vendredi 30 octobre 2009

EFT pour une fracture cachée

Lisa Toplis, du Royaume Uni, s'était blessée à la cheville. Elle a utilisé l'EFT pour gérer la douleur afin de participer à une fête familiale importante avant d'aller à l'hôpital. En fait, sa cheville avait une double fracture, mais l'infirmière était stupéfaite de constater que la douleur et le gonflement n'étaient pas en rapport - et ce, grâce à l'EFT. N'oubliez pas de consulter un médecin pour tout problème médical même si vous faites l'EFT.

Traduction de la page du site de Gary Craig emofree.com :
http://www.emofree.com/Pain-management/fractured-ankle.htm

Lettre de Lisa Topils :

"Je suis une praticienne EFT et j'ai eu la chance d'être formée par deux "EFT Masters", Sue Beer et Emma Roberts. J'ai utilisé l'EFT pour mes patients ainsi que pour moi-même de façon extensive, en essayant de "me mettre moi-même hors du chemin" de la guérison. J'ai eu des succès surprenants sur tous les problèmes émotionnels (bien que je sois encore une oeuvre en cours de réalisation !) mais récemment j'ai pu me rendre compte par moi-même à quel point l'EFT est une technique puissante au niveau physique également.
"J'avais lu un article de la newsletter, il y a quelque temps, concernant l'EFT utilisé par une dame pour une très forte douleur de la jambe. Bien que le thérapeute ait réduit la douleur d'une jambe, l'autre jambe faisait toujours aussi mal, et c'est ce qui a fait comprendre au thérapeute qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas. Une radio a confirmé cette impression, montrant que la dame avait une fracture à cette jambe. J'ai utilisé l'information véhiculée par cet article pour me rendre compte que ma cheville était probablement fracturée, car en utilisant l'EFT je n'arrivais pas à faire partir la douleur complètement.
"J'étais loin de chez moi, en Ecosse, pour une fête de famille. Nous étions partis le samedi, le vol vers Edinburgh c'était bien passé, nous avions été accueillis à l'aéroport et déposés à notre hôtel. Mais comme notre vol avait du retard, nous avions juste le temps de nous enregistrer à l'accueil et de déposer nos bagages avant de repartir pour aller dîner avec le reste de la famille.
"Mon mari a hêlé un taxi, mais en descendant du trottoir en direction du taxi mon pied gauche a glissé et plutôt que de tomber en avant, j'ai fini par tomber verticalement sur mon pied qui faisait un angle très bizarre sous moi. Je souffrais le martyre, et pendant plusieurs minute j'ai été incapable de bouger. Mon mari m'a demandé si je voulais aller tout droit à l'hopital, mais j'ai refusé car je pensais m'être juste fait une mauvaise entorse, et je savais que l'EFT serait beaucoup plus efficace que d'attendre dans la salle des Urgences.
"La course du taxi n'a duré que 5 minutes avant notre rencontre avec les autres membres de la famille, et ensuite il a fallu marcher pendant 15 minutes vers le restaurant. Comme je n'avais que peu de temps à passer dans le taxi, j'ai composé une phrase de départ aussi longue que possible pour n'avoir pas besoin de faire beaucoup de séquences.

"J'ai commencé avec l'affirmation suivante :
"- Même si nous venons d'arriver et que c'est supposé être un week-end fabuleux, et que tout est tombé à l'eau par ma faute, à cause de ma maladresse et de ma cheville qui va enfler comme un ballon de football et du fait que je ne pourrai pas marcher, et que la douleur va être à un niveau d'intensité de 10 sur 10, je m'accepte complètement et profondément." (c'était un baptême dans la famille et mon mari allait devoir lire un texte)

"J'ai fait alterner les rappels suivants et, pour la vitesse et l'efficacité, j'ai tapoté seulement sur le point de la clavicule (tout mon tapping a été fait en silence car j'étais sans cesse au milieu de gens).
"- Idiote maladroite,
"- La cheville va enfler comme un ballon de foot
"- La douleur va empirer jusqu'à 10 sur 10
"- Je vais tout faire rater pour tout le monde
"- Mon mari sera trop inquiet pour faire son discours
"- Je ne vais pas pouvoir prendre plaisir à la fête à cause de la douleur
"J'ai continué à tapoter avec les rappels, et je n'ai pas ajusté la phrase de départ; et à ma grande surprise, j'ai immédiatement senti que la douleur avait diminué lorsque je suis descendue du taxi sur le trottoir. Nous avons monté quelques marches pour entrer dans la maison, et mon niveau de douleur avait diminué de façon spectaculaire. Je ne sentais la douleur que si je faisais pivoter ma cheville complètement.

"Pendant que j'étais en grande conversation avec d'autres membres de la famille, il a été difficile de faire le tapotage, mais lorsque nous avons marché vers le restaurant, mon niveau de douleur est revenu à une intensité de 2 sur 10.
"Tout en marchant, j'ai fait le tapping sur le point de la clavicule, et j'ai refait la phrase de départ sur le point karaté. Ma principale inquiétude, à la suite de cette mauvaise chute, était le gonflement et la douleur. Aussi je me suis concentrée sur ces points tout en marchant (ma douleur restait stable, à 2 sur 10).

