vendredi 19 mars 2010

ARRET CARDIAQUE : vous pouvez sauver une vie avec cette technique simple

NOUVELLE METHODE DE REANIMATION EN CAS D'ARRET CARDIAQUE

Chacun de nous devrait apprendre à pratiquer cette technique simple qui n'utilise pas le bouche-à-bouche.

REGARDEZ CETTE VIDEO dans la page :
http://www.youtube.com/watch?v=E5huVSebZpM&feature=player_embedded
(en anglais, mais on peut regarder les gestes et les tableaux).

La traditionnelle technique du bouche-à-bouche suivie de compression du thorax (ou "réanimation cardio-pulmonaire") est maintenant remplacée aux Etats-Unis par une technique plus efficace appellée "Réanimation cardio-cérébrale".

Quelqu'un tombe par terre en se tenant la poitrine. Vous appelez le SAMU. Puis vous frottez la poitrine pour voir s'il va se réveiller. Vous mettez vos mains sur le sternum comme indiqué dans la vidéo et vous commencez à comprimer-relâcher la poitrine sur ce rythme assez rapide.




La ventilation des poumons dans le cas d'un arrêt du coeur est bien moins importante que le fait de continuer à pomper le sang vers le cerveau. Lorsque le coeur s'arrête, le sang contient suffisamment d'oxygène pour alimenter le cerveau pendant encore 10 minutes, à condition qu'on le fasse circuler.
Il faut simplement appuyer fortement sur le thorax au rythme de 100 fois par minutes pour activer la circulation du sang vers le cerveau et ainsi garantir que celui-ci reste en vie, le temps que les secours arrivent avec le défibrilateur pour remettre le coeur en marche.
Cette nouvelle technique a déjà permis de sauver plus de vies en assurant une meilleure protection des fonctions neuro-cérébrales.
Elle est beaucoup plus facile à apprendre que le célèbre bouche-à-bouche. Chacun de nous devrait donc être prêt à intervenir en cas de besoin.

La "maladie cardiaque" n'a aucun signe avant-coureur. Son seul "symptôme", c'est l'arrêt cardiaque sans prévenir. Sans une intervention immédiate, la personne ne survit pas.

PS - Cette vidéo est controversée. Je précise que cette méthode est préconisée par la CLINIQUE MAYO aux Etats-Unis.

***

2 commentaires:

  1. Bonjour
    Je suis infirmier anesthésiste en Suisse et formateur en premiers secours certifié par le conseil suisse de réanimation.
    La mention ‘plus efficace est dérangeante’

    Vos données ne correspondent pas aux recommandations en vigueur sur le plan européen.

    La pratique de la ventilation artificielle est maintenue si on est capable de l’effectuer en tenant compte des risques de contamination.
    A ma connaissance vos chiffres ne sont pas exacts, on ne sauve pas 30% de vie en plus en ne pratiquant pas le ventilation artificielle vs compressions + ventilations.

    Citeriez vous vos sources ?

    A votre disposition pour une échange sur ce sujet.

    Réf utiles : http://www.erc.edu http://www.resuscitation.ch

    RépondreSupprimer
  2. Et vous avez raison. En Europe, votre technique est la technique officielle. Mais aux USA, certains médecins ont commencé à l'utiliser différemment : leur but est de sauver le cerveau, comme expliqué dans la vidéo (sans doute ne comprenez-vous pas l'anglais). Cette technique est utilisée aux urgences de la Clinique Mayo, aux USA, sous direction du Dr Bentley Bowbrow qui a enregistré cette vidéo. Il a constaté qu'en privilégiant le chemin du sang vers le cerveau il sauvait plus de vies. Il est dit aussi dans cette vidéo que cette technique n'est pas à utiliser pour les enfants en dessous de 8 ans, pour eux c'est votre technique qui est la bonne. On ne va pas polémiquer. Ce n'est pas un sujet sur lequel on peut "faire des essais pour voir". Faites selon vos règles professionnelles. J'ai trouvé cette vidéo dans le site du Dr Mercola http://www.mercola.com , un site qui publie les recherches et informations les plus récentes sur la santé et la nutrition, en anglais et en espagnol.

    RépondreSupprimer

Merci de m'envoyer votre commentaire. Si vous voulez que je vous réponde directement joignez votre email dans un second commentaire à part que je supprimerai.