 52 ans, médecin, qui s'était fracturé le poignet. La fracture du poignet avait eu lieu lors d'une randonnée en camping deux semaines auparavant. Je lui ai demandé quel était le niveau d'intensité de sa douleur sur l'échelle de 0 à 10, et elle a dit 7.

Quand je lui ai demandé d'identifier un incident émotionnellement déclenchant associé à la fracture, elle a été perplexe et n'a pas pu en trouver un seul. Elle a dit qu'elle avait glissé en marchant sur un tronc d'arbre qui a servait de pont au-dessus d'un ruisseau. Elle avait saisi une branche mais était quand même tombée, se tordant le bras et se cassant le poignet.

Je lui ai demandé de "creuser" dans les circonstances entourant la fracture pour découvrir tous les facteurs émotionnels possibles. Après avoir réfléchi longuement, elle a fini par dire : "Je faisais du camping avec ma fille. Ce jour-là, je ne voulais pas faire de randonnée, mais elle m'a obligée à l'accompagner. J'étais pleine de ressentiment à ce sujet". Néanmoins, en ce qui concernait la randonnée en elle-même, elle a signalé que "ça avait été un bon moment".

Je lui ai demandé de se rappeler son ressentiment envers sa fille et de déterminer où ce sentiment se trouvait dans son corps. Elle a montré son plexus solaire, et déterminé une intensité émotionnelle de 7 sur 10. Je constate toujours que les gens qui ont une fracture ou une douleur ont presque toujours un autre endroit de leur corps où leurs sentiments viennent se focaliser et qu'il est donc important d'obtenir une mesure de leur niveau d'intensité pour les deux, une pour la blessure ou la douleur physique et une autre pour les émotions.

J'ai ensuite demandé à la cliente de ramener à sa mémoire la première fois qu'elle avait ressenti ce même sentiment dans son plexus solaire. Elle a dit que c'était quand elle pensait à son père, et qu'il avait souvent agi à son égard de manière coléreuse et méprisante. J'ai continué de lui poser des questions, jusqu'à ce que nous découvrions un incident particulier. Je trouve que plutôt que de tapoter sur des généralités même si ça fonctionne parfois, il est préférable de creuser pour atteindre des événements spécifiques.

COMMENTAIRE DE GARY CRAIG : "Absolument d'accord. Entrer dans les événements spécifiques est souvent le moyen le plus efficace pour résoudre les problèmes.... surtout ceux qui sont difficiles."

DAWSON CHURCH REPREND : Lorsque nous sommes enfants, nous ne généralisons pas en créant une méta-histoire pleine de sous-entendus (par exemple, "père coléreux et méprisant"); nous nous contentons de vivre les événements qui nous arrivent. L'incident que cette dame médecin a ramené à sa conscience s'était produit alors qu'elle était à l'école primaire. Elle était si intelligente qu'elle avait été la deuxième de la classe lors du premier examen. Elle avait ramené à la maison ses résultats d'examen et fièrement les avait présentés à son père. Le commentaire de ce dernier avait été: "Pourquoi n'es-tu pas première ?"

Elle a évalué l'intensité émotionnelle de cet incident à 10 sur 10 au niveau de son plexus solaire. Encore une fois, le corps est un excellent guide, et quand nous abandonnons notre récit pour revenir à notre expérience vécue, notre corps nous donne les informations, il n'y a qu'à demander.

Comme j'ai habituellement très peu de temps lors de ces démonstrations, j'utilise la brillante technique de Gary Craig qui consiste à "couvrir tout le problème" en utilisant toutes les "phrases de départ" possibles et imaginables pouvant déclencher des aspects émotionnels du problème. Donc, tout en tapotant sur l'incident de l'examen, nous avons tapoté pour l'expression du visage de son père, son langage corporel, le son de sa voix, toutes les autres fois où il l'avait ainsi dépréciée. Nous avons fait aussi le tapotage sur des "phrases de départ" qui étaient des recadrages positifs, par exemple : "Mon père faisait du mieux qu'il pouvait."

J'ai alors demandé à cette femme médecin de réévaluer l'intensité émotionnelle au niveau de son plexus solaire. L'intensité était maintenant à zéro.

- "Et à propos" ai-je alors demandé, "quel est le niveau d'intensité de la douleur dans votre poignet maintenant?" Elle a remué son poignet d'avant en arrière, perplexe, incapable de localiser la douleur ! Puis elle a dit: "Eh bien, c'est peut-être un 2 maintenant, je ne sais pas, je ne peux pas la ressentir."

J'obtiens ce type de résultat régulièrement, juste en suivant la recette de base de l'EFT. Les médecins allopathes sont de plus en plus au courant de la puissance des techniques de la médecine énergétique. L'époque où l'EFT était considérée comme "trop bizarre pour en parler à votre médecin" a disparu. Je ne rencontre que de la curiosité et un intérêt empressé lorsque je présente cette méthode. Et, tandis que nous continuons à construire une base scientifique solide pour soutenir l'EFT, je m'attends ce que dans le futur cette méthode soit de plus en plus intégrée aux protocoles de soins d'urgence.

Dawson Church

************ *
Retour au Message du Jour

*

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de m'envoyer votre commentaire. Si vous voulez que je vous réponde directement joignez votre email dans un second commentaire à part que je supprimerai.