lundi 31 mars 2008

EFT peur de parler en public

Je reprends ma lecture de la base de données du site emofree.com
Voici encore un témoignage de "nouveau-venu à l'EFT".

Avez-vous le trac quand vous devez vous lever dans une assemblée pour donner votre point de vue, ou quand vous avez un exposé à faire dans le cadre de votre travail ? EFT peut vous aider à résoudre ce problème.

Sergio Lizarraga, du Mexique, écrit : "Cela fait six mois que j'étudie et que je pratique EFT... Je veux partager l'expérience intéressante que j'ai eue avec ma femme qui avait peur de parler en public. A l'église, alors qu'elle était lectrice depuis un mois à peu près, nous avions remarqué que, dès qu'elle apparaissait devant l'assemblée et commençait à lire, le son de sa voix n'était pas normal et elle lisait plus vite aussi."

Ils en parlent un soir et elle avoue rencontrer trois obstacles : peur d'être devant les gens (8 sur l'échelle de 0 à 10), nervosité à cause de l'émotion causée par la lecture la bible (9 sur 10) et nervosité dès qu'elle lit n'importe quoi devant des gens ce qui lui fait perdre sa voix (10 sur 10).

A noter qu'il est très important d'analyser ses émotions dans tous leurs détails, et de faire ensuite le travail d'EFT (voir posts plus anciens) sur chacun de ces détails. C'est ce qu'ils font ensemble.

Sergio termine : "Après que nous ayons terminé les séquences, elle s'est testée elle-même en lisant tout haut un passage de la bible devant moi. Avant EFT, sa voix aurait été tremblante et faible. Maintenant elle sonnait claire et jolie ! Le vrai test fut de lire devant l'assemblée. Plus aucun problème. Maintenant, depuis plusieurs semaines, elle lit d'une voix forte, tout en étant complètement calme et relaxée."

(Extraits traduits de la page du site emofree.com de Gary Craig :
**http://www.emofree.com/Fear/fear-public-speaking-sergio.htm**)

****

dimanche 30 mars 2008

ATLASPROFILAX effets secondaires

Y a-t-il des effets secondaires à la méthode ATLASPROFILAX ?
Aujourd'hui je me réveille, et plus rien : aucune douleur nulle part. Hier je me massais l'occiput douloureux, j'avais des problèmes le long des tibias, des douleurs dans les chevilles et les poignets, le bas du dos en compote. Aujourd'hui plus rien.
Quand vous vous êtes fait remettre l'atlas en place (voir mon post "Nous sommes tous malades de l'atlas"), on vous remet une liste d"effets secondaires physiques qui peuvent survenir pendant un certain temps. Parmi ceux-ci, il est décrit "une sorte de catarrhe", quelque chose comme "le nez qui coule", ce que nos grands-mères appelaient "rhume de cerveau", processus d'élimination des toxines du corps. J'ai ça depuis le début et c'est très bien, il faut que ça sorte.
Par contre, je vois autour de moi des personnes qui ont eu l'atlas remis en même temps que moi et qui n'ont pas cet effet secondaire. Une de celles-ci avait une scoliose très forte depuis l'âge de 5 ans, qui se voyait comme une grosse bosse derrière l'épaule. Dès la remise de l'atlas, son dos était spectacultairement beaucoup plus droit, cet effet a été immédiat et très visible. Et elle n'a aucun effet secondaire, aucune douleur nulle part ni rhume de cerveau; ainsi chaque cas est différent.
Un couple de jeunes gens qui m'avaient conseillé de faire cette remise de l'atlas n'ont eu également aucune réaction secondaire. Mais ils sont jeunes et n'étaient pas malades. Vont-ils pour autant dire, comme on lit dans certains forums : "ça ne m'a rien fait" ? Non, ils disent qu'il y a un véritable changement. Ils se sentent plus à l'aise en général.
Une chose encore à signaler : je me suis aperçue que je n'ai plus envie de sucre, le "craving" a disparu.

***

samedi 29 mars 2008

ATLASPROFILAX : QUOI DE NEUF après la troisième séance ?

Aubaine : On me propose une troisième séance !
Oui, j'ai eu droit à une deuxième séance de massage Atlasprofilax. Normalement, le prix est fait pour deux séances : la remise en place de l'atlas (première vertèbre cervicale), et quinze jour après un massage relaxant de tous les muscles du dos et des épaules. Ma copine et moi, nous avons le même problème : un bras qui a perdu sa mobilité, elle à gauche, moi à droite. Après la remise en place de l'atlas, d'autres problèmes ont été résolus immédiatement (les maux de tête ont disparu) mais le bras n'a pas repris sa mobilité. Nos atlasprofs nous ont donc proposé un deuxième massage quinze jours après le premier. Je dois dire que ce n'est pas du luxe.

Mon dos réagit dans tous les sens, avec des douleurs en haut tel jour, au niveau lombaire le lendemain, puis le coccys et ça recommence... Et les autres cervicales, C2 à C7, je ne vous dis pas. Elles se sont re-coincées. Douleur, et puis soudain je fais un mouvement et crrrac ! alors que je n'ai rien forcé du tout. Le corps est en pleine réaction vers un nouveau point d'équilibre. Mes fascias collés ne sont plus du tout d'accord alors j'ai des douleurs à des endroits où je ne sentais rien avant.

Je vais revoir mon ostéopathe-kiné espagnole, Pilar, après demain. Elle surveille la progression, pour elle-même et pour ma copine et moi, car elle s'est aussi fait remettre l'atlas, rapport à des disques coincés douloureux (imaginez dans son métier, debout en train de masser les autres). Elle a eu un soulagement à certains endroits, et pas à d'autres.

****

vendredi 28 mars 2008

EFT et stress post-traumatique

Gérer le Syndrome de Stress Post-traumatique avec le tapping EFT 


EFT peut s'utiliser pour tout et dans tous les cas de figure possibles et imaginables, mais si vous avez vécu des violences dans votre enfance, ou dans votre vie adulte, il vaut mieux aborder ce sujet avec un psychothérapeute professionnel, car vous risquez de traverser des phases très douloureuses et d'avoir des réactions émotionnelles imprévues.

On peut lire dans le site www.doctissimo.fr que le syndrôme de stress post-traumatique est "une forme de trouble anxieux qui fait suite à un événement particulièrement traumatisant sur le plan psychologique : attentats, bombardements, accidents graves, catastrophes, violences physiques, viols… Le tableau se présente sous la forme d’une sorte de retour permanent de l’événement, sous forme de cauchemars, ou d’envahissement de la conscience chez le sujet éveillé, de souvenirs fréquents". C'est-à-dire que la personne y repense souvent, elle peut avoir des images qui font irruption dans sa conscience plusieurs fois par jour avec des émotions reliées aux situations vécues souvent très longtemps auparavant. "Ces troubles s’accompagnent souvent d’insomnies, de dépression, d’irritabilité, parfois de violences ou de conduites pathologiques (alcoolisme…). Au maximum ils entraînent une désadaptation sociale importante..." Le principal traitement est la psychothérapie, souvent sans beaucoup d'effet.

Si vous avez cela, il est possible qu'en travaillant par vous-même avec EFT vous obteniez un soulagement, mais rien n'est garanti. Il est recommandé aux personnes essayant EFT de prendre la responsabilité personnelle de leur santé et de ne pas reprocher un échec au créateur de la méthode. Une technique est offerte, mais elle repose principalement sur l'habileté et l'ingéniosité de l'utilisateur et sa persistance à l'utiliser. Par contre, si la personne suit déjà une psychothérapie, le fait de travailler quotidiennement avec EFT entre les séances ne pourra que l'aider.

Néanmoins, des gens particulièrement obstinés ont réussi à faire ce travail seuls, par exemple dans le cas suivant. Mais ce n'est pas recommandé. Et c'est seulement à titre d'exemple que je vais résumer cette histoire qui fait partie de la base de données du site Emofree.com.
Jeanne Ranger écrit pour raconter comment elle s'est libérée par elle-même, grâce à EFT, d'un syndrôme de stress post-traumatique sévère suite à la maltraitance qu'elle a subie dans son enfance. Elle avait déjà téléchargé le manuel et fait le tapping sur ce sujet plusieurs fois.

("Faire le tapping" signifie stimuler des points d'acupuncture précis avec les doigts tout en travaillant sur son état émotionnel. Pour comprendre le récit qui suit, il faut se reporter au manuel gratuit dans la marge et aussi lire mes posts "EFT c'est quoi" et "EFT comment").

Un jour, revenant de chez la mère de son ami, une personne très agréable qu'elle aimait beaucoup, Jeanne Ranger s'est sentie oppressée de tristesse, de chagrin, de ressentiment et de colère envers sa propre mère. C'étaient des sentiments réprimés depuis des années qui soudain remontaient à la surface. Son ami, qui habite loin, ne comprend rien à son état et la laisse chez elle, seule, dans un état dépressif "aussi grand que la faille de San Andreas", écrit-elle. Elle raconte :

"Alors j'ai sorti mes DVD d'EFT, et j'y ai cherché quelque chose d'approprié à ma situation. J'ai fait quelques sessions de "Borrowing Benefifs" (on fait le tapping pour soi-même tout en regardant la personne filmée faire sa propre séance), puis j'en ai pris d'autres, dont une session sur l'abandon, suivie de la session sur l'eau bouillante qui m'a secouée. Cela m'a rappelé quand ma propre mère avait jeté de la graisse brûlante sur ma petite soeur de trois ans, sans parler d'autres événements. Je rationalisais que ce n'était pas de sa faute : elle était schizophrène. Mais les traumas étaient là, remontant à la surface. Et il y avait eu d'autres incidents d'abus ou de négligence... puis son hospitallisation, ensuite l'orphelinat, les écoles religieuses... une belle-mêre comme la sorcière des contes de fées... la fugue... les foyers d'accueil..."

Jeanne se met à travailler avec EFT:

"Même si ma mère ne me voulait pas, ne m'aimait pas, je m'aime et je m'accepte complètement et parfaitement.
"Même si elle ne pouvait pas prendre soin de moi, je ne méritais pas d'être maltraitée, et je m'aime et je m'accepte...
"Même si je jurais que je la retrouverais un jour...
"Même si je l'ai finalement trouvée. Oh mon Dieu, où et dans quel état je l'ai trouvée...
"Même si mon père ensuite a épousé la méchante sorcière de l'Ouest...
"Mon Dieu, j'aurais été mieux à la pension des bonnes-soeurs...
"Même si la sorcière aimait me voir souffrir, nous faire souffrir...
"Même si elle a fait en sorte que mon père me maltraite lui aussi...
"Même si je ne signifiais rien pour elle, je n'étais rien, personne, je l'encombrais seulement...
"Même si sa réponse à tout était le fouet omniprésent, je m'aime et je m'accepte..."


