samedi 9 janvier 2010

EFT pour un enfant hyperactif

Une manière de traiter le syndrôme de perte de l'attachement (TA)

Dans l'histoire de cas suivante, le Dr Carol Solomon enseigne à une mère une manière efficace d'utiliser EFT pour sa petite fille atteinte du syndrôme de "trouble réactif de l'attachement" (RAD en anglais). Cette méthode peut être utilisée pour d'autres problèmes de comportement chez les enfants.

Traduction de la page en anglais du site de Gary Craig :
**http://www.emofree.com/Articles2/reactive-attachment-disorder-carol.htm**

Voici comment le Dr Carol Solomon nous présente la situation :

"J'ai une newsletter que j'envoie à mes lecteurs, et voici une lettre que j'ai reçue en réponse. Ma lectrice (qui souhaite rester anonyme) a utilisé EFT avec sa fille de 8 ans qui souffre de "trouble réactif de l'attachement" (RAD en anglais, en français TA). C'est un trouble très difficile à traiter.

"Après avoir utilisé différentes stratégies, il apparaît que la méthode EFT ait été le seul traitement à avoir de l'effet. Je pense que c'est un excellent exemple de la manière de travailler avec les enfants en s'amusant avec EFT. Et même si la maman n'est pas une experte, il y a beaucoup de sagesse dans ce cas. Il n'existe pas de plus fort désir que celui d'une mère pour aider son enfant ! Je pense que ceci peut en encourager d'autres. Carol"

***

Exercice proposé pour les adultes dans la Newsletter de Carol Solomon

"Quelquefois, l'obstacle le plus difficile à dépasser est notre propre résistance à faire ce que nous savons qui est bon pour nous. Si nous avons été forcés à faire certaines choses (à manger des légumes, à manger la viande avant d'avoir le dessert, à manger 3 repas par jour, etc.), alors nous pouvons avoir des résistances à appliquer ces bonnes habitudes en devenant adultes.

"C'est comme si nous avions à l'intérieur de nous un enfant de 5 ans qui tape du pieds en disant : "Tu ne m'obligeras pas à faire ça!" Logiquement, nous savons que nous "devrions" le faire, mais il y a une bataille qui se joue à l'intérieur de nous. Le contrôle est un ENORME problème pour les enfants parce que de tous côtés on leur donne des ordres, on est sur leur dos. Pour reprendre notre propre maîtrise, très souvent nous résistons à certaines choses tout en sachant qu'elles pourraient nous aider.

"Si vous vous trouvez en train de résister à quelque chose que votre cerveau logique vous propose comme étant bon pour vous, alors essayez de donner la parole à votre enfant-de-5-ans intérieur. Incluez les phrases suivantes dans votre séquence de tapotage :

"- Je ne le ferai pas - je ne .... pas ... (remplacez les points sur le mode "je ne rangerai pas ma chambre") - Tu ne m'obligeras pas à le faire. "- Je refuse de (......) - Tu ne m'obligeras pas à faire ça. "- Je ne veux pas le faire - je ne veux pas (.......) - Tu ne m'obligeras pas à le faire."

"Le fait d'utiliser ces phrases peut souvent vous libérer pour vous permettre de faire un choix que vous ressentirez VRAIMENT comme un choix. La vie est plus facile lorsque la voix de l'enfant-de-5-ans intérieur a été entendue.

"Affectueusement, Carol"

***

Voici l'email reçu en réponse :

"Je dois vous dire MERCI - spécialement pour cet email. J'avais essayé de faire EFT sur ma petite fille adoptée qui souffre du syndrôme de perte de l'attachement (qui lui vient de ses parents biologiques). Elle a tendance à être hyperactive et à causer des problèmes à l'école. Elle a 8 ans. Ces dernières semaines avaient été particulièrement difficiles en classe, elle faisait des bruits, attaquait les autres enfants et provoquait les adultes.

