vendredi 23 mars 2012

Comment trouver une information dans ce blog

On me demande souvent à quel endroit de mon blog je parle de ceci ou cela, etc., alors qu'il existe dans la colonne de droite une liste assez étendue de thèmes ou "libellés" sous lesquels les textes sont classés. Je m'astreins à ne classer chaque texte que dans une seule rubrique, bien que souvent ils couvrent plusieurs thèmes. Néanmoins, vu la quantité d'articles publiés, je reconnais que trouver quelque chose de précis puisse demander un certain temps de recherche. Alors...

UTILISEZ LE "CHAMP DE RECHERCHE"

Vous pouvez chercher les articles qui correspondent à un thème que vous avez en tête, en utilisant le "champ de recherche" dans la colonne de droite.
Par exemple, on m'a demandé où se trouvaient les articles parlant de la "Procédure de Pacification Personnelle" ou PPP de Gary Craig. Tapez PPP dans le champ blanc à côté du mot "rechercher", puis cliquez sur "rechercher". Vous obtiendrez le titre et les premières phrases des articles déjà publiés sur le sujet.
Bonne lecture !

***

*

EFT Je veux !

L'introduction de "je veux" dans la formulation de la "phrase de départ" permet d'utiliser l'EFT en se sentant plus indépendant et créateur de sa propre réalité. C'est une variation de la "méthode du choix" de Patricia Carrington.
(Sous la rubrique "EFT comment trouver les mots" j'ai rassemblé plusieurs articles qui concernent la manière de créer ses propres "phrases EFT" sur mesure. Voici une autre méthode qui peut être combinée avec celles que ces articles proposent.)

TRADUCTION DE LA PAGE DU SITE DE GARY CRAIG :
**http://www.emofree.com/articles/wantto.htm**

Présentation de l'article par Gary :
"Salut tout le monde,
"Deborah Mitnick nous explique pourquoi elle trouve intéressant d'injecter "je veux" dans la phrase de départ de l'EFT.
"Bien amicalement, Gary"

Par Deborah Mitnick LCSW

Bonjour à tous les utilisateurs de l'EFT !
J'avais l'habitude d'utiliser l'affirmation :
"Même si j'ai ________ [ce problème, cette difficulté à résoudre], je m'accepte profondément et complètement."
Mais maintenant, je l'utilise rarement. Je l'ai transformée en :
"Même si j'ai ________ [ce problème, cette difficulté à résoudre], je VEUX m'accepter profondément et complètement."
Pourquoi est-ce que ma formulation ci-dessus est différente de celle de Gary ? J'explique.
J'ai eu beaucoup de clients EFT dont l'estime d'eux-même était chancelante, et qui se sont refusés à prononcer, dans la phrase de départ : "... je m'accepte profondément et complètement."
Ces clients me disent qu'ils ne s'acceptent tout simplement pas, et qu'ils n'arriveront jamais à prononcer une telle phrase.
Bien sûr, il s'agit juste d'un nouveau problème sur lequel on pourrait tapoter, et on finira toujours par le faire. Mais dans l'intérêt du maintien de la relation d'empathie ainsi que de l'efficacité de la séance en cours avec un tel client, et afin d'éviter d'ajouter un autre problème qui peut nous distraire de celui sur lequel on a commencé à travailler, j'ai choisi de commencer en utilisant "je veux" dans la formule de base.
La plupart de mes clients immédiatement se sentent bien avec le fait de "vouloir" s'accepter eux-mêmes et ils hochent la tête et font des commentaires d'appréciation. Je pense que cette formule est une transition douce en direction de l'acceptation de soi.

COMMENTAIRE DE GARY CRAIG : "La manière de gérer la réaction d'un client à la formule "je m'accepte profondément et complètement" est une question de style et de jugement et je doute qu'il y ait une façon parfaite de le faire. La formulation "je veux" de Deborah est une idée très utile.
Personnellement, j'avais l'habitude de traiter le problème de front, mais je ne le faisais pas toujours. Dans le passé, quand je choisissais d'aider le client à s'approcher du sujet, je lui faisais dire : "Même si j'ai ____________ [ce problème], je suis ouvert à la possibilité de pouvoir m'accepter profondément et complètement." C'est juste une autre approche."