Je vous passe les détails du texte original, ils sont difficiles. Jeanne fait le tapping pour chaque trauma qui remonte à sa mémoire - chaque méchanceté, chaque violence, chaque blessure - un par un et avec une phrase appropriée pour chacun et pour chaque détail. Ce faisant, elle se sent mieux. Elle réalise pour la première fois qu'elle a vraiment vécu une enfance horrible et elle comprend que c'était aussi le lot de ses deux "mères", aucune d'elle n'ayant eu l'expérience d'une enfance heureuse auprès de parents chaleureux. Elles ne pouvaient donc pas se comporter en vraie mère vis-à-vis d'elle.

Elle écrit : "A un moment, j'ai senti que j'avais fait quelque progrès. Mon niveau de détresse, qui avait été total, était maintenant autour de 5 ou 6 sur l'échelle de 0 à 10, et c'était gentil en comparaison de ce que c'était avant que je commence."
(Oui, il ne faut pas oublier de faire l'évaluation de son état émotionnel avant de commencer le travail d'EFT, afin d'avoir la possibilité d'en évaluer la diminution ensuite).

"J'ai continué :
"Même si aucune de mes mères ne savait vraiment ce que c'est que l'amour... Comment pouvaient-elles m'en donner ?...
"Je n'étais qu'une enfant à leur merci... Mais je m'aime et je m'accepte parfaitement et en totalité.
"Même si elles ne m'ont pas enseigné à aimer et à prendre soin, parce qu'elles ne savaient pas comment le faire...
"Même si je ne savais pas comment être aimante et nourrissante avec mes propres enfants, je m'aime et je m'accepte..."


C'est là que le choc se produit : elle réalise que "ce problème de mère", elle en fait partie. Elle se demande comment ses enfants se sentent vis-à-vis d'elle : il faudra qu'elle travaille là-dessus. Et le lendemain, assise à son ordinateur, elle a une sorte de crise cardiaque : la poitrine broyée de douleur, vomissements, etc. Au lieu de faire le 911 pour les urgences, elle s'allonge sur son lit et fait le tapping : "Même si j'ai cette horrible douleur dans la poitrine...
Toutes sortes de symptômes physiques se rajoutent en escalade mais elle continue.

"Mon Dieu, même si je ne sais pas ce qui se passe, ni ce qui cause tout ça, je sais que c'est en rapport avec les mères...
"Même s'il faut que je regarde ce que je suis en train d'essayer de libérer avec cette douleur...
" S'il vous plaît relâchez cette poigne qui serre mon coeur pour qu'il puisse fonctionner...
"Enlever la douleur de mon dos et du reste de mon corps...
"Aidez-moi à me relaxer pour pouvoir libérer tout ce qui a besoin de se libérer, et à le remplacer par l'amour et l'acceptation, la joie de vivre, le bonheur, la bonne santé et l'abondance en toutes choses.
"S'il vous plaît, rétablissez la santé de mon corps... Je m'aime et je m'accepte."


Elle répète ces phrases tout en continuant de stimuler les points d'acupuncture. Et enfin elle décide d'arrêter de lutter et se laisse aller. Des souvenirs oubliés, affreux, reviennent à sa mémoire et la submergent. Elle grelotte de la tête aux pieds et finit par appeler les voisins pour qu'on l'emmène à l'hôpital mais continue à faire le tapping jusqu'à ce que l'intensité de la douleur ne soit plus que 1 ou 2. Elle peut enfin de relaxer et se réchauffer. Elle sent que la crise est passée et que ça ira maintenant. Le médecin arrive et lui affirme qu'il ne s'agissait pas d'une crise cardiaque.

A la suite de cette expérience, Jeanne Ranger s'est mise à étudier EFT sérieusement pour devenir Praticienne Avancée, travaillant sans cesse sur elle-même et sur toutes les personnes intéressées. Elle écrit :

"EFT ne ressemble à rien de tout ce que j'avais essayé jusque là, et j'avais dépensé une petite fortune pour recevoir des traitements et de la thérapie, sans grand succès. EFT donne d'excellents résultats, et rapidement. C'est devenu ma passion et ma vie... Les souvenirs sont toujours là, mais les déclencheurs ont disparu, il n'y a plus de charge émotionnelle. Je suis en paix avec mon enfance, en paix avec moi-même... Je suis libre".

**http://www.emofree.com/Trauma/trauma-ptsd-relief-jeanne.htm**

Il s'agit ici d'un cas extrême. Si vous avez ce type de problèmes, faites-vous aider par un thérapeute professionnel utilisant EFT. J'ai cité ce cas seulement comme un exemple des prises de conscience qu'il est possible de faire par soi-même en travaillant avec EFT sur un état émotionnel qui survient. La plupart du temps, ce n'est pas du tout aussi dramatique. On peut commencer par une rage de dents ou une colère contre le voisin qui fait du bruit, pour tester la méthode. Si vous êtes malade depuis longtemps, handicapé ou paralytique, ne vous attendez pas à un miracle instantané, quoique... si vous êtes capable de creuser en vous-même jusqu'à déterrer les émotions qui sous-tendent la maladie, on ne sait jamais. Il y a aussi des récits incroyables qui frisent le miracle, dans cette base de données du site : http://www.emofree.com/

PS de la traductrice - (Depuis que j'ai mis ce texte en ligne, Gary Craig a pris sa retraite et les textes originaux qui se trouvaient dans son site emofree.com sont maintenant dans le site http://www.eftuniverse.com - et même si on n'est pas très content de cette situation parce que les anciens liens ne marchent plus, on peut quand même retrouver pas mal de choses en cherchant bien. Par contre, les DVD d Gary Craig démontrant les possibilités infinies de l'EFT ne sont plus commercialisées. Si vous avez un problème de trauma, cherchez un praticien expérimentés dans les liens de la colonne de droite de ce blog. 

*********

jeudi 27 mars 2008

EFT pour un hoquet la veille d'une croisière

L'Américaine Sharolyn Smidt écrit à Gary Craig :
"J'ai utilisé EFT plusieurs fois avec succès pour moi-même l'année dernière, mais après avoir aidé deux fois des gens qui avaient le hoquet j'ai décidé d'acheter les vidéos et de le faire sérieusement."

Elle raconte comment elle a utilisé pour son fils de trente ans, Alec, qui avait le hoquet la veille d'un voyage en bateau de plaisance dont il était l'organisateur. Il était stressé, fatigué, manquait de sommeil, cela faisait 3 jours qu'il avait le hoquet - un hoquet toutes les 5 à 10 secondes. Elle habite dans l'Iowa, il l'appelle de Californie. Elle lui demande immédiatement : "As-tu essayé EFT ?" Ils en discutent, et décident qu'après avoir raccroché, chacun de son côté va faire le tapping pour le plus grand nombre de choses qui pourraient être associées à sa situation et à l'événement en cours, et qu'ensuite ils se rappelleront. Voici les phrases que Sharolyn utilise :

"Même si Alec a le hoquet, il s'aime et il s'accepte".
"Même si Alec a un hoquet toutes les 5 à 10 secondes, il s'aime et il s'accepte".
"Même si Alec est sous pression à cause de la croisière...
"Même si Alec a tout essayé pour se débarrasser du hoquet...
"Même si Alec a peur de déranger tout le monde à bord s'il a le hoquet...
"Même si Alec a peur d'avoir le hoquet la nuit et de déranger les gens...
"Même si Alec est tellement fatigué à cause de ce hoquet constant...
"Même si Alec n'est pas sûr que ça va vraiment marcher, il s'aime et il s'accepte".


Et pourtant ça a marché ! Alec lui dit qu'il s'est passé une demi-heure avant le hoquet suivant. Il a continué à taper et le lendemain matin, au moment d'embarquer, il n'avait plus le hoquet. Est-ce que c'est grâce à EFT ? Sharolyn croit que oui.

**

mercredi 26 mars 2008

EFT en cas d'accident

Rebecca Snyder écrit à Gary Craig :


"Cela fait plusieurs années que je suis une enthousiaste d'EFT, et je suis tellement reconnaissante pour cet outil excellent. J'ai eu quelques succès étonnants sur moi-même et sur les autres, mais je veux faire partager le dernier en date parce qu'il tombe dans la catégorie "EFT first aid" (EFT trousse de secours) !

Qu'est-il arrivé à Rébecca ? Au cours d'une soirée animée entre amis, alors qu'elle vient de sortir un plat du four brûlant, tout en répondant à une question elle en saisit la poignée en oubliant de mettre un gant de protection. Aïe ! dit-elle :

"Tout en mettant ma main sous le robinet d'eau froide j'ai tout de suite commencé à faire le tapping de l'autre main. Je n'ai pas utilisé de phrase de départ car la douleur était intense et immédiate. J'ai d'abord tapé en disant : "Cette douleur fulgurante". L'eau du robinet en cette période de l'année en Géorgie n'est jamais vraiment froide, alors ça ne semblait pas faire grand' chose. J'ai continué le tapping tout en utilisant des cubes de glace que j'ai tenus pendant environ 5 minutes."

Et pendant ce temps-là, ses amis continuaient à rire et s'amuser autour d'elle sans se rendre compte qu'il s'était passé quelque chose... Surtout qu'ils avaient l'habitude de la voir faire son tapping pour tout et n'importe quoi. Alors elle s'isole dans une autre pièce pour continuer très sérieusement son travail en passant de la douleur à l'émotion : elle se sent stupide d'avoir saisi ce plat brûlant et fait le tapping pour ça.

"La douleur a commencé à diminué d'un niveau d'intensité de 10 sur 10 à peut-être 7 sur 10. J'ai continué à faire le tapping sur la stupidité... et je me suis sentie coincée à nouveau. Alors j'ai pris une autre phrase de départ : "Même si j'ai fait quelque chose de stupide, je me pardonne, et je demande à l'immense sagesse de mon corps de guérir le dommage que j'ai causé..." Puis, la recette de base abrégée en alternant "Je me pardonne pour ma stupidité" et "La sagesse curative de mon corps". La douleur est descendue à 0 sauf dans la paume, là où c'était le plus gravement brûlé, et là, c'était peut-être à 2 sur 10", écrit Rébecca.

Rébecca est coiffeuse, alors elle pense à son travail du lendemain au salon : comment faire si elle a des ampoules au creux de la main ? Alors elle recommence plusieurs fois avec la phrase de départ :
- "Même si les brûlures deviennent toujours des ampoules, et que je ne peux pas coiffer avec des ampoules dans la main, je sais que mon corps peut guérir sans avoir besoin de former des ampoules et je permets au processus de réparation de sauter cette étape". 
La douleur descend à 0.

Après cette séance de tapping qui a duré en tout 20 minutes, Rébecca est retournée auprès de ses amis pour terminer la soirée, et a même joué au billard avec eux pendant une heure. Le lendemain matin, la paume de la main avait encore quelque rougeur, mais il n'y avait plus aucune douleur, et surtout, aucune ampoule.

