dimanche 6 juin 2010

EFT une leçon sur l'inversion psychologique

Un problème auriculaire disparaît rien qu'en frottant le "point doloureux" : une leçon sur l'inversion psychologique 

[Cet article présuppose que vous ayez une connaissance pratique de l'EFT. Si ce n'est pas le cas, lisez mes posts dans "EFT c'est quoi?", "EFT comment", et "Apprendre EFT".]

Présentation par Gary Craig :

"Ceux qui ont l'habitude de l'EFT ont utilisé de nombreuses fois le processus de la "phrase de départ" pour dépasser "l'inversion psychologique". Ce cas par Deborah Evans-Barry d'Irlande en illustre les possibilités - apparemment, c'est ce qui a éliminé les obstacles empêchant les antibiotiques de se mettre à fonctionner. Au début de son article, Deborah dit : "Je lui ai demandé depuis combien de temps elle avait eu cette douleur d'oreille, elle a répondu que cela faisait la cinquième semaine. Elle a continué en disant qu'elle en était maintenant à son troisième traitement par antibiotiques parce que jusque là, rien n'avait eu d'effet, et qu'en réalité, cela semblait empirer."

Traduction de la page :
**http://www.emofree.com/Pain-management/earache-sore-spot-eft.htm**

Par Deborah V Evans-Barry

Hello Gary, un salut depuis les Iles d'Emeraude,

J'ai pensé que je devais vous écrire et vous raconter l'expérience d'une amie avec l'utilisation du "point douloureux" seul. Jane (nom inventé) était au téléphone avec moi, car elle travaille pour l'un de mes amis. Elle expliquait qu'elle était hors de son bureau car elle n'allait pas bien et qu'elle aurait préféré rentrer à la maison à cause d'une horrible douleur d'oreille. Je lui ai demandé depuis combien de temps elle avait cela, elle m'a dit que cela faisait la cinquième semaine. Elle a continué en disant qu'elle en était maintenant à son troisième traitement par antibiotiques parce que jusque là, rien n'avait eu d'effet, et en réalité, cela semblait empirer.

J'ai demandé à Jane si elle se souvenait que je faisais l'EFT et que l'une des choses qu'on nous enseigne dans cette méthode c'est que parfois les traitements allopathiques ou alternatifs semblent ne pas marcher parce qu'on a ce qu'on appelle une "inversion psychologique". J'ai continué en expliquant que l'inversion psychologique peut nous arrêter et nous faire nous saboter de toutes sortes de manières dans notre vie.

Jane a répondu : "Je vais avoir droit à une "admission psychologique" quelque part si je n'obtiens pas un soulagement, car la douleur est insupportable et je ne peux pas dormir la nuit, je m'agite sans arrêt."

Alors j'ai expliqué à Jane comment découvrir son "point douloureux" et j'ai suggéré qu'elle essaye de le frotter tout en répétant les "phrases de départ" suivantes, juste avant ses prises d'antibiotiques :

- "Même s'il est possible que je soit inversée psychologiquement et que c'est pourquoi les antibiotiques ne marchent pas..."
- "Même si je suis inversée psychologiquement et que mes antibiotiques ne marchent pas à cause de ça..."
- "Même si tous les antibiotiques que j'ai pris jusqu'ici pour ma douleur d'oreille n'ont pas marché, je choisis maintenant de faire en sorte qu'ils soient efficace et je m'accepte complètement pour ce que je suis."

Jane n'a tapoté sur aucun autre point, elle a seulement fait la "phrase de départ" à chaque fois qu'elle était sur le point de prendre ses antibiotiques.

Trois jours plus tard, Jane m'a appelé en disant que finalement sa douleur d'oreille était en train de disparaître, que le deuxième jour il y avait eu une réduction importante de la douleur et qu'elle avait pu dormir toute la nuit sans que son oreille la réveille.

Le troisième jour, elle avait encore un peu de douleur, juste un tout petit peu d'inconfort, et même le gonflement de son visage avait disparu.
J'ane m'a contactée après le cinquième jour pour dire que la douleur d'oreille et l'infection avaient disparu et qu'elle se sentait époustouflée par le fait d'avoir appliqué une technique qui ne prenait que quelques secondes, mais qui pourtant avait eu un tel effet spectaculaire sur sa maladie.

J'ai répondu : "C'est ça, la magie d'EFT, on n'a pas besoin de croire en quelque chose ni de comprendre quoi que ce soit, ça marche tout simplement."

Jane a répondu : "Chaque fois que je dois prendre quelque chose, maintenant, je vais utiliser cette procédure de départ EFT. Je n'attendrai plus pendant des semaines en souffrant le martyre."

J'espère que cet article aidera les gens à comprendre à quel point le "point douloureux" est puissant et comment il peut être utilisé en dehors d'une séance de traitement ou de psychothérapie.

Deborah Evans-Barry

[PS - Le "point douloureux" est le point-réflexe lymphatique situé sur la poitrine, à 7 cm en dessous de la clavicule et à 7 cm à gauche du sternum. On peut l'utiliser à la place du "point karaté" en disant la phrase de départ.]


*********

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de m'envoyer votre commentaire. Si vous voulez que je vous réponde directement joignez votre email dans un second commentaire à part que je supprimerai.