DEBORAH CONTINUE: Pour une raison quelconque, mes clients par téléphone sont particulièrement réceptifs à cette formulation. Je me demande si c'est parce que nous n'avons pas le contact face-à-face, et s'il peut y avoir des problèmes liés au fait "d'être vu" qui n'ont pas été abordés directement.
Pour mes clients qui ne pensent pas qu'ils méritent de s'accepter eux-mêmes, ou qui ne pensent pas qu'il leur soit jamais possible de s'accepter, ou qui expriment de la culpabilité dans le fait de se sentir contents d'eux-mêmes, j'utilise la formulation suivante :
*
"[Même si j'ai ____________ ], je veux m'accepter moi-même profondément et complètement, même si je ne crois pas que ce soit vrai actuellement."
*
Cela conduit habituellement le client à émettre un petit rire de prise de conscience et à sentir que la tension se relâche.
Deborah Mitnick, LCSW-C

**********

*

jeudi 22 mars 2012

EFT FAQ : Comment choisir ses mots, 1ère partie

Dans la "Foire aux Questions du site de Gary Craig emofree.com il y avait cette réponse à une question souvent posée : comment choisir ses mots pour construire la "phrase de départ" et les "appels" à utiliser en tapotant sur les points d'acupuncture, dans la méthode EFT, pour mieux cibler son problème et le résoudre. Je vous la livre en deux parties, pour chacun des deux exemples donnés.

TRADUCTION DE LA PAGE DU SITE DE GARY CRAIG :
http://www.emofree.com/FAQ/language.htm

Comment faire pour choisir les mots qu'il faut pour réussir son tapping ?

Vous connaissez l'EFT ? Vous avez déjà essayé le tapping (ou tapotage en français) sur vos petits problèmes mais vous êtes perplexe, vous n'arrivez pas à trouver les mots, ou bien "vos" mots ne "marchent" pas, vous êtes coincé(e). Dans le texte qui suit, deux praticiens expérimentés donnent quelques trucs. Le premier, en plus, fournit des explications intéressantes sur l'Inversion Psychologique.
(Si vous ne connaissez pas encore l'EFT lisez d'abord la page "Apprendre EFT" ci-dessus, ainsi que les posts sous les rubriques "EFT c'est quoi" et "EFT comment".)

Voici la présentation par Gary Craig :
"Salut tout le monde,
"La recette de base de l'EFT fournit une formulation standard à utiliser tant pour la "phrase de départ" que pour la "phrase de rappel." Cette question est abordée clairement dans le Manuel EFT et le dans cours EFT.
Bien que cette formulation standard ait été souvent donné des résultats brillants, il y a encore beaucoup d'autres formules plus élégantes à trouver pour personnaliser le langage et l'adapter à certaines circonstances.
En outre, ceux qui ont étudié nos vidéos (introuvables - en demander les textes à Jacqueline Gagos) ont pu me voir faire évoluer ces formulations en d'utiles recadrages. Pour moi, c'est un "art" supplémentaire que nous ajoutons dans notre pratique. C'est amusant à faire et tout un chacun peut développer sa propre manière.
En fin de compte, vous souhaitez développer votre propre capacité à créer des formules personnalisées. C'est très utile pour que les gens manifestent leurs problèmes différemment... ET... la quantité de problèmes qui assaillent les êtres humains a rempli de nombreux livres. L'acquisition de cette compétence n'est pas difficile. Avec un peu de pratique, cela devrait devenir une seconde nature... c'est comme la bicyclette.
Certains nouveaux arrivants, cependant, vont trouver cette personnalisation difficile et voudront que vous fassiez une liste de toutes les formules à utiliser, que que vous suggériez un processus étape par étape afin de les aider dans leurs premiers moments d'apprentissage. Les deux articles ci-dessous devraient leur fournir l'aide nécessaire.
John Liberty de l'Arizona et Carol Tuttle de l'Utah sont tous les deux des praticiens EFT qualifiés. Comme tels, ils sont parfaitement familiarisés avec les besoins des participants à nos stages et c'est pourquoi ils ont préparé les deux articles ci-dessous. John fournit une méthode par laquelle vous pouvez concevoir vos structures linguistiques propres tandis que Carol propose des formulations.
Bien à vous, Gary