**http://www.emofree.com/Pain-management/pain-burn-blisters.htm**

*

mardi 25 mars 2008

EFT pas besoin d'être psy

Encore un témoignage de l'utilisation de l'EFT par les gens ordinaires et pour toutes les situations de la vie courante : pas besoin d'être psy !
Extrait de la base de données du site emofree.com d Gary Craig

Bobbi Skyler écrit :


"Je suis débutante avec EFT. Quand j'ai trouvé votre site il y a 5 mois j'ai été intriguée. Même si je suis une infirmière qui travaille avec la thérapie crâniosacrale et le toucher thérapeutique, je maintient un lourd scepticisme vis-à-vis des nouvelles thérapies. ...
"... J'ai utilisé EFT pour arrêter de me ronger les ongles, pour dépasser ma peur des hauteurs et des montagnes-russes (roller coaster), ainsi que pour traiter quelques sérieux problèmes émotionnels liés à mon divorce. Sans oublier ma peur de l'échec et ma peur du succès ! "


Bobbi écrit à Gary Craig pour partager son expérience concernant sa peur d'aller sur les montagnes-russes dans les parcs d'attractions américains où sa famille essaie toujours de l'entraîner. D'habitude, elle préfère rester à la maison avec ses deux petites-filles qui ont aussi peur des montagnes-russes, pendant que tout le monde va s'amuser au parc à thème. Cette fois-ci, elle pense à utiliser EFT et aide ses petites-filles avec les phrases de départ suivantes :
"Même si j'ai peur des hauteurs, je m'aime et je m'accepte complètement et parfaitement".
"Même si j'ai peur de m'envoler hors des rails..."
"Même si rouler sur les montagnes-russes me terrorise..."


Elle réussit à y aller cette fois-ci avec les deux enfants, et justement, l'incident se produit ... Elles se retrouvent coincées dans la nacelle immobilisée juste avant d'entamer la pente la plus raide ! Bobbi continue son récit :

"On est resté là pendant une demi heure, à attendre qu'ils réparent. Moi et mes petites-filles, nous avons fait le tapping pour nos peurs (peur de s'envoler hors de la nacelle, peur de tomber, peur des hauteurs) et finalement nous en avons bien ri. Il a fallu grimper hors de la nacelle et descendre par les marches raides. Et ensuite, nous avons quand même pu aller sur les autres circuits, en faisant le tapping occasionnellement quand la peur remontait. Plus tard, l'une des petites de 9 ans a sauté hors de la nacelle en riant et en criant "Grand-mère; c'était génial ! Merci pour le tapping!" Je trouve intéressant le fait que sa jumelle par contre n'a pas autant apprécié, trouvant que le tapping était idiot. Elle est restée trop effrayée pour retourner sur les montagnes-russes."

Bobbi raconte aussi qu'un jour à son travail elle avait un patient dont la tension était montée à 219/199 alors que la normale est à 120/80. Son médecin personnel était coincé dans les embouteillages et c'est le genre de médecin qui interdit à l'infirmière de faire quoi que ce soit avant son arrivée... Bobbi a montré au patient comment faire le tapping et la tension est redescendue à 198/109. Elle n'avait pas le temps d'en faire plus avec lui mais elle lui a donné l'adresse du site.
(Extraits de la page en anglais :)
**http://www.emofree.com/Fear/fear-roller-coasters-hypertension.htm**

*

EFT ou COMMENT SE LANCER ?

Non, il n'y a pas besoin d'être déjà un psychothérapeute expérimenté pour commencer à utiliser EFT pour soi-même.

Il n'y a pas non plus besoin d'aller chez un psy ayant pignon sur rue pour traiter ses propres problèmes avec EFT.
On peut commencer tout seul avec l'aide du manuel (que vous pouvez télécharger gratuitement dans ce blog, colonne de droite).

EXEMPLE.
Dans la base de données du site, j'ai choisi un compte-rendu dont je vais vous faire une traduction survolée et non-extensive (à l'exception des extraits mentionnés entre guillemets) afin de ne pas enfreindre les lois sur le copyright.

Nancy Silva écrit : 

"Je suis très heureuse de dire que la première fois que j'ai utilisé EFT a été un franc succès. J'avais téléchargé le manuel il y a des mois et j'avais toujours l'intention de le lire quand j'aurais du temps... Je venais de traverser une année entière de soins dentaires (...) pour la plupart de mauvaise qualité je dois le dire ... (Je vous passe les détails. Note de la traductrice). Je devais partir à l'étranger pour 3 semaines de vacances... La douleur empirait et le dentiste était en congés... Que faire ?"

Donc, cette personne décide de faire quelque chose au moins pour son état émotionnel car elle est terrorisée à l'idée de se trouver en vacances au milieu de nulle part avec des douleurs dentaires impossibles à calmer. Et soudain elle se souvient : EFT! Pourquoi ne pas essayer ?

Nancy Silva continue : "J'ai lu le manuel et j'ai appliqué la phrase de départ et la recette-sandwich : "Même si j'ai ce mal de dent..." Je me suis immédiatement sentie calme et relaxée." (Se reporter à la recette de base dans le manuel gratuit).

Elle décide alors d'essayer de percevoir ce qui se passe dans ses dents et pourquoi cette douleur ? Elle constate que, du fait que deux de ses dents avaient été arrachées, c'était comme si toutes les autres étaient sur le qui-vive et avaient peur d'être traitées de la même façon, comme si elles se sentaient détestées et sur le point d'être retirées et éliminées elles aussi. Nancy crée alors la phrase de départ suivante :

- "Même si j'ai dû faire arracher deux de mes dents, j'aime et j'accepte complètement toutes mes dents, et je m'aime et je m'accepte complètement et parfaitement".

Et selon ses propres termes : "J'ai continué à parler à mes dents, leur disant qu'il n'y avait aucune raison de s'angoisser... La douleur s'est arrêtée dans la nuit et je me suis réveillée sans aucune douleur. Je n'ai pris aucune aspirine pendant deux jours jusqu'à ce que la clinique dentaire appelle pour dire qu'on pouvait me recevoir très tôt le lendemain ! Là, les dents se sont remise à me faire très mal. Le pouvoir de suggestion, hein !"

Après la séance chez le dentiste, elle utilise à nouveau EFT et n'a plus aucune douleur ensuite.
**http://www.emofree.com/Articles2/dental-pain-nancy.htm**

Pourquoi ne pas essayer ? EFT, c'est pour tout le monde, ça peut être utilisé pour tout et n'importe quoi, souvent avec des résultats surprenants et sans aucun risque.

******

lundi 24 mars 2008

EFT : Trouver sa phrase de départ

Certains peuvent avoir du mal à trouver avec quelle phrase ils vont travailler sur le problème précis qui les taraude dans l'instant. Moi, ça m'a pris des mois, mais on peut faire plus simple et rapide. C'est là où il faut être créatif et avoir de l'imagination. Gary Craig conseille :

"Les gens posent cette questions habituellement comme s'il y avait des mots parfaits à utiliser obligatoirement pour obtenir des résultats. Mais ce n'est pas le cas, et souvent c'est une limitation qu'on s'impose ainsi, car chacun a la capacité de créer ses propres phrases. IL N'Y A PAS DE MOTS MAGIQUES. Il suffit de verbaliser le problème en insérant au début "Même si j'ai ce/cette .................. " Avec un peu de pratique et d'expérience, vous augmenterez votre créativité. Mais ne recherchez pas de recette toute faite. Vous pouvez étudiez les phrases des autres pour trouver des idées, bien sûr, mais vous finirez par développer votre propre habileté. C'est très simple. Dites simplement ce qui vous vient à l'esprit et lâchez cette limitation qui vous fait dire 'Il faut que je trouve les mots parfaits'."

Voici un témoignage extrait de la "newsletter" du site en anglais : "Il fallait absolument que je partage ceci. Toute ma vie j'ai eu le vertige et la peur des hauteurs, ainsi que des crises d'angoisse. Le week-end dernier j'ai sauté en parachute, en tandem, d'un avion à 12.000 pieds. Je n'aurais jamais pu y arriver sans EFT". John Triggs, Skydiver.

A vous de jouer. Vous pouvez le faire aussi.

*******

samedi 22 mars 2008

De quoi a-t-on besoin pour être heureux ?

QUELS SONT NOS BESOINS FONDAMENTAUX ?

On peut argumenter à l'infini sur ce thème : quels sont les besoins de l'être humain qui doivent être satisfaits pour que tout le monde soit heureux et que puisse émerger enfin une société harmonieuse...
Le psychologue Abraham Maslow est resté célèbre pour sa hiérarchie des besoins humains, une théorie qu'il développa dans les années 1950, et dans laquelle il classait nos besoins selon une pyramide en 6 niveaux:

1- A la base, on trouve les besoins physiologiques de nourriture et d'abri qui sont nécessaires à la survie.
2- Au deuxième étage, une fois qu'on a garanti la nourriture et l'abri, vient le besoin de sécurité et de défense de son territoire.
3- Le troisième besoin est celui de l'acceptation par les autres et de l'appartenance à une famille, une communauté, un clan ou une tribu.
4- Lorsque ces nécessités de base ont été satisfaites, l'être se tourne vers lui-même et ressent le besoin d'avoir une certaine valeur. La reconnaissance des autres pour ses capacités, son travail et ce qu'il apporte à la communauté produit l'estime de soi.
5- Mais ce n'est pas suffisant. Il lui faut encore atteindre le plus haut degré de sa réalisation personnelle. Pour se sentir une personne à part entière, l'être a besoin d'accomplir une œuvre dans un domaine qui lui apporte le plus de satisfaction et de joie. Il n'a plus à courir après l'argent ni après l'estime des autres, il n'agit plus par soumission à l'autorité, il a atteint un niveau de maturité qui fait que les règles extérieures sont remplacées par le sens intérieur de sa responsabilité personnelle et il déploie le maximum de sa créativité.
6- Mais tout cela n'est pas suffisant, disait Abraham Maslow. Au-dessus encore, existe le besoin de transcendance.

C'est quoi ça ?
De nos jours, les universités, considérant que le domaine spirituel n'est pas de leur ressort, ne mentionnent pas ce dernier besoin dans l'œuvre d'Abraham Maslow classée dans le courant appelé "psychologie humaniste" du XXe siècle. Vous pouvez chercher, et même dans Wikipedia, vous ne trouverez rien sur ce dernier niveau que pourtant Abraham Maslow avait mentionné.
Je vais donc le laisser à votre discrétion.

Ce qui tendrait à faire penser, pour des psycho-sociologues et anthropologues étudiant l'évolution des sociétés humaines (ou même pour des gens "normaux" regardant un peu autour d'eux), c'est qu'il n'existe aucune société, même la plus primitive qui soit, qui n'ait élaboré une forme quelconque de spiritualité ou de religion ou de dialogue avec "l'invisible" ou avec quelque chose de supérieur à l'être humain.

