mercredi 24 février 2010

EFT : quels mots utiliser ?

C'est une question souvent posée par les débutants : Quels mots utiliser ?
Comment trouver la bonne formulation pour travailler sur un problème ?

Traduction de la page en anglais :
**http://www.emofree.com/FAQ/language.htm**

Gary Craig répond :
La "recette de base" d'EFT fournit une formulation standard, tant pour la "phrase de départ" que pour les "rappels". Ceci est expliqué très clairement dans le manuel gratuit EFT.
Bien que l'emploi de cette formulation ait obtenu de nombreux résultats brillants, il existe encore des cas où il serait peut-être plus élégant de personnaliser le langage afin de l'adapter à certaines circonstances précises.
Ainsi, ceux qui ont étudié certains de mes DVD (en anglais, la série "Steps toward Becoming the Ultimate Therapist") m'ont vu faire évoluer ce langage en une forme très utile de recadrage et de reformulation. C'est pour moi le nec plus ultra de "l'art de délivrer". C'est amusant à faire, et avec un peu de pratique, chacun peut développer avec élégance sa manière personnelle d'appliquer les principes de base.
En fin de compte, vous souhaitez développer votre propre capacité à personnaliser votre intervention en fonction des circonstances. C'est très utile parce que les gens ont chacun leur manière unique de vivre les problèmes... ET ... parce que les problèmes qui assaillent les êtres humains remplissent de nombreux livres. L'acquisition de cette compétence n'est pas compliquée. Avec un peu de pratique, cela devrait devenir une seconde nature ... aussi naturelle que de faire de la bicyclette.

Les nouveaux utilisateurs d'EFT, cependant, trouvent cette personnalisation difficile et réclament des listes de phrases, des exemples de langage ou des processus décrits étape par étape pour les aider dans les premiers stades de l'apprentissage. Les deux articles ci-dessous devraient les aider.
John Freedom de l'Arizona et Carol Tuttle de l'Utah sont tous deux qualifiés pour diriger des ateliers EFT. A ce titre, ils connaissent parfaitement les besoins des débutants dans ce domaine. En conséquence, ils ont préparé les deux articles ci-dessous. John offre une méthode par laquelle on peut adapter la "phrase de départ" à chaque personne, alors que Carol donne propose des suggestions de "rappels".

Gary Craig

(PS - Pour savoir comment utiliser les "phrases de départ" et les "rappels" je suggère aux nouveaux visiteurs de ce blog de télécharger le manuel gratuit de Gary Craig. Voir colonne de droite. NDT)

Une formulation sur-mesure pour la "phrase de départ"
Par John Freedom

La "phrase de départ" est souvent sous-estimée. Beaucoup d'entre nous ont utilisé la phrase générique du manuel en la considérant comme allant de soi. Elle énonce que "Même si j'ai ce ________, je m'aime et je m'accepte profondément et complètement." Cela fonctionne la plupart du temps, mais pas toujours.
La phrase de départ est destinée à être un antidote contre l'Inversion Psychologique (ou IP). Un IP est une objection à la guérison. C'est une forme subtile d'auto-sabotage, qui comprend toute croyance ou pensée limitative entretenue par la personne, l'empêchant de guérir et de changer. Souvent, cela prend la forme d'une haine de soi implicite.

La personne peut croire, consciemment ou inconsciemment, ce qui suit : "Puisque j'ai ce problème, je suis quelqu'un de mauvais, et donc on ne peut pas m'aimer". La phrase de départ générique attaque cette possibilité de front en la reconnaissant : "Même si j'ai ce problème", et fournit l'antidote à l'inversion psychologique : "Je m'aime et je m'accepte profondément et complètement."
Mais cette phrase de départ générique pose certains problèmes. Il y a des gens qui reculent devant l'idée (ou même la possibilité) de s'accepter ou de s'aimer eux-mêmes. J'ai travaillé avec une femme atteinte du syndrôme des personnalités multiples, et elle objectait en disant: "Mais je ne me vois pas comme un "moi" (à accepter ou aimer)". Et puis pour d'autres, l'acceptation de soi n'est pas le problème, et donc cette phrase n'est pas l'antidote. Il peut y avoir d'autres formes d'IP (cachées sous la surface) qui ont besoin d'un antidote.

L'Inversion Psychologique peut prendre plusieurs formes, qui ont été répertoriées par (entre autres) Fred Gallo, David Grudermeyer et Asha Clinton. Il s'agit notamment de celles-ci :
- Capacité : "Je n'arrive pas à surmonter ce problème."
- Valeur : "Je ne mérite pas de surmonter ce problème."
- Sécurité : "Ce n'est pas sans danger pour moi de surmonter ce problème."
- Bénéfice secondaire ou risque de perte : "Je vais perdre _______, si je dépasse ce problème"
- Autorité: "Mon médecin dit que j'aurai toujours ce problème".
- Identité: "Je ne peux pas me libérer de ce problème, ce problème fait partie de ce que je suis." Etc.