Comment créer ses "phrases de départ" sur mesure
Par John Freedom

La Phrase de Départ est souvent une partie sous-évaluée de l'EFT. Beaucoup d'entre nous ont utilisé (et pris pour argent comptant) la phrase de départ générique qui dit: "Même si j'ai ce ________, je m'aime et je m'accepte profondément et complètement." Cela fonctionne la plupart du temps, mais pas toujours.
La phrase de départ est censée être l'antidote intégré contre l'Inversion Psychologique (IP). Une IP est une objection contre le fait d'aller mieux. Il s'agit d'une forme subtile d'auto-sabotage, et cela inclut toutes les croyances limitatives qui peuvent empêcher une personne en particulier de s'améliorer et de changer maintenant. Souvent, cela prend la forme implicite de la haine de soi.
La personne peut croire, consciemment ou inconsciemment, que "Parce que j'ai ce problème, je suis mauvais(e), et donc personne ne peut m'aimer." La phrase de départ générique confronte cette possibilité, reconnaît "même si j'ai ce problème (décrit)," et fournit les antidotes à l'IP avec la formule "Je m'aime et je m'accepte profondément et complètement."

Mais la phrase de départ générique pose problème. Certaines personnes rechignent à l'idée (ou même la possibilité) de s'accepter ou de s'aimer eux-mêmes. J'ai travaillé avec une femme qui souffrait d'un Trouble de la Personnalité Multiple, et elle s'y opposait en disant: "Mais je ne me vois pas comme un moi". Et puis pour d'autres, l'acceptation de soi-même n'est pas le problème, et donc n'est pas l'antidote. Il peut y avoir d'autres formes d'IP (tapies sous la surface!) qui ont besoin d'antidotes.
L'IP (Inversion Psychologique) peut prendre plusieurs formes, lesquelles ont été cataloguées par (entre autres) Fred Gallo, David Grudermeyer et Asha Clinton. Il s'agit notamment des suivantes :

Possibilité : "Je ne peux pas dépasser ce problème."
Valeur personnelle : "Je ne mérite pas de dépasser ce problème."
Sécurité : "Je ne serais pas en sécurité si je dépassais ce problème."
Bénéfice secondaire ou risque de perte : "Si je dépassais ce problème, je perdrais _______ ."
Autorité : "Mon psy dit que j'aurai toujours ce problème."
Identité : "Je ne peux pas lâcher ce problème car ça fait partie intégrante de ce que je suis." Etc.

J'ai assisté au séminaire sur les "bénéfices partagés" de Gary Craig à Flagstaff, USA, et j'ai remarqué qu'il était très "souple" et créateur dans ses formulations de départ, et qu'il faisait beaucoup de recadrage. Dans mon propre travail, j'ai constaté ensuite que c'était plus efficace, créatif et amusant de concevoir mes propres phrases de départ sur mesure.
Tout comme l'une des clés du succès avec l'EFT est de remonter à un événement unique d'être très précis, de même la conception d'une PHRASE DE DEPART TRES PRECISE améliore grandement l'efficacité de l'ensemble du traitement.

Une façon simple mais élégante et puissante de concevoir vos propres phrases de départ est d'utiliser le texte "modèle" suivant. C'est ce que j'appelle la "Phrase de Départ des Morceaux", et elle comporte trois parties. Voilà comment :
1 - "Même si une partie de moi pense que ______
2 - "Le reste de moi SAIT que ______ et
3 - "Je VEUX BIEN / je CHOISIS de ______."