On peut argumenter et dire que ce sont des manifestations d'un esprit primitif et qu'à notre époque l'être humain est devenu plus rationnel, mais le fait est là.
Plus rationnel l'être humain de nos jours ? Mais avez-vous remarqué à quel point en ce moment la religion et ses manifestations ont un impact dans la vie courante ? Et même dans les campagnes électorales de pays considérés comme les plus "rationnels".
Bon, on va le laisser de côté, ce besoin n°6.

Et pour les autres besoins, vous en êtes où ?
N'oubliez pas les niveaux 4 et 5.
Ah bon ? Parce que vous, vous vivez seulement vos besoins primitifs : nourriture, abri, lutte pour la survie et la sécurité du clan ? Enfin, chacun son truc, hein.

Il y a des gens qui éprouvent le besoin de mettre en place quelque chose qui n'existait pas avant eux dans le monde, ou de créer une nouveauté qui continuera d'exister après eux. Ce n'est pas si rare et ça m'intéresse beaucoup. Certains y arrivent et d'autres pas, pourquoi ? S'il n'y avait personne comme eux, l'humanité n'évoluerait pas.
Si vous êtes comme ça, écrivez-moi.

*

lundi 17 mars 2008

EFT : EXPLICATION PSYCHOLOGIQUE

Explication psychologique du fonctionnement de l'EFT : comment se créent les conditionnements négatifs, et comment les dénouer et se créer un fonctionnement émotionnel plus sain.


Rôle du subconscient

Le rôle du subconscient est de rechercher des schémas de comportement pré-enregistrés, puis de les appliquer afin de vous économiser le travail d'avoir à le faire consciemment. C'est très utile quand il s'agit de respirer ou de faire battre votre coeur.
Les schémas de comportement négatifs sont souvent créés dans la petite enfance, quand nous ne pouvons pas encore utiliser notre mental rationnel pour décider s'ils sont utiles ou non.

Exemple : l'anxiété. Si l'anxiété se déclenche plusieurs fois de suite sous l'effet d'événements désagréables dans la petite enfance, le subconscient perçoit cela comme un schéma de comportement et, comme le mental conscient n'en est pas averti, le subconscient met en place le comportement automatique de l'anxiété qui se déclenche à l'avance, à la moindre alerte d'une situation désagréable à venir. Au fur et à mesure où la vie se déroule, l'anxiété se déclenche régulièrement et cela confirme le subconscient dans le fait que le schéma de déclenchement de l'anxiété est valable.

Une analogie : quand quelque chose de négatif survient et que le système énergétique est dérangé, on peut le comparer à une rivière sur laquelle flottent des troncs d'arbres. A chaque fois que le schéma comportemental de l'anxiété est relancé, un nouveau tronc d'arbre tombe dans la rivière. Un certain nombre d'année plus tard - ou plus loin vers l'embouchure de la rivière - on obtient une situation bloquée, semblable à un amoncellement de troncs d'arbres qui bloquent complètement le courant, empêchant toute circulation, avec de nombreux aspects de diverses situations angoissantes non réglées.

Il y a une partie de vous dont le travail est de créer l'anxiété. C'est pourquoi, quand vous essayez d'être calme, l'anxiété revient toujours.

C'est comme un fumeur qui a décidé de ne plus fumer et soudain, il se retrouve avec une cigarette allumée à la main, sans même avoir eu conscience de la sortir du paquet.


Pourquoi est-il si difficile de changer?


C'est que si vous changez, la partie de vous qui crée l'anxiété va se trouver sans emploi. Cette partie de vous a travaillé dur toutes ces années, faisant de son mieux pour vous protéger, de la seule manière qu'elle savait pouvoir utiliser pour vous éviter les ennuis. Et maintenant, non seulement elle n'est pas appréciée, mais elle va perdre le seul travail qu'elle sait faire. Il va donc falloir expliquer à cette partie de vous que vous appréciez beaucoup ce qu'elle a fait jusqu'à présent, mais que vous aimeriez maintenant qu'elle fasse autre chose. Comme elle est très obligeante, elle le fera.

Différence d'écoute entre le mental conscient et le subconscient


Mais pour ça, il faut trouver un moyen de passer en-dessous du mental conscient pour atteindre le subconscient. Souvent, les explications logiques du mental ne sont pas entendues par le subconscient qui continue de faire fonctionner son vieux modèle de comportement enregistré longtemps auparavant.
On fait cela grâce à l'utilisation du modèle EFT : on concerne le comportement ou le ressenti négatifs en relation avec une affirmation positive délibérée, tout en descendant dans le plan du corps, et donc dans l'inconscient, par le tapotage sur les points d'acupuncture qui font partie du réseau énergétique et électrique à la base des processus biologiques.

"Même si j'ai cette peur de ...... qui me paralyse quand je veux ............. , je m'accepte en totalité avec tous mes problèmes et mes difficultés."

*

dimanche 16 mars 2008

EFT : L'INVERSION PSYCHOLOGIQUE


L'inversion psychologique, c'est ce qui fait que l'énergie fonctionne dans le mauvais sens dans le corps.

Nous avons tous connu quelqu'un qui nous a annoncé qu'il arrêtait de fumer aujourd'hui même. Et puis, une semaine après, on le revoit en train d'en allumer une... Le mental de la personne veut arrêter de fumer mais son corps ne le veut pas : c'est pourquoi elle recommence toujours, malgré la décision d'arrêter. Il faut pouvoir atteindre le niveau inconscient du corps si on veut modifer la situation.

C'est pour corriger cette inversion psychologique que la première phrase répétée trois fois au début d'un travail d'EFT, en tapotant le point karaté ou le point douloureux de la poitrine (voir le manuel gratuit), contient à la fois le négatif et le positif.

Une situation traumatique vécue (quel que soit le temps passé depuis l'événement) met inconsciemment la personne en état de surveillance constante face à un nouvel événement traumatique qui "pourrait survenir". Cette surveillance permanente est perçue par le subconscient comme nécessaire à la survie, et si on supprime cela, la personne va se sentir en danger. D'où les résistances au changement que tous les thérapeutes rencontrent chez leurs patients.
Avec EFT, on va pouvoir travailler sur cette peur de laisser partir les défenses que le traumatisme a construites.

Qu'est-ce qu'un traumatisme ?
Un traumatisme est un événement violent subi ou observé par la personne. Des gens qui ont assisté à l'événement du 11 septembre depuis la rue ou depuis leur bureau ont été aussi traumatisés que des vétérans du vietnam.
Le traumatisme met en cause le sentiment de sécurité de l'individu dans le monde, sa confiance en lui-même et dans les autres, sa valeur en tant qu'individu et parfois même jusqu'à son identité. L'angoisse et le stress deviennent le fond de son paysage émotionnel quels que soient les événements vécus ensuite, l'empêchant de faire sereinement des choix dans sa vie présente et future. La dépression s'installe, et plus tard la maladie.

Le traumatisme peut générer une situation appelée "désordre post-traumatique" dans laquelle la personne ne peut s'empêcher de repenser au traumatisme plusieurs fois par jour; elle a des flash d'images récurrentes et fait des cauchemars la nuit. Cela peut aller jusqu'à empêcher toute vie normale.

Après la 2ème guerre mondiale et pendant la guerre froide, la CIA avait fait des recherches pour savoir comment faire changer les croyances d'un individu et les remplacer par d'autres croyances permettant d'utiliser cet individu pour des actions programmées à l'avance, même à son insu. Ils avaient trouvé que la meilleure façon de faire pour obtenir ce résultat était de violemment traumatiser la personne, plusieurs fois et par différents moyens y compris sexuels.

La première règle du praticien EFT concernant les traumatismes est celle-ci : le temps n'arrange pas les choses, point. Il peut se passer 10 ans, 30 ans ou 50 ans, pour la personne traumatisées l'effet sur son psychisme est le même que si l'événement s'était déroulé hier. Que ce soit un traumatisme vécu dans l'enfance ou à l'âge adulte, c'est la même chose.
Parfois, il y a eu un tout petit traumatisme dans l'enfance, qui a été oublié. Et à l'âge adulte, il se passe un événement que la personne normalement aurait dû analyser d'une manière rationnelle. Mais sans que la personne s'en rende compte, l'événement va s'accrocher sur le schéma pré-enregistré lors du petit traumatisme d'enfance oublié.

Exemple : lors du 11 septembre, un trader travaille dans un bureau de Wall Street dont la fenêtre donne sur les tours. Il voit un homme sauter du quarantième étage de la tour qui va s'effondrer. Ce spectacle déclenche chez lui un traumatisme maximum avec "désordre post-traumatique". Il ne peut plus retourner travailler dans son bureau parce qu'il revoit sans cesse la scène, il ne dort plus et est en dépression, et finalement il perd son travail. Il rencontre quelques années plus tard un psychothérapeute utilisant l'EFT, grâce à qui il finit par découvrir le noeud du problème : il avait la phobie des hauteurs, le vertige, et ne le savait pas parce qu'il n'était jamais monté à une échelle ni sur le toit d'un gratte-ciel. Mais lorsqu'il a vu l'homme tomber de la tour, sa phobie des hauteurs s'est déclenchée et c'était comme si c'était lui qui tombait, d'où sa terreur et son stress maximum. Grâce au travail de détective du praticien EFT qui a dépisté avec lui tous les "aspects" de la situation traumatisante, il a pu retrouver ce noeud originel, même si l'événement de l'enfance qui avait causé cette phobie des hauteurs restait oublié.

Le plus génial avec EFT, c'est que chacun peut faire ça tout seul, dans son coin. Dans le site http://www.emofree.com (en anglais) il y a des messages de personnes qui expliquent qu'ils ont passé un week-end concentrés sur le manuel gratuit et ont commencé à résoudre par eux-mêmes des problèmes personnels qui les taraudaient depuis des années. J'en traduirai certains pour les mettre dans ce blog parce que ces infos ne sont accessibles qu'à des gens qui lisent l'anglais.

Néanmoins, si en expérimentant l'EFT sur vous-même grâce au matériel gratuit à disposition, vous vous remémorez un souvenir oublié qui vous cause un énorme remue-ménage émotionnel, adressez-vous à un praticien EFT dont vous pourrez trouver l'adresse dans les sites répertoriés dans la colonne de droite.

AVERTISSEMENT : Les études de cas et conseils que vous trouverez dans ce blog ne sont pas là pour remplacer l'intervention d'un médecin ni de tout autre professionnel de la santé qualifié. Ce ne sont que des indications d'utilisation, et vous prenez la responsibilité sur vous-même de ce que vous allez faire en utilisant ces conseils et la méthode EFT en général.