J'ai récemment assisté à un séminaire de "Bénéfices Empruntés" (en anglais "Borrowed Benefits", voir les DVD pour les anglophones) dirigé par Gary Craig au mois de mai à Flagstaff (USA), et j'ai remarqué qu'il était très "souple" et créatif avec ses phrases de départ, et qu'il faisait beaucoup de recadrages et de reformulations. Dans mon propre travail, j'ai constaté que c'était plus efficace, créatif et amusant de créer mes propres phrases sur-mesure. Tout comme l'une des clés de la réussite avec EFT est de travailler "morceau par morceau" avec une très grande précision, le fait de concevoir des phrases de départ très précises améliore grandement l'efficacité de l'ensemble du traitement.
Une manière simple mais élégamment puissante de concevoir vos propres phrases de départ est d'utiliser le texte suivant comme "modèle". C'est ce que j'appelle "la phrase de départ pour les parties de soi-même", et elle est en trois parties. Comme ceci:
- "Même si une partie de moi pense que ______ ...
- "Le reste de moi-même SAIT que ______ ...
- "Et je VEUX / je CHOISIS de ______ "

A la fin de la première phrase, vous insérez la croyance limitative, l'objection à la guérison (IP). A la fin de la seconde phrase, vous insérez un FAIT VERIDIQUE POSITIF, ce attaque la croyance limitante et en est l'antidote. Qu'est-ce qui est plus puissant qu'une croyance limitative, et qui peut la neutraliser efficacement ? Un fait véridique non limitatif!
A la fin de la troisième phrase, insérez une ACTION POSITIVE que vous VOULEZ FAIRE ou que vous CHOISISSEZ DE FAIRE (suivant le modèle du Dr. Patricia Carrington). CHOISIR est un mot puissant, VOULOIR est plus doux. Mais il est important de dire que vous CHOISISSEZ de FAIRE quelque chose SEULEMENT SI vous voulez vraiment aller jusqu'au bout et LE FAIRE!

Voici un exemple. Une fois, j'ai eu une participante à un séminaire EFT qui croyait qu'elle "ne pouvait rien faire de bien". Ce n'était pas vrai, bien entendu, mais c'était sa croyance. Et SI elle ne pouvait "rien faire de bien", elle ne pouvait donc pas bien faire EFT! Cette croyance limitative allait saboter ses résultats.
Alors je lui ai construit ses phrases de départ sur mesure, comme ceci :
1 - "Même si une partie de moi pense que je ne peux rien faire de bien,
"LE RESTE DE MOI SAIT que je fais certaines choses très bien (FAIT VERIDIQUE POSITIF), et
"Je VEUX m'accepter et m'aimer (ACTION POSITIVE), que je fasse les choses bien ou non."
2 - "Même si une partie de moi pense que je ne peux rien faire de bien,
"LE RESTE DE MOI sait que j'ai tenu un poste de responsabilité à mon travail pendant de nombreuses années, et
"JE CHOISIS de me concentrer sur ce que je fais bien, plutôt que sur ce que je ne fais pas bien."
3 - "Même si une partie de moi pense que je ne peux rien faire de bien,
"LE RESTE DE MOI sait que je suis intelligente, compétente et capable, et
"Je VEUX apprendre à faire le tapotage EFT sur moi-même, et à obtenir les résultats que je désire."

Je demande à mes clients de répéter la phrase de départ trois ou quatre fois en utilisant la même Inversion Psychologique ou objection, mais avec différents "antidotes" et choix dans les phrases 2 et 3. Je trouve que ce système de phrase de départ bien conçu, suivi de séquences de tapotage, est comme un "coup double" qui aura pour effet de démonter de nombreux problèmes. En reconnaissant ouvertement, en affrontant et en désactivant l'inversion psychologique spécifique, on attaque beaucoup plus facilement le "vrai problème" par le tapotage. Souvent, le niveau d'intensité du client sur l'échelle de 0 à 10 va diminuer de 50% ou plus, simplement en utilisant cette phrase de départ toute seule.

La phrase de départ pour les parties de soi n'est qu'un exemple parmi d'autres Variations de la Phrase de Départ possibles. Amusez-vous avec librement et faites des expériences, puis faites moi savoir ce que vous avez découvert !

John Freedom, M.C., PNL.

Suggestions de "rappels"
Par Carol Tuttle :
L'un des défis les plus courants, source de frustration pour ceux qui s'essayent à utiliser la méthode EFT, est ceci : "Qu'est-ce que je suis censé dire tout en tapotant ?". Un grand nombre de mes étudiants et de mes clients m'ont confié : "Mon esprit se vide quand je commence à tapoter".
Une fois que nous avons ramené à zéro l'émotion sur un événement spécifique qui représente un problème fondamental, il est fréquent de rester collé aux mots qui représentent ce problème central, et nous nous retrouvons muets en sentant que nous interférons avec le processus d'EFT. C'est alors que nous pensons qu'il est moins efficace pour nous.