Après la première phrase, on insère la croyance limitative, l'objection à la possibilité d'aller mieux (IP). Après la seconde phrase, on insère un fait positif VÉRIDIQUE, qui remet en question la croyance limitative et apporte l'antidote. Qu'est-ce qui est plus puissant qu'une croyance limitative et qui la neutralise efficacement? Un fait véridique non-limitatif!
Après la troisième phrase, on insère une ACTION POSITIVE que vous VOULEZ BIEN faire ou que vous CHOISISSEZ de faire. Le CHOIX (suivant le modèle du Dr Pat Carrington) est un mot puissant. Vouloir bien est quelque chose de plus doux. Mais il est important de dire que vous avez choisi de faire quelque chose, SEULEMENT SI vous êtes vraiment décidé à aller jusqu'au bout et à le faire!
*
Un exemple. Une fois, j'ai eu une étudiante qui croyait qu'elle "ne pouvait rien faire correctement". Ce n'était pas vrai, bien sûr, mais c'était sa croyance. Et si elle ne pouvait "rien faire correctement", alors bien sûr, elle ne pouvait pas faire l'EFT correctement ! Cette croyance limitative allait saboter ses résultats.
*
Je lui ai donc fait personnaliser la phrase de départ comme ceci :
- "Même si UNE PARTIE DE MOI pense que je ne peux rien faire correctement,
"LE RESTE DE MOI sait que je fais certaines choses très bien (FAIT POSITIF véridique), et
"Je suis prête à m'aimer et à m'accepter moi-même, (ACTIONS POSITIVES), que je fasse les choses correctement ou non."
*
- "Même si une partie de moi pense que je ne peux rien faire correctement,
Le reste de moi sait que j'ai occupé un poste de responsabilité pendant de nombreuses années, et
Je choisis de me concentrer sur ce que je fais bien, plutôt que sur ce que je ne fais pas bien."
*
- "Même si une partie de moi pense que je ne peux rien faire correctement,
Le reste de moi sait que je suis intelligente, compétente et capable, et
Je suis prête à apprendre à faire le tapping sur moi-même, et à obtenir les résultats que je veux."
*
Je fais répéter à mes clients la phrase de départ trois ou quatre fois, en utilisant la même IP / objection, mais avec différents "antidotes" et différents choix pour ka deuxième et la troisième partie. Je trouve que c'est une bonne manière de créer la phrase de départ, comme un système à "deux coups" qui va réellement démolir plusieurs problèmes en même temps.
En reconnaissant ouvertement l'Inversion Psychologique spécifique, en lui faisant face et en la désactivant, on peut ensuite mieux cibler le "vrai problème" et tapoter dessus beaucoup plus facilement. Souvent, l'intensité du client sur l'échelle de 0 à 10 va diminuer de 50% ou plus, simplement en utilisant cette phrase de départ.

*
(Pour l'évaluation sur l'échelle de 0 à 10, très importante, lire la page "TESTER EFT" dans le menu en haut de cette page)
*
La "Phrase de Départ des Parties de Soi" est l'une des variantes possibles de la phrase de départ, mais il y en a d'autres. S'il vous plaît, n'hésitez pas à "jouer" avec et à faire vos propres expériences, et racontez-moi vos succès !

John Freedom, M.C., NLP.
freejii@yahoo.com

(suite de cet article dans le précédent post de ce blog)
******

*

EFT FAQ : Comment choisir ses mots, 2ème partie

Dans la "Foire aux Questions" du site de Gary Craig emofree.com , il y avait cette réponse à une question souvent posée : comment choisir ses mots pour mieux cibler son problème et le résoudre. Voici le deuxième exemple cité par Gary Craig. (Pour les nouveaux, lisez d'abord la page "Apprendre EFT" ci-dessus, puis les posts "EFT c'est quoi?" et "EFT comment" dans le menu à droite.)
SUITE DE LA TRADUCTION DU

SUITE DE LA TRADUCTION DE L'ARTICLE DE GARY CRAIG :
http://www.emofree.com/FAQ/language.htm

Comment faire pour choisir les mots qu'il faut pour réussir son tapping avec EFT ?

Suggestions de "phrases de départ" et de "rappels" pour faire l'EFT
Par Carol Tuttle

L'un des défis les plus communs et la plus grande source de frustrations qu'on peut avoir en faisait l'EFT c'est "Qu'est-ce que je suis censé dire tout en faisant le tapotage (sur les points d'acupuncture) ? Nombreux sont mes étudiants et mes clients qui m'ont un jour confié : "Mon esprit se vide quand je commence à tapoter."

Une fois que nous avons mis le doigt sur un événement spécifique qui représente un problème fondamental, il est courant de se retrouvé coincé, de ne pas trouver les mots qui peuvent représenter ce problème central, et d'avoir l'impression de s'embourber et d'interférer avec le processus d'EFT. Ainsi, nous pensons que pour nous-mêmes, l'EFT est moins efficace.