********

samedi 15 mars 2008

ATLASPROFILAX : Expérience du créateur de la méthode

Le créateur de la méthode Atlasprofilax a écrit un livre particulièrement édifiant dans lequel il raconte sa propre expérience.
J'ai constaté, en cherchant des sites sur le thème Atlasprofilax dans Google, que dans les forums il y a des modérateurs qui carrément suppriment les témoignages positifs de gens ayant fait replacer leur atlas par cette méthode, ne gardant que des témoignages négatifs postés par des gens qui ont encore beaucoup de douleurs 8 jours après, ainsi que les posts de doute envoyés par des gens qui n'ont rien essayé et qui n'y croient pas, parmi lesquels psychiatres et ostéopathes qui ont peur pour leur propre boutique. Encore "l'exception française" ! Lamentable.
C'est pourquoi je voudrais donner des explications supplémentaires ici.

L'auteur de la méthode ATLASPROFILAX de remise en place de l'atlas, René-Claudius Schumperli, a subi deux graves accidents dans sa jeunesse qui ont déterminé des souffrances sans fin pendant la suite de sa vie, un véritable calvaire, jusqu'à ce qu'il découvre par lui-même en 1993 que son atlas déboité pouvait être remis en place d'une manière définitive, autrement que par les manipulations connues des médecins, chiropracteurs et ostéopathes. Ces derniers n'avaient jamais réussi à le soulager, lui appliquant même de véritables méthodes de charlatans comme la "Vitalogie", qu'il apprend à pratiquer mais remet bien vite en question.

Jusqu'au jour où, en étudiant un squelette de cours d'anatomie, il a l'idée de couper le fils de fer qui retient l'atlas et de le manipuler comme dans un jeu de légos pour trouver sa meilleure position par rapport au crâne. Il s'aperçoit qu'il n'y a que 3 positions possible, l'une horizontale, correcte, et deux autres qui représentent des rotations de déboitement. Après trois ans de réflexion, il finit par se faire remettre l'atlas dans la position correcte qu'il avait observée. Les résultats sont tellement extraordinaires qu'il développe à partir de là sa propre méthode, sûre et définitive, pour détecter et rectifier définitivement, en une seule séance (suivie d'une séance de massage d'assouplissement 15 jours plus tard) la mauvaise position de l'atlas. Il dépose son brevet sous le nom de «Atlasprofilax®» et forme des «Atlasprof®» dans le monde entier. Tellement de gens souffrent, ou souffriront plus tard avec la venue de l'âge, à cause du déboîtement de l'atlas !

R-C Schumperli met en garde, il est impossible de remettre l'atlas dans sa position correcte à mains nues, et donc, il ne faut pas confier son atlas à quelqu'un qui n'est pas un Atlasprof qualifié figurant dans la liste officielle des thérapeutes diplômés. La formation pour devenir Atlasprof dure deux ans. (voir le site http://www.atlasprofilax.com )

Voici son propre témoignage après avoir pu faire remettre son atlas dans la position correcte (publié dans son livre) :
« Six ans et demi après le replacement de l’Atlas, mon corps et mon psychisme sont en grande partie régénérés et je me sens mieux de jour en jour. Les gencives ont commencé à repousser après deux années. La disparition des taches de vieillesse dont l’une sous l’oeil droit qui était comme une plaie douloureuse d’environ 1 cm de diamètre et s’agrandissait de façon inquiétante, saignait au moindre toucher et ne supportait pas l’exposition solaire. Sans la prise d’aucun médicament, une peau neuve et fraîche s’est mise à repousser naturellement. De nombreux malaises provoqués par l’atlas déboîté ne sont plus qu’un mauvais souvenir : maux chroniques de nuque, de dos, de hanche, la différence de longueur de jambe de 3 cm. Une merveilleuse énergie circule en moi et le processus de régénération se fait progressivement que je sois d’accord ou pas, que je comprenne ou pas. La nature s’impose avec ses lois innées qui ne recherchent qu’une chose ‘‘vivre dans l’harmonie, en santé et beauté, longtemps, joyeux et heureux…’’. »

L'atlas, première vertèbre cervicale, est rarement à sa place normale chez les humains. Elle est déboitée de telle sorte que l'un de ses côtés se trouve devant l'un des "processus transversaux" et que l'autre côté est passé derrière l'autre processus, au lieu d'être maintenu en place par ces deux protubérances osseuses du même côté de ceux-ci.

Sur les radiographie et scanners on ne peut pas voir le déboîtement de l'atlas; il n'est visible que grâce à une IRM tridimensionnelle. Néanmoins avec de l'entraînement on peut sentir par palpation les "processus transversaux" et, une fois l’atlas replacé, on sent quelque chose là où il n’y avait rien auparavant du fait que l'atlas était en mauvaise position.

Le déboîtement de l'atlas rétrécit le trou du crâne et par conséquent la moelle épinière, les nerfs, les artères, les carotides, les vaisseaux lymphatiques et sanguins subissent une compression plus ou moins forte, permanente, depuis la naissance. Un accident portant sur cette partie de l'anatomie peut encore augmenter ce déboîtement et ce rétrécissement. Au niveau cérébral, l’oxygénation du cerveau est diminuée, ce qui peut générer fatigue passagère ou chronique, migraines, douleurs de tête, angoisse et dépression, altération de la vision et de l’audition, etc. La pression permanente sur la moelle épinière, les nerfs crâniens, les artères produit des dysfonctionnements de statique car l’organisme essaie de compenser le déséquilibre, d'où mauvaises postures (rotation du bassin, différence de longueur de jambes, scoliose etc.) et douleurs variées : torticolis, lumbago, sciatique...

La journaliste et naturopathe Catherine Viala donne son témoignage :
"Personnellement lorsque je me suis fait replacer l’atlas par R-C Schümperli, à Paris, au mois d’avril dernier, j’ai immédiatement ressenti :
- Un sentiment indéfinissable, une sensation nouvelle qui est un mélange de quiétude, de joie, de libération, de bien-être : après réflexion de quelques jours je pense que ce sentiment est dû à une oxygénation soudaine du cerveau et à l’arrêt soudain de toutes les tensions que j’avais dans la nuque, la mâchoire et le trapèze gauche, d’ailleurs ma tête qui penchait depuis toujours du côté droit s’est immédiatement redressée et ne penche plus depuis la remise en place de l’atlas (en tant que journaliste, j’ai assisté à la remise en place de 4 ou 5 personnes après moi et j’ai constaté que tous utilisaient le même mot «d’indéfinissable» pour essayer d’expliquer cette sensation de libération.
- Ma tête qui coinçait en rotation du côté droit va beau coup plus loin qu’auparavant, je le constate chaque fois que je fais un créneau et dans d’autres situations de la vie quotidienne.
- Une impression d’être plus grande due au port de tête plus altier, en outre, elle ne repose plus sur les mâchoires comme auparavant et celles-ci ne sont plus serrées par son poids qui repose maintenant sur l’atlas.
- La vue s’est amélioré côté myopie (la presbytie s’est accentuée c’est peut être l’âge qui veut ça).
- Les jours suivants , j’ai constaté la libération du bras droit qui fonctionne grâce à sa propre force sans passer par le trapèze comme c’était le cas auparavant, ce qui générait des douleurs au niveau de la nuque et du trapèze droits ce qui n’est plus le cas.
- Les semaines suivantes de petites douleurs sont apparues là où il n’y en avait pas auparavant, la rectification s’est fait progressivement (j’avais la nuque grippée surtout du côté droit, une jambe plus courte que l’autre, une rotation du bassin, une épaule plus haute, des douleurs dans la jambe gauche…), le replacement a généré de nouvelles douleurs qui disparaissent progressivement."

(cf. son article publié dans http://www.sortir-autrement.com/N0618/Sortir-Autrement-Numero-18.pdf )

Quant à moi, cela fait plus de 15 jours que mon atlas est à la bonne place, et toujours pas trace des maux de tête violents qui m'avaient fait souffir pendant plus de deux ans... Mes jambes avaient une différence de 2,5 cm, elles sont égales maintenant. Seul, mon bras droit me fait encore souffrir, je dois continuer la rééducation. J'ai 63 ans et j'ai bien compris que la nature ne peut pas se remettre en place et corriger en quelques jours les aberrations de toute une vie. Je suis née avec les deux genoux luxés, j'avais le bassin bloqué, les chevilles douloureuses au moindre effort physique et j'avais bien constaté les limites des chiropracteurs et ostéopathes en tout genre, j'étais abonnée ! Je me sens beaucoup plus verticale et stable dans la position debout et j'attends avec espoir la suite des améliorations.



****

vendredi 14 mars 2008

EFT - EXPLICATION SCIENTIFIQUE

Voici une explication scientifique du fonctionnement de l'EFT, montrant le fonctionnement du cerveau dans les processus qui déclenchent nos émotions.
La base physiologique des émotions primaires liées à la survie est située dans le cerveau. Sous le cortex temporal, dans le niveau mésencéphalique - le cerveau du mammifère primaire - se trouve le noyau de l'amygdale dont la fonction est de détecter une "menace". Lorsque le "danger" est détecté, l'amygdale déclenche l'émission d'hormones qui mettent en route des actions pré-programmées. Par exemple, ces hormones vont déclencher la sensation de peur qui met en route trois types de comportements possibles : l'attaque, la fuite ou l'immobilisation totale. En fonction des expériences faites par la personne sous l'influence de la peur, des "liens" préférentiels sont créés, conditionnant les réactions futures à la sensation de peur. Si ni l'attaque ni la fuite n'ont pu être possible - dans le cas où l'enfant était trop jeune - toute peur dans le futur rendra la personne complètement paralysée, impuissante et incapable de penser ou d'agir.

Si, dans un instant où le noyau de l'amygdale est stimulé par le souvenir d'un moment où il y a eu une "menace" - c'est-à-dire quand la personne ressent l'émotion négative - si dans ce moment on agit sur les méridiens et les points d'acupuncture pour modifier les trajets de l'influx nerveux, on court-circuite complètement cette réaction du noyau de l'amygdale et alors le conditionnement peut être changé.

Le cerveau peut créer des liaison neuroniques entre n'importe quoi et n'importe quoi, c'est ainsi que la peur ou l'angoisse peuvent être générées par de petits détails d'une situation vécue. Par la suite, lorsque la personne rencontre ces petits détails à nouveau, même hors du contexte qui avait généré le trauma, la même peur peut surgir.
Exemple : la phobie des ascenseurs, provenant d'une situation de guerre dans laquelle la personne décollait en hélicoptère pour aller au combat. Il n'y a plus de guerre et l'ascenseur n'est pas un hélicoptère. Mais la peur est déclenchée par la même sensation d'espace restreint dans l'habitacle et d'arrachement lorsque l'ascenseur monte.