"La phrase de départ était :
"- Même si ma cheville va gonfler comme un ballon de foot et qu'elle va être noire et bleue, et je ne pourrai pas marcher sans souffrir le martyre..."
"Les phrases de rappel sur le point de la clavicule étaient :
"- Gonflée comme un ballon de foot
"- Noire et bleue
"- Je ne pourrai pas marcher
"- Je vais souffrir le martyre.

"En arrivant au restaurant je me sentais assez confortable mais de temps en temps je ressentais une pointe de douleur lorsque je faisais tourner ma cheville (j'ai continué à tapoter pendant tout le repas en utilisant les points des doigts sous la nappe).
"Nous sommes retournés à l'hôtel assez tard, et je suis restée éveillée pendant une heure après que mon mari se soit endormi, parce que, après la marche pour retourner à l'hôtel, je sentais à nouveau la douleur à une intensité de 8 sur 10. C'est à ce moment que j'ai réalisé qu'il y avait probablement quelque chose d'autre qu'une entorse, parce que j'avais pu facilement réduire la douleur à 2 sur 10, et ce, malgré les changements dans la phrase de départ, dans laquelle j'avais incorporé toutes mes émotions négatives, telles que : j'étais une idiote à moitié endormie, ne faisant pas attention à ce que je faisais, excessivement maladroite, et autres pensées négatives me venant à l'esprit. Malgré tout cela, je ne pouvais pas faire descendre l'intensité de la douleur en dessous de 2 sur 10.
"Je me suis réveillée à cinq heure et demie du matin avec une douleur aiguë et j'ai recommencé à tapoter. Cette fois-ci j'ai utilisé la phrase de départ suivante :
"- Même s'il peut y avoir une bonne raison pour que je garde cette douleur, parce que j'ai peur d'avoir sérieusement endommagé ma cheville, je sais que je suis en sécurité si je laisse partir cette douleur s'il n'y a rien de grave; et je m'accepte complètement et profondément."

"J'ai continué à tapoter pendant deux heures, et j'ai réellement réussi à faire diminuer la douleur de façon à pouvoir marcher jusqu'à la salle du petit déjeuner avec un niveau de douleur de 3 sur 10. Tout en mangeant j'ai continué à tapoter sur la douleur en utilisant le point karaté et les points des doigts, et j'ai pu me lever avec une douleur de 2 sur 10. J'ai pu supporter toute la cérémonie du baptême, en tapotant chaque fois que c'était possible, puis nous sommes rentrés à la maison tard dans la soirée.
"Le lendemain, la douleur était remontée à 8 sur 10 et, bien que le gonflement ne soit pas très visible, j'ai appelé mon médecin qui m'a conseillé d'aller aux Urgences pour faire faire une radio pour le cas où il y aurait une fracture. J'ai encore tapoté pour la douleur avant de partir, et je l'ai encore ramenée à un niveau d'intensité de 2 sur 10.
"J'ai pu prendre le bus pour l'hôpital sans trop de difficulté, en faisant porter mon poids sur ce pied. Quand l'infirmière des Urgences m'a vue, elle a pensé qu'il s'agissait d'une simple entorse, mais a recommandé la radio pour s'en assurer. Mon niveau de douleur était resté stable à 2 sur 10.
"Quand j'ai revu l'infirmière après la radio, ses mots ont été les suivants : "Vous m'avez vraiment stupéfiée, je pensais qu'il ne s'agissait que d'une entorse à cause de votre niveau de douleur, et du fait que ça n'était pas suffisamment enflé pour une fracture normale, mais votre cheville est fracturée en deux endroits."

"Même si ces deux fractures n'étaient pas très grave, j'aurais certainement dû souffrir beaucoup plus. Mais grâce à l'EFT qui ne réduisait pas la douleur en dessous du niveau de 2, j'ai sû qu'il y avait un problème, mais aussi que l'EFT me maintiendrait à un niveau de confort suffisant pour supporter les événements du week-end.
"J'ai dû porter un plâtre pendant une semaine et marcher avec des béquilles pendant une autre semaine, mais la troisième semaine je marchais normalement. D'après les professionnels médicaux à qui j'ai parlé, j'aurais dû être plâtrée pendant 5 à 6 semaines environs, mais à cause de mon niveau de douleur et de ma mobilité cela n'a pas été nécessaire. Aujourd'hui, 7 semaines après, ma cheville est redevenue complètement normale et je n'ai pas besoin de faire des séances de kiné ou un autre suivi médical.

"Avec mes remerciements chaleureux !"
Lisa Toplis, praticienne EFT et Reiki

Comme le dit Gary Craig dans son site emofree.com : "Try it on everything!" - Essayez l'EFT sur tout ce qui vous arrive, mais prenez les précautions qui s'imposent.

****

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de m'envoyer votre commentaire. Si vous voulez que je vous réponde directement joignez votre email dans un second commentaire à part que je supprimerai.