En fait, il n'existe pas de mots exacts, d'expressions ou d'énoncés absolus qui puissent correspondre à chaque situation individuelle qui apparaît. C'est pourquoi Gary a poussé ceux qu'il a formés à développer leur créativité dans ce domaine. Il s'agit d'un processus d'essai et d'erreur qui, une fois maîtrisé, est très enrichissant. Avant d'y arriver, cependant, il y a certains thèmes communs que nous pouvons explorer dans la plupart des traumatismes, pour la plupart des problèmes de base, des croyances limitatives et des dysfonctionnements.
Un travaillant avec plus de 100 clients, j'ai constaté qu'il y a un certain nombre de "phrases de rappel" qui peuvent être utilisées avec une variété de personnes différentes pour les aider à utiliser l'EFT de manière plus efficace.

Par exemple, si vous régler un problème fondamental basé sur le modèle de comportement qui consiste à toujours "plaire aux autres", voici les "rappels" que l'on peut suggérer pour cibler ce dysfonctionnement. Tout en tapotant sur les points d'acupuncture de l'EFT en enchaînant les séquences plusieurs fois, prononcer les "rappels" suivants :
(Changer de "rappel" à chaque point tapoté 7 fois)
- Emotions à Libérer : J'ai peur / Je m'emmêle les pieds / Je suis quelqu'un qui dérange / Il faut que je fasse ça bien / Il faut que je sois sans reproche pour survivre / Il faut que j'ai l'ai parfait(e) pour survivre / Je libère tout ça...

- Emotions à Libérer : Je ne suis pas comme il faut tel(le) que je suis / Je ne suis pas aussi bien que les autres / Je ne suis pas adapté(e) / Je ne fais pas partie de leur monde / S'ils me connaissaient vraiment, ils ne voudraient pas de moi / Ne parle pas, ça va tout ficher en l'air / ne sois pas distrait(e) sinon ils ne t'aimeront pas / il n'y a pas de place pour ceux qui n'ont pas toutes les qualités / Je libère tout ça...
- Emotions à Libérer : Cela me fait peur si je suis moi-même / Je ne serai pas accepté(e) / On va me rabaisser / J'ai besoin d'amour alors je fais tout ce que les autres veulent pour avoir de l'amour / je suis en colère / je ne suis jamais assez bien / je modifie ma vérité pour m'adapter et être accepté(e) / Je nie ma vérité pour obtenir la satisfaction de mes besoins / on me laisse tomber / je suis déçu(e) / Je m'attends à ce que ce soient les autres qui me disent que je suis quelqu'un de bien / Je ne me fais pas confiance / Si quelqu'un est malheureux, cela doit être de ma faute / Je libère toutes ces distorsions...

- Emotions à Libérer : Je m'attends à ce que les autres me valident / pour obtenir la satisfaction de mes besoins, je dois changer les autres / Je dois faire des prodiges pour obtenir l'amour / J'ai peur de me tromper / Je libère tout ça... Je laisse partir ces distorsions...
Après avoir tapoté sur toutes ces croyances limitatives et ces problèmes fondamentaux, vous pouvez maintenant tapoter sur les "reformulations" suivantes:
- Je suis quelqu'un de bien
- Je me valide moi-même
- Je défends toujours ma propre vérité
- Je suis digne d'amour
- Je suis bien avec moi-même
- Je suis digne d'amour
- Je suis ouvert à cette liberté et cette joie nouvelles
- Je suis fidèle à moi-même
- Je prends soin de moi
- Je mets fin aux relations qui ne sont pas saines pour moi
- Je ne change que moi-même
- Je vis ma vie pleinement
- Je suis voulu(e) et accepté(e)
- J'énonce ma vérité
- Je suis moi-même et c'est ce que j'apprécie
J'ai trouvé cette liste d'affirmations extrêmement utile dans ma pratique et j'ai encouragé mes clients à s'y référer pour s'en inspirer lorsqu'ils utilisent l'EFT entre les séances pour nettoyer tous les blocages et distorsions.
Ces suggestions de "rappels" contribuent également à une plus grande ouverture afin que d'autres problèmes cachés et croyances limitatives puissent faire surface et être dégagés avec plus de spontanéité et d'aisance.
Bien à vous,
Carol Tuttle

(Bien sûr, pour commencer ce travail avec les "rappels" indiqués par Carol Tuttle, vous faites d'abord le tapotage sur le "point douloureux" ou sur le "point karaté" avec la phrase complète "même si j'ai ce problème (décrire), je m'aime et je m'accepte en totalité".)
***

*