Lorsqu'on travaille avec EFT, il faut bien répertorier tous les ASPECTS de la situation qu'on traite. On ne peut pas savoir quel est celui qui est le déclencheur de l'émotion négative. Si vous travaillez sur une situation qui vous angoisse, vous devez traiter chacun des éléments de cette situation, un par un.
Exemple : Une femme qui avait la phobie de voyager en avion a travaillé la situation avec son thérapeute EFT, ils ont tapoté sur tous les aspects, la claustrophobie, la présence de trop de gens, le décollage, l'aterrissage, les turbulences, les "bips", la voix de l'hôtesse donnant les consignes de sécurité, la sensation dans les oreilles, etc. Tout y est passé. Elle monte dans l'avion, tout est bien, et soudain voici que la terreur revient comme avant, déclenchée par le cliquetis du chariot de boissons poussé par l'hôtesse - le seul élément qui avait été oublié.

Des problèmes peuvent se créer également à cause de la chaîne dopamine-sérotonine, par exemple dans les cas de comportements compulsifs ou d'accoutumance à une drogue ou à un aliment (sucre, chocolat) qui agit sur le cerveau d'une certaine manière. Le manque de sérotonine déclenche la sécrétion de dopamine qui fait agir la personne pour trouver ce qui lui manque (en allant à la cuisine, au bureau de tabac ou chez le dealer). Puis la satiété fait remonter le taux de sérotonine et la dopamine chute. C'est pourquoi les individus qui ont un taux de sérotonine anormalement bas sont les plus aptes à se faire accrocher à une drogue ou à un comportement compulsif quelconque.
Travail de l'EFT pour l'accoutumance aux substances
Avec EFT, on travaille sur la liaison entre la substance déclenchante tenue dans la main (cigarette, chocolat), l'émotion et la réaction du système nerveux, par le fait de stimuler les points d'acupuncture et ainsi de rétablir les courants électro-magnétiques normaux. C'est très rigolo, dans le stage EFT 1er niveau, de voir ainsi disparaître son goût immodéré pour quelque chose dont on ne pouvait pas se passer jusque là, et à quoi on est devenu soudain totalement indifférent. Et je peux vous dire par expérience que cette indifférence perdure ensuite.
Pour les substances plus sérieuses à connotation illégale, s'il vous plaît contactez un praticien EFT expérimenté ou médecin. 

*********

jeudi 13 mars 2008

ATLASPROFILAX : DEUXIEME SEANCE

ATLASPROFILAX : Ne pas sauter la deuxième séance !
Lorsque vous vous faites remettre l'atlas en place par un Atlasprof agréé par l'Association suisse, vous avez droit à une deuxième séance 15 jours plus tard, et même à une troisième si vous aviez beaucoup de problèmes physiques avant la remise en place. Les enfants n'ont pas besoin de ces séances de massages car ils sont très souples et n'ont pas encore les contractures et les blocages qui se sont générés chez l'adulte au cours d'une vie avec un atlas déboité.

La séance de massage se fait avec un appareil spécial à impulsions électriques, utilisé pour les grands sportifs et les cosmonautes. C'est très agréable. On vous détend complètement les muscles du dos. Vous vous sentez très relaxé ensuite. Les noeuds qui existaient auparavant, et qui auraient pu bloquer le processus de remise en place des muscles suite au déplacement de la première vertèbre cervicale, sont relâchés et les muscles assouplis. Quelques heures plus tard par contre vous pouvez vous sentir très fatigué comme après une séance d'ostéopathie et vous avez besoin de vous reposer. Il peut y avoir des douleurs qui surviennent car le processus de régénération automatique déclenché par le cerveau fonctionne plus activement. J'ai donc été obligée d'aller me coucher plus tôt, et ce matin mon dos est un peu sensible dans une zone où j'avais justement une insensibilité à cause d'un blocage.

Depuis que j'ai fait remettre mon atlas en place il y a quinze jours, tout le monde me dit que j'ai changé de visage. Ma tête peut tourner beaucoup plus loin vers la droite et vers la gauche, et je peux à nouveau faire des rotations sans avoir peur de me coincer les vertèbres comme avant où je n'osais plus du tout tourner la tête. J'avais des maux de tête terribles à cause de ces vertèbres qui se re-coinçaient automatiquement malgré les séances d'ostéopathies auxquelles je devais me soumettre régulièrement : ils ont disparu.

La remise en place de l'atlas supprime des pressions sur la moëlle épinière qui peuvent provoquer une excitation permanente du système nerveux. Chez les enfants souffrant du syndrôme de déficit de l'attention, c'est spectaculaire. Ils remuaient sans cesse et hurlaient, insupportables en classe et à la maison. On les voit soudain faire leurs devoirs tranquillement et jouer sans agitation. Des adolescents devenus dépressifs, fatigués et agressifs sont soudain calmes et heureux et sautent au cou de l'Atlasprof quand ils reviennent pour leur deuxième séance. Bien entendu les résultats scolaires remontent.

Pour des adultes déjà très malades, la régénération peut prendre plus longtemps. Le corps va reconstruire les organes, les muscles et même les os, et cela peut prendre jusqu'à dix ans. Il peut y avoir des douleurs qui reviennent puis disparaissent complètement. On peut aussi voir revenir des symptômes de maladies ou de problèmes physiques qu'on a eus dans le passé, puis qui disparaissent ensuite définitivement. Des problèmes chroniques peuvent continuer pendant un certain temps avant de diminuer puis de disparaître. C'est différent pour chaque cas. Mais globalement la santé revient.

****

mercredi 12 mars 2008

EFT synthèse Orient-Occident

Sur le plan théorique, tout l'intérêt de l'EFT réside dans la synthèse Orient-Occident qui a été réalisée dans la mise en place de la méthode.

La connaissance des méridiens et points d'acupuncture fait partie de la médecine chinoise qui est très ancienne. Cette pratique médicale traditionnelle a été combinée avec d'autres découvertes de la médecine occidentale moderne, comme la PNL (Programmation Neuro-linguistique), pour créer une technique nouvelle de soulagement des traumas et difficultés petites et grandes de la vie quotidienne.
La médecine chinoise reconnaît la présence d'un champ d'énergie autour et à l'intérieur du corps, ce qui en chinois se nomme Qi ou Chi (d'où le nom du Qi-gong). Elle définit 12 méridiens ou lignes de circulation de l'énergie dans le corps, sur lesquels se trouvent placés les points d'acupuncture. La pratique médicale moderne de l'Electro-encéphalogramme a mis en évidence une circulation électrique au niveau des cellules nerveuses, qui se mesure et se dessine en graphiques. La Bio-énergie a découvert que notre état de santé dépend de la circulation harmonieuse de l'énergie dans le corps.
C'est cette synthèse des connaissances ancienne de l'Orient et nouvelles de l'Occident qui fait toute l'originalité de l'EFT, dont le postulat de base est :

"La cause de toute émotion négative est une perturbation du système énergétique corporel."

De même que nous avons des toxines qui empoisonnent le corps et doivent être éliminées, nous avons aussi des émotions toxiques - la peur, la colère non exprimée, etc. - qui bloquent les circulations d'énergie. Rétablissez le cours normal de vos circulations d'énergie et vous n'êtes plus malade ni stressé et vous ressentez à nouveau le bonheur de vivre qui devrait être le lot de tout un chacun.

On trouve dans le site en anglais emofree.com des études de cas portant sur les sujets suivants : gestion de la douleur, accoutumances, perte de poids, allergies, vue, maux de tête, crises d'angoisse, asthme, traumatismes, dépression dyslexie, colère, syndrôme de déficit de l'attention, peurs et phobies, hypertension, diabète, anorexie, boulimie, sport et performances de pointe, problèmes des enfants... et la liste n'est pas exhaustive.

Mais il n'est pas suffisant de stimuler les points d'acupunture pour se débarrasser de ces émotions toxiques, sinon le Shiatsu, la Réflexologie plantaire et l'Acupuncture y suffiraient. L'EFT y ajoute un travail émotionnel et mental par lequel on se focalise sur une émotion négative tout en stimulant les points situés aux extrémités des 12 méridiens. C'est cela, l'idée originale de départ qui a donné naissance à cette thérapie révolutionnaire.


"Un jour, la profession médicale va se réveiller et s'apercevoir que les problèmes émotionnels non résolus sont la cause principale de 85% de toutes les maladies. C'est alors que l'EFT deviendra l'un de leurs outils de soin principaux... Comme pour moi maintenant." 
Dr Eric Robbins, urologue.

*

mardi 11 mars 2008

EFT : DECOUVERTE DE BASE

Comment la méthode EFT a-t-elle été découverte, à la base ?

Je vois plein de gens qui me disent : EFT, ça paraît trop simple pour être efficace. Et puis, d'où ça vient ?
Comment tout a commencé ? Je vais vous le dire.
Il y a une vingtaine d'années, un psychologue Californien, le Dr Roger Callahan, s'était mis à étudier le système des méridiens d'acupuncture en médecine chinoise, tout en continuant sa pratique de la psychothérapie traditionnelle. Une de ses patientes, nom de code 'Mary', était affectée d'une phobie de l'eau sévère, accompagnée de maux de tête et de cauchemars, qui ne cédait toujours pas. Un jour, elle arrive pour son rendez-vous habituel avec un mal d'estomac en plus. Callahan réfléchit à ses études en cours et se dit que le point du méridien de l'estomac se trouvant être juste sous l'oeil, il pourrait essayer de la soulager en lui tapotant ce point avant de commencer la séance pour sa phobie. A sa grande surprise, Mary réagit, son visage s'illumine. Non seulement son dérangement stomacal a disparu, mais sa phobie de l'eau aussi, ce qu'elle va vérifier au bord de la piscine. Le Dr Callahan venait de découvrir la "thérapie des méridiens". Par la suite, ce praticien élabora une technique qui définissait, pour chaque problème physique ou psychique, une série de points d'acupuncture qu'il fallait stimuler. C'était très compliqué, car il fallait mémoriser un grand nombre de combinaisons de points.
C'est alors que Gary Craig arriva, recherchant une méthode simple de psychothérapie. Après avoir étudié pendant plusieurs années avec Roger Callahan et s'être formé à d'autres techniques telles que la PNL par exemple, il finit par définir une méthode simple pouvant marcher dans tous les cas et qui est devenue EFT : "Emotional Freedom Techniques".
Le manuel de base gratuit en français est plein d'histoires de cas extraordinaires et de détails permettant à tout un chacun de se servir de l'EFT pour améliorer sa vie. Téléchargez-le et étudiez-le, je vous dis, ça ne coûte rien!

*

dimanche 9 mars 2008

EFT : Travailler seul ou avec un praticien professionnel ?

L'intérêt de l'EFT c'est qu'on peut commencer à travailler seul (grâce au manuel de base gratuit que l'on peut télécharger, ainsi qu'aux vidéos YOUTUBE en français, ou en anglais si vous pratiquez cette langue), mais aucun manuel gratuit ou non ne pourra remplacer l'aide qualifié d'un praticien EFT expérimenté.

Bien souvent, seul on patine au début, alors on va avoir l'impression que ça ne marche pas.