"Nous avions tout essayé, avec des stickers sourire/grimace, des récompenses et des punitions, en plaidant, en expliquant etc. Puis j'ai reçu cet email. Je reçois également la newsletter du site EFT et j'ai téléchargé l'un de vos CD. Alors j'ai décidé d'essayer cette technique "tu ne m'obligeras pas à..." avec ma fille.

Je l'ai fait tapoter sur les points d'acupressure tout en répétant après moi :

"- Si je veux être bruyante et faire le singe en classe, JE LE FERAI, et TU NE POURRAS PAS M'EN EMPECHER !"
"- Je ferai tout ce que je voudrai et tu ne pourras pas m'en empêcher".

Et j'ai ajouté d'autres phrases construites sur le même modèle pour différents autres comportements répréhensibles. Puis nous avons dit : "Je m'aime" et "Je suis une fille super-chouette".
Nous avons dit aussi : "C'est MOI qui décide et personne d'autre", "C'est moi qui décide comment me comporter, pas toi, c'est moi qui décide." - chaque phrase étant suivie de "Je m'aime" et "Je suis une fille super-sympa" et sorte que c'était cela que nous disions le plus.

"Comme je vous l'ai dit, par le passé j'avais essayé de faire le tapotage EFT sur elle, ou de le lui faire faire, avec très peu de succès. Elle n'aimait pas ça, elle ne voulait pas le faire. Cette fois-ci, c'était RIGOLO parce qu'elle pouvait dire toutes ces phrases avec "tu ne peux pas m'obliger".

"Aujourd'hui, après des semaines de comportement épouvantable, elle a eu tous les stickers-sourire, ainsi qu'une note de son professeur indiquant qu'elle avait eu une super journée ! Nous allons recommencer demain et je vous dirai si l'amélioration continue. Je pense que cela peut être attribué à EFT. Je ne suis certainement pas une experte, et probablement que je fais ce que je peux avec des phrases EFT à peu près correctes. Merci. "

Le Dr Carol Solomon continue :

"J'ai contacté cette maman pour un suivi deux mois plus tard. Elle m'a dit qu'elle essaye de faire EFT chaque jour avec sa fille mais qu'elle n'y arrive pas toujours. Quelquefois l'enfant résiste encore, alors la maman utilise une peluche, ce qui semble être OK. Elle raconte qu'il y a eu une "amélioration significative continue". Elles font le tapping sur les sujets qui concernent la liste des stickers : faire du bruit / être calme en classe - être attentive - ne pas faire le singe - être gentille avec les autres - bien se conduire dans les petits groupes. La maman y ajoute "tu ne peux pas m'obliger à ..." pour rendre tout ça plus amusant.

"A l'école, la petite fille a obtenu de plus en plus de stickers positifs par rapport aux stickers négatifs. La maman dit que l'école semble devenir plus exigeante, envoyant des notes du style "elle a jeté de l'eau sur quelqu'un aux toilettes" ou "elle a été bruyante dans les couloirs". La mère commente : "Maintenant, je reçois des notes qui concernent le comportement d'une petite fille de 8 ans normale, alors je dirais que c'est bien, et que cela démontre à quel point EFT a amélioré son comportement. C'est lent, mais cela s'améliore de façon sûre."

"Bien à vous,"
Carol Solomon, Ph.D.

*
Ma suggestion : dans l'exemple ci-dessus, la mère peut aussi ajouter à la fin de la phrase de départ : "ma maman m'aime" et "tout le monde m'aime", car c'est ce problème qui est à la base dans le cas d'un enfant adopté. L'enfant ne peut pas être certain qu'il est aimé et qu'il ne va pas être encore abandonné, parce que ça s'est déjà produit pour lui.
*
Deuxième suggestion : on peut aussi utiliser cette méthode pour la PROCRASTINATION.

*****

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de m'envoyer votre commentaire. Si vous voulez que je vous réponde directement joignez votre email dans un second commentaire à part que je supprimerai.