mercredi 25 juin 2008

EFT pour une double foulure

Marianne Davidow est thérapeute EFT en Israel depuis quelque temps déjà lorsqu'elle glisse dans un escalier et se foule les deux chevilles. Il est minuit, tout le monde dort. Elle ne peut plus faire porter son poids sur ses pieds et il lui reste deux volées de marches à franchir, assise, avec une douleur énorme. Cela lui prend 20 minutes pour atteindre la chambre.

Son mari et sa fille la mettent au lit. Les chevilles enflent et sont très douloureuses. Elle est en état de choc et tremble, alors sa fille lui fait du Reiki. C'est son mari qui se met à faire le tapping pour elle. Il fait une séquence pour le choc et elle arrête de trembler. Quelques minutes plus tard cela recommence mais pas aussi fort. Il fait une autre séquence de tapping et le tremblement cesse complètement.
Elle se met alors à faire le tapping sur la douleur intense et le gonflement, en disant : "cette sensation de feu dans mes pieds... la douleur et l'enflure..." Elle continue pendant un certain temps puis s'endort d'un sommeil très calme.

Le lendemain, ce n'est plus aussi enflé. L'une des chevilles a l'air presque normale. Elle peut à nouveau marcher en faisant très attention et recommence les séquences de tapping tout au long de la journée. L'autre cheville s'améliore aussi.

Mais Marianne sent qu'il manque quelque chose. C'est si douloureux de monter et descendre ces escalier alors elle commence à tapper sur sa colère contre elle-même et son stupide manque d'attention en descendant ces marches. Elle sent que la douleur diminue d'intensité de 5 à 2 sur l'échelle de 0 à 10.

Le troisième jour, elle peut à nouveau conduire. L'un de ses pieds est noir et bleu, il reste un peu d'enflure à la cheville et il est raide. Elle fait le tapping dessus et continue sur d'autres aspects, comme le fait de se sentir coupable de sa stupidité, sa colère contre elle-même, etc.

Quatre semaines plus tard tout est rentré dans l'ordre et elle peut retourner à la gymnastique.

(Extrait de la Newsletter de Gary Craig, dans le site emofree.com)

*********

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de m'envoyer votre commentaire. Si vous voulez que je vous réponde directement joignez votre email dans un second commentaire à part que je supprimerai.