C'est parce qu'on n'a pas acquis la manière de dépasser les blocages du mental conscient et de susciter les intuitions et images qui peuvent donner des clés fondamentales pour savoir entre quoi et quoi l'inconscient a créé des liens qui sont la base de nos croyances profondes.

Pour cela, il est intéressant de faire quelques séances avec un praticien professionnel, ou d'aller faire un stage EFT n°1 (pour les débutants) ou même EFT n°2 ensuite (début de la formation de praticien professionnel). Vous y apprendrez comment faire varier le petit bout de phrase que l'on répète sur chaque point d'acupuncture, ainsi que des techniques de PNL et de visualisation vous permettant de laisser parler la partie inconsciente de vous-même en toute sécurité.

Dès le premier de ces stages, les participants travaillent à deux, l'un faisant le praticien et l'autre le client. Ainsi on apprend tout de suite comment aider les autres dans sa famille, son voisinage, son entreprise, etc., et à intervenir avec EFT en cas de problème, par exemple si votre voisine a mal à la tête, ou en attendant l'arrivée des secours dans un accident, etc.

Avec le stage EFT n°3 commence vraiment la formation de praticien professionnel. Il existe une association internationale, l'AAMET, qui garantit le sérieux et la formation continue des praticiens utilisant l'EFT et les autres "Thérapies des Méridiens".

* *

EFT : COMMENT TRAVAILLER SUR UN EVENEMENT DU PASSE

L'EFT présente une manière originale de travailler avec un événement du passé qui a laissé des traces, comparé à la technique de psychothérapie par la parole en face à face qui consiste à raconter et raconter l'événement de séance en séance, souvent sur un grand nombre de séances.
Un élément des plus intéressant avec EFT, c'est que le client n'est pas obligé de raconter l'événement traumatique au praticien. Il doit seulement donner un titre à l'événement, et même un titre neutre s'il ne veut vraiment rien dire, par exemple : "cette chose rouge" pour parler d'un accident - "même si j'ai vécu cette chose rouge, je m'aime et je m'accepte parfaitement et en totalité"

Lui, il sait sur quoi il travaille, c'est ça l'important, mais le praticien EFT à la limite n'a pas besoin de tout savoir, et surtout, il ne retraumatise pas la personne en la forçant à raconter et revivre dans tous les détails un événement difficile. Il lui demande juste de visualiser l'événement comme une séquence d'un film.

(Pour comprendre de quoi je parle lisez mes anciens posts et téléchargez le manuel gratuit EFT en français).

Comme dans un film, il y a le début, les premières images, et l'action commence. Dès la première montée d'émotion le client doit s'arrêter et la décrire, par exemple : "Là maintenant, rien que d'y penser j'ai cette énorme peur à 25 sur l'échelle de 10", par exemple. Le praticien fait faire le travail sur ça : "Même si j'ai cette énorme peur rien que de penser à la manière dont cette chose rouge a commencé, je m'aime et je m'accepte parfaitement et en totalité" - puis il utilise le rappel "cette énorme peur" sur chacun des points d'acupuncture, en une ou plusieurs séquences (lire le manuel gratuit pour avoir la méthode complète). Quand la peur a été ramenée à 0, le praticien demande à la personne de reprendre sa visualisation de l'événement depuis le début et de continuer jusqu'à la nouvelle montée d'émotion, etc. Et ce, jusqu'à ce qu'elle puisse se remémorer l'événement traumatique en détail du début à la fin, sans que cela ne soulève plus aucune émotion. C'est devenu un événement de la vie comme un autre, on a vécu cette expérience mais maintenant c'est terminé.

Ce travail a été fait par exemple pour des vétérans du vietnams dont les souvenir traumatiques horribles depuis 30 ans les empêchaient de dormir la nuit, de monter dans un ascenseur (sensation de l'hélicoptère décollant pour les emmener au combat), leur donnant des sueurs froides à n'importe quel moment de la journée avec des images mentales récurrentes qu'ils ne pouvaient repousser, etc. Ces hommes ont été soulagés et ont pu enfin mener une vie normale, alors qu'ils étaient en psychothérapie classique avec des psychiatres et sous médication depuis des dizaines d'années, sans effet.

*

EFT : DESCRIPTION D'UNE SEANCE-TYPE

Comment se passe une séance-type ave l'EFT ? 

En voici une description un peu théorique, basée sur ma propre expérience.
L'EFT n'est pas une thérapie comportementaliste. Prenons un exemple. Quelqu'un vient pour une dépression. Le praticien EFT va lui demander comment il se sent, et lui dire d'évaluer cette sensation de tristesse générale sur une échelle de 0 à 10 (il faut pouvoir vérifier ce qui se passe au fur et à mesure). Disons que la personne ressent un sentiment de tristesse et dépression de 9 sur 10 (10 maximum de tristesse, 0 aucune tristesse). (A noter : il s'agit du ressenti de la dépression, et non de la dépression médicale selon la définition psychiatrique. Pour toute dépression profonde avec tendances suicidaires etc., veuillez consulter un médecin s'il vous plaît.)

Le praticien EFT peut commencer par lui faire dire "Même si je ressens cette grande tristesse, je m'aime et je m'accepte entièrement et complètement" (trois fois en tapotant un point d'acupunture précis, voir le manuel), ce qui permet de reconnaître et d'admettre la situation en relation avec une notion plus positive de soi-même. Puis on travaille sur chaque point d'acupuncture avec le motto "cette tristesse". Mais ce n'est pas ça qui va faire beaucoup avancer les choses, et le praticien malin et entraîné le sait bien. On n'éradique pas la dépression avec une formule magique. En fait, cette première "série" permet seulement de se familiariser avec la technique et d'activer les processus électriques internes du corps.

Le praticien EFT peut déjà se rendre compte si la personne peut dire "je m'aime et je m'accepte complètement et en totalité", sans avoir une petite voix intérieure qui lui dit "ça va pas non?" Si c'est le cas, il a déjà une piste à travailler. Comment peut-on être heureux si l'on ne s'aime pas soi-même ?

Autre piste : Le praticien EFT peut chercher à court-circuiter le mental du client qui va lui sortir toutes les bonnes raisons du monde d'être triste : la vie est dure, les gens sont méchants, il n'y a pas assez de travail pour tout le monde, etc. Il peut lui dire : "Si cette tristesse était dans votre corps, ce serait à quel endroit? Sous quelle forme, quelle couleur, texture, poids ou légèreté, etc." Le praticien le fait travailler avec ça : "Même si j'ai cette chose noire et gluante sur la poitrine qui me pèse et m'étouffe, je m'aime etc.", et il indique aussi "si vous avez une image qui vous vient à l'esprit, ou un souvenir quelconque, dites-le immédiatement, c'est très important".

Très souvent, ce processus aboutit à la "remontée" d'un événement du passé : "ça me rappelle la fois où mon frère aîné m'a maintenu la tête sous l'eau sur la plage quand j'avais six ans parce que j'avais envoyé son ballon au loin d'un coup de pied". Donc là, travail sur l'événement - la sensation d'étouffer, la peur, la violence de l'aîné plus fort contre qui on ne peut lutter - et aussi sur les relations fraternelles conflictuelles : la personne retrouve des sentiments mêlés de haine et d'amour, la rage d'impuissance, etc. Il va falloir les travailler un par un de façon très précise. Et à chaque fois, après une séquence complète de 'tapping", le praticien EFT averti demande : "Et maintenant, cette colère, sur une échelle de 0 à 10, vous la ressentez à combien?"

Souvent, quand on travaille sur une émotion pour la diminuer, on s'aperçoit que les autres émotions ont diminué aussi : "Et revenons à la peur quand vous aviez la tête sous l'eau... " - "Ah c'est vrai... mais ça ne me fait plus rien maintenant quand j'y pense, ou peut-être un tout petit peu, 1 sur 10". Alors quand le praticien EFT voit que son client rigole de tout ça et respire mieux, il lui demande : "Et alors maintenant, cette tristesse globale et cette dépression que vous ressentiez, vous estimez ça à combien?" Là, retour au moment présent, et la personne peut se rendre compte qu'elle se sent mieux, ça fait plutôt du 6 ou 7 sur 10 par exemple. On n'a pas atteint le fond du problème, mais on a touché une zone intéressante. Alors pour continuer, le praticien peut demander à la personne : "Cet événement sur la plage où vous étiez maintenu sous l'eau par quelqu'un contre qui vous ne pouviez pas lutter parce qu'il était plus fort que vous, ça vous a fait entrer quelle(s) croyance(s) dans la tête?"

Ces "croyances limitantes", c'est très important. Nous agissons tous en fonction de croyances, souvent très anciennes, et la plupart du temps inconsciente. En mettant au grand jour une croyance inconsciente, on la démagnétise, on la ridiculise et on n'y croit plus du tout, alors on n'agira plus en fonction de ça. Par exemple, dans le cas de cette personne, le praticien EFT peut l'aider à mettre au jour la croyance au fait que dans la vie il y a des choses contre lesquelles vous ne pouvez pas lutter, c'est plus fort que vous, vous ne pouvez rien faire, d'où la dépression à cause d'un sentiment global d'impuissance face à la vie qui s'est généré lors d'une situation de petit frère face à un grand frère. Car il est fort probable qu'il y a eu d'autres événements que celui de la plage précité qui ont incrusté cette croyance dans l'esprit du petit garçon, dont il ne se souvient pas - et ce sont souvent ces souvenirs oubliés qui ont incrusté les croyances les plus mauvaises pour l'avenir de la personne.

Et donc, si le praticien EFT est malin et très expérimenté, et s'il a encore du temps devant lui dans la séance prévue, il peut continuer à demander s'il y a encore une image qui vient à l'esprit, ou un souvenir, etc. Et c'est là où l'inconscient peut soudain laisser sortir le gros truc, une chose complètement oubliée qui s'est passée peut-être à un âge encore plus tendre. Le praticien fait "nettoyer" cet événement à la personne avec la technique EFT, et ensuite il demande : "Et maintenant, comment vous vous sentez dans le présent ?" - "Ah, mais maintenant, ça va mieux. Ce n'est plus la dépression, par contre je me sens vraiment en colère contre cette fille qui m'a posé un lapin il y a trois mois, je l'avais complètement oubliée... " Là, le praticien EFT peut lui dire qu'il reprendra ce sujet dans la séance suivante parce qu'il n'y a plus de temps, et il termine sur la note positive de l'espoir en l'avenir maintenant que le sentiment d'impuissance a été éliminé.


Au cours de telles séances, on voit les personnes changer de tête et soudain soupirer, la respiration change, la posture aussi. Les yeux se remettent à briller, il y a un sourire, etc.

La séance-type (imaginaire) que je viens de décrire a pu durer entre 1h1/2 et 2h. Et elle a économisé des mois de psychanalyse et des dizaines de boites de Prozac.