Il n'existe a pas de mots exacts, ni d'expressions ou de déclarations spécifiques pouvant s'accorder avec chacune des situations individuelles qui sont présentées. C'est pourquoi Gary pousse les étudiants de la méthode EFT à développer leur créativité dans ce domaine. Il s'agit d'un processus d'essai et d'erreur qui, une fois maîtrisé, est extrêmement productif. En attendant, cependant, il ya des thèmes communs à explorer dans la plupart des types de traumatismes, de problèmes centraux, de croyances limitatives et de dysfonctionnements.
Ce que j'ai trouvé en travaillant avec des centaines de clients, c'est qu'il existe des types de formulations standard qui peuvent être utilisées avec une variété de gens différents pour les aider à défricher leur problème plus efficacement grâce à EFT.

Par exemple, si vous vouliez éliminer un problème fondamental et un mode de comportement liés au désir de "plaire aux autres", voici une proposition de phrases concernant ce dysfonctionnement. Tout en tapotant selon la séquence des points EFT, prononcez les phrases de "rappel" suivantes (pour un travail de dégagement et de libération) :
- J'ai peur / Je me mets moi-même en travers / Je suis source de problèmes / Il faut que je fasse tout bien / Il faut que je paraisse irréprochable pour survivre / Je laisse partir tout ça ...
- Je ne suis pas bien tel que je suis / je ne suis pas aussi bon qu'un autre / je ne rentre pas dans la norme / Je ne fais pas partie de ces gens / S'ils savaient vraiment ce que je suis, ils ne m'apprécieraient pas / Je ne dois pas parler sinon tout va s'écrouler / Je ne dois pas être distrait sinon ils ne vont pas m'apprécier / Il n'y a pas de place pour quelqu'un qui n'a pas toutes les qualités / Je laisse partir tout ça ...
- J'ai peur si je suis moi-même / Ils ne vont pas m'accepter / Ils vont me rabaisser / J'ai besoin d'amour alors pour en avoir je fais tout ce que les autres veulent / Je suis en colère / Je ne suis jamais assez bien / Je modifie ma vérité pour me couler dans leur moule / Je nie ma vérité pour obtenir ce dont j'ai besoin / Ils m'ont laissé tomber / Je suis déçu / J'attends des autres qu'ils me disent que je suis bien / Je n'ai pas confiance en moi-même / Si quelqu'un d'autre est malheureux ce ne peut être que de ma faute / Je laisse partir toutes ces distorsions ...
- J'attends des autres qu'ils me donnent ma valeur / Pour que mes besoins soient satisfaits, je dois faire changer les autres / Je dois gravir des montagnes pour être aimé / J'ai peur de me tromper / J'ai peur d'avoir tort / Je laisse partir toutes ces distorsions ...

Après avoir fait le travail d'EFT sur ces suggestions de croyances limitatives et de problèmes fondamentaux, vous pouvez recommencer le tapotage avec les "rappels" de recadrage suivants :
- Je suis très bien comme je le suis
- Je connais ma propre valeur
- J'affirme la vérité en toutes circonstances
- Je suis digne d'amour
- Je suis en accord avec moi-même et je me sens bien
- Je suis digne d'amour
- Je suis prêt à accueillir ma nouvelle liberté et ma joie
- Je suis fidèle à moi-même
- Je prends soin de moi
- Je mets fin aux relations qui ne sont pas saines pour moi
- Je suis la seule personne que je peux faire changer
- Je vis ma vie pleinement
- Je suis très demandé
- J'affirme ma vérité
- Je suis moi-même et j'aime ça
J'utilise un livre d'affirmations positives que je trouve extrêmement utile dans ma pratique et j'encourage mes clients à s'y référer comme support tout en utilisant EFT entre les séances pour effacer leurs blocages et leurs distorsions.
Les phrases proposées sont aussi une aide précieuse pour obtenir que la personne s'ouvre, afin que d'autres problèmes cachés et d'autres croyances puissent émerger avec plus de spontanéité et de facilité.

Carol Tuttle
*******

1 commentaire:

  1. Un immense merci pour tous ces conseils, je vais me lancer et je m'arrêterai quand tout sera rentré dans l'ordre. Quand ? je n'en ai pas la moindre idée, mais ça ira mieux de jour en jour.

    Encore merci!

    RépondreSupprimer

Merci de m'envoyer votre commentaire. Si vous voulez que je vous réponde directement joignez votre email dans un second commentaire à part que je supprimerai.