Le praticien EFT malin est celui qui peut continuer la séance aussi longtemps qu'il n'a pas atteint un "noeud" bien profond et inconsciemment maintenu qui tient l'une des clés du vécu du patient dans le présent. Par exemple, j'ai rencontré en Angleterre des "EFT masters" qui prennent leur premier rendez-vous à 9 h le matin puis laissent 2h ou 2h30 d'écart avant le client suivant "pour le cas où" la séance d'une heure prévue devrait se prolonger. Bien entendu le patient paye selon le temps passé. *

***

samedi 8 mars 2008

EFT, Techniques de Libération Emotionnelle

En route pour la libération émotionnelle avec les techniques regroupées sous le label EFT.

(Déclencher la musique puis continuer la lecture)



Il est évident que les plus grands blocages en matière d'accès à la réussite et à l'abondance viennent des conditionnements que nous avons subis dans notre enfance, dans la famille et à l'école. Ces conditionnements vont de simples idées reçues et préjugés répétés quotidiennement d'une manière anodine - et dont chacun peut se souvenir en souriant, du genre : "Papa disait tout le temps que l'argent ne pousse pas sous les sabots d'un cheval et maman disait qu'il fallait travailler dur pour en avoir" - à de gros traumatismes, souvent oubliés, enfonçant dans le crâne malléable de l'enfant des "croyances limitantes" qui sont conservées dans l'inconscient et qui retiennent l'être adulte dans son élan vers l'accomplissement de soi.

De nouvelles techniques thérapeutiques pour faire émerger et nettoyer les croyances inconscientes et les émotions limitatives sont apparues depuis une vingtaine d'années dans les pays anglo-saxons, et commencent à se faire jour en France. L'une d'elle s'appelle EFT - "Emotional Freedom technique en anglais.

L'originalité de la technique EFT par rapport aux techniques traditionnelles de psychothérapie est qu'elle ne nécessite pas la répétition et re-répétition - "il faut revivre un traumatisme pour s'en libérer", disaient les psychiatres autrefois; ceci est maintenant obsolète. Il suffit de se focaliser sur l'émotion qu'un souvenir vous provoque et de faire en même temps un travail sur les points d'acupunture du visage et de la poitrine.

Certains vont dire que l'acupunture c'est du bidon mais je les invite à réviser leur jugement avant que l'émergence mondiale de la Chine ne les y pousse brutalement, et à s'intéresser aux chirurgiens et dentistes qui pratiquent des opérations sans anesthésie grâce à des aiguilles d'acupuncture judicieusement placées.

Donc, EFT en fait est un système à la fois psychologique et physique qui permet de nettoyer les accrochages bio-énergétiques qui ont créé dans le psychisme des ornières de croyances limitant l'utilisation par l'individu de son intelligence et de son imagination pour prendre des décisions et gérer sa vie. 
La technique EFT travaille sur les points d'acupuncture de départ de tous les méridiens. On change donc les courants électriques dans le corps, en relation avec des mots-force chargés émotionnellement, ce qui permet de court-circuiter les anciens schémas et de les remplacer par de nouveaux.

Le site en anglais du fondateur, Gary Craig,
http://www.emofree.com/
contenait énormément d'informations en ligne, gratuites et disponibles à tous, avant qu'il ne prenne sa retraite et transmette la base de donnée de son site vers le site http://www.eftuniverse.com où on peut la retrouver (en anglais).
Cet ensemble d'informations est gratuit et à disposition de tout un chacun et non pas des seuls praticiens EFT certifiés. N'importe qui peut donc se former (en anglais) à cette technique que l'on peut pratiquer seul, à l'aide du manuel de base, gratuit lui aussi (voir colonne de droite).
Après en avoir demandé la permission écrite à Gary Craig en 2008, j'ai traduit une partie (très réduite) de ces informations dans ce blog.
Ensuite, pour une formation plus précise, il existe toutes sortes de livres et e-books écrits par des praticiens EFT canadiens et européens en français. On peut également suivre des stages et formations dirigés par ces praticiens, standardisés internationalement, dans n'importe quel pays.

Pour savoir où trouver des praticiens et des stages EFT par pays, consultez dans la colonne de droite la liste des LIENS EFT FRANCOPHONES. Cette liste n'est pas exhaustive car je n'ai pas l'intention d'établir un catalogue de tous les praticiens EFT qui ont un site web. Je m'en excuse auprès de tous ceux qui ne sont pas mentionnés dans ce site.

********

NOUS SOMMES TOUS MALADES DE L'ATLAS

La santé est un élément fondamental pour une vie de succès et d'abondance.
Aujourd'hui je vais donc vous parler de quelque chose que j'ai découvert :
Le déboitement de la première vertèbre cervicale, celle qu'on appelle l'Atlas.

A quelques rares exceptions près, les êtres humains naissent avec un atlas déboîté (luxé), probablement depuis la nuit des temps. En rapport avec son angle de rotation, l'atlas déboité provoque un rétrécissement du volume du trou du crâne et du canal vertébral. La moelle épinière, ainsi que les nerfs crâniens et les vaisseaux sanguins (carotide) et lymphatiques qui passent par cet orifice sont comprimés en permanence.

L'atlas déboîté est la cause principale de dysfonctionnements de nature physique et psychique, de douleurs, d'invalidité, d'infirmité et de dégénérescence.

L’Atlas n’est pas seulement porteur de la boîte crânienne, il sert aussi et surtout à la SUSPENSION, à l'EQUILIBRE et au GUIDAGE de la colonne vertébrale et du squelette humain. L’Atlas luxé provoque donc des dérangements graves dans la tenue du corps, pouvant provoquer : mal de nuque, torticolis, mal de dos, lumbago, sciatique, hernie discale, scoliose, nerfs spinaux coincés, rotation du bassin, douleurs dans les hanches, dans les genoux, problèmes de ménisque et autres, longueurs différentes des jambes, etc.

En Suisse, depuis 1993, R.-C. Schümperli a développé une méthode en première mondiale pour corriger la luxation de l’Atlas, précise, sans danger, définitivement et en une seule séance. La méthode est naturelle, non médicale et ne nécessite aucun diagnostic.

Quand l’Atlas se trouve dans la bonne position, le cerveau peut enfin agir sans être perturbé. C’est comme s’il voulait essayer de rattraper ce qu’il n’a pas pu réaliser en harmonie : il met en route des processus de régénération et d’autoguérison précis et importants.

Ainsi, l’organisme humain commence à mieux fonctionner. De plus, d’autres thérapies et traitements peuvent être plus efficaces lorsque l’atlas est à sa juste place.

Bien entendu, Les cellules et les organes ne se régénèrent pas du jour au lendemain ! Après la suppression de la luxation de l’Atlas par la méthode AtlasPROfilax® l’organisme réagit toutefois en fonction de l’état physique et psychique de chaque être humain. Pour certains, c'est rapide, pour d'autres cela prendra un peu plus de temps. Il peut aussi y avoir de fortes réactions pendant le processus de régénération. Les réactions plus ou moins fortes qui peuvent être ressenties tout de suite après l’application AtlasPROfilax®, voire des semaines ou des mois plus tard, indiquent que le processus d’autoguérison est en pleine évolution. Plus le corps et le psychisme étaient déjà malades, plus les réactions peuvent être fortes. Mais plus vous êtes jeune, plus la régénération va se faire rapidement, comme chez les enfants et adolescents par exemple.

Cette méthode est avant tout une mesure élémentaire de prévention qui doit être appliquée chez les enfants et les adultes le plus tôt possible afin de leur permettre de croître sains de corps et d'esprit.

Seules les personnes formées par l’AtlasPROfilax Academy Switzerland® SA à Sierre en Suisse sont autorisées à pratiquer cette méthode. Vous pouvez en rencontrer maintenant dans la plupart des pays d'Europe.

MON TEMOIGNAGE PERSONNEL :
Je me suis fait remettre l'atlas en place il y a une semaine et immédiatement, mes maux de tête que j'avais depuis deux ans ont disparu. Ma tête est plus légère et tourne correctement, et le travail de kiné sur mon bras droit douloureux (travail quotidien sur l'ordinateur !) commence enfin à donner des résultats. Mais les acouphènes que j'ai depuis 25 ans n'ont pas diminué.
Je dois faire encore la seconde séance la semaine prochaine. Je vous tiendrai au courant de la suite des transformations!
Dans le forum précité, quelqu'un indique que lorsque les douleurs et dysfonctionnements sont de nature psychique, ils ne sont pas forcément supprimés par la remise en place de l'atlas. Cela semble logique : le corps va continuer d'envoyer des signaux comme quoi il y a quelque chose qui ne va pas dans la façon dont la personne se programme mentalement et psychiquement ! Il faut donc continuer à travailler sur soi-même et ne pas arrêter une psychothérapie, ni un traitement médical sur ordonnance, ni les séances de rééducation chez le kiné. Ce n'est pas la recette miracle. Mais c'est quelque chose qui peut aider.

Il faut bien réfléchir avant de se décider à le faire. Dans mon cas, j'ai vu tout de suite la différence, c'est pourquoi j'ai voulu en parler. On ne peut pas parler de quelque chose qu'on n'a pas expérimenté. Je n'en parle pas pour faire de la publicité à cette méthode (ça ne me rapporte rien du tout) mais parce que j'ai eu vraiment un résultat.

****

QU'EST-CE QUE LA REUSSITE ?

Certains diront : réussir c'est devenir célèbre - c'est gagner beaucoup d'argent - c'est avoir réalisé ses rêves - c'est ne plus dépendre de personne - c'est être au top...


La réussite est une sensation interne d'avoir atteint ce qu'on cherchait...


Comment obtient-on la réussite ?
Il y a divers chemins.
Certains livres décrivent la réussite de Rockefeller et autres grands magnats de l'histoire qui ont commencé petits. Ils montrent en effet qu'on peut réussir sans être pour cela né parmi ceux qui ont l'air d'avoir réussi alors qu'ils avaient déjà tout dès le départ.

Lao Tseu a écrit :
"Fame or integrity: which is more important?
"Money or happiness: which is more valuable?
"Success or failure: which is more destructive?
"If you look to others for fulfillment, you will never truly be fulfilled.
"If your happiness depends on money, you will never be happy with yourself.
"Be content with what you have; rejoice in the way things are.
"When you realize there is nothing lacking, the whole world belongs to you."


Autrement dit en français :
"Célébrité ou intégrité : laquelle est la plus importante ?
"Argent ou bonheur : lequel a le plus de valeur ?
" Succès ou échec : lequel est le plus destructif ?
"Si vous demandez votre accomplissement aux autres, vous ne l'atteindrez jamais.
"Si votre bonheur dépend de l'argent, vous ne serez jamais heureux avec vous-même.
"Soyez content avec ce que vous avez ; réjouissez-vous de la façon d'être des choses.
"Quand vous réalisez que rien ne manque, le monde entier vous appartient."


Lao Tseu
****