jeudi 22 octobre 2009

EFT peut-il masquer la douleur au détriment du patient?

La question s'est posée à la suite de certains articles précédents.


Gary Craig répond.

"l'EFT a une capacité impressionnante de soulager la douleur sans médicaments et sans aucune procédure invasive. Mais est-ce possible de masquer la douleur en causant un dommage à la personne ? La prudence est la meilleure attitude dans tous les cas. Néanmoins, selon mon expérience, je trouve que s'il y a une raison organique à la douleur (par exemple, un os cassé, une tumeur au cerveau, etc.), alors l'EFT soit ne fera rien contre la douleur, soit donnera seulement un soulagement temporaire. Selon mes observations, ceci est tellement fiable que je l'offre à la profession médicale comme outil pour aider à diagnostiquer s'il y a ou non un problème sérieux. Bien à vous." Gary

Traduction de la page du site emofree.com :
http://www.emofree.com/Pain-management/mask-leg-pain-question.htm

Lettre de Burton Moon, kinésithérapeute :

"Hello Gary,

"Je veux répondre à une inquiétude de certains praticiens de l'EFT, concernant son utilisation pour soulager ou effacer la douleur. On peut se demander s'il y a un risque de causer un dommage au client en lui retirant sa douleur grâce à l'EFT, car cette douleur peut être une protection empêchant la personne de bouger pour qu'elle ne se blesse pas encore plus. Par exemple, la douleur en général accompagne des os brisés. On ne veut pas enlever à une personne la douleur de sa jambe cassée, sinon elle continuerait à marcher sur l'os brisé et il y aurait encore plus de dégâts.

"L'exemple suivant montre comment je travaille avec un patient qui a brisé un os de sa jambe, et mon expérience de l'EFT.

"Je travaille comme kiné pour les patients internes de l'Hôpital de Port Huron dans le Michigan (USA). Je vois tous les jours des gens qui ont des os cassés. Quelquefois, j'utilise l'EFT comme outil pour aider les gens à faire diminuer leur douleur quand je sens qu'il n'y a pas de danger potentiel de causer plus de dégâts. Aussi, j'utilise l'EFT quand leur douleur limite leur capacité d'optimiser leur fonctionnement indépendant. En diminuant leur douleur par l'EFT, je peux les aider à retourner plus rapidement à un fonctionnement indépendant.

"Récemment, une petite femme obèse âgée de plus de 70 ans avait été admise à l'hôpital pour une douleur incontrôlable à la jambe gauche. Elle n'avait aucun traumatisme identifiable. Le début de la douleur à la jambe avait été soudain, et cette douleur était si forte que la personne ne pouvait ni se tenir debout ni marcher. Cette dame avait une histoire de remplacement de genou et de chirurgie du dos. Les examens classiques ont été lancés pour rechercher la cause de sa forte douleur - radios, scanners et IRM ont été faits. Aucun n'a confirmé la moindre fracture. Un traitement standard de la douleur a amélioré son inconfort. C'est alors qu'on m'a demandé de la voir et de l'aider à se remettre sur pied.

"Elle me présentait un défi inhabituel. Elle mesurait moins d'un mètre cinquante mais son diamètre à la ceinture était littéralement plus grand que sa hauteur. Sa forme de nous permettait d'avoir aucune prise pour la tenir fermement, et les endroits par où nous la prenions causaient un stress extraordinaire. Le défi était de la maintenir en sécurité tout en lui permettant de se remettre debout. Sa jambe gauche était douloureuse. Et elle disait que sa jambe droite était la plus faible. A cause de sa taille et de sa forme, il nous était difficile de la soutenir et d'assurer qu'elle se tienne debout et puisse retourner dans son lit sans tomber. (Cela faisait plusieurs jours qu'elle ne s'était pas mise debout depuis la première fois où je l'avais vue. A cet âge et avec ce poids, une personne perd très rapidement la force nécessaire pour se tenir debout seule). Il était facile de l'amener sur le bord du lit, mais pour ce qui est de la mettre debout et de la rasseoir, c'était une expérience dangereuse et douloureuse. Mes collègues et moi-même avons essayé plusieurs fois, plusieurs jours de suite. Nous ne faisions aucun progrès, et elle disait qu'avec le temps la douleur de sa jambe gauche se propageait jusqu'à ses fesses, son dos et sa jambe droite. L'équipe médicale était au défi de trouver une solution. Quelle était donc la cause de sa douleur, et comment la ramener à son précédent état d'indépendance ?

"Je voudrais ajouter qu'il s'agissait d'une personne merveilleuse et exceptionnelle. Bien qu'elle ait été inquiète et effrayée de se retrouver alitée pour le reste de sa vie, quelque chose en elle irradiait une très belle qualité et elle avait gardé la capacité de rire. Elle avait énormément de vitalité et de raisons de vivre. Elle et son mari avaient une fille dont les besoins spéciaux réclamaient une assistance complète pour toutes les fonctions de base de l'existence quotidienne. Ainsi que je l'ai compris, son mari et elle avaient accompli cette tâche avec un dévouement total depuis plus de 50 années. Tous les deux émanaient cet amour et ce dévouement.

"Néanmoins, sa douleur empirait et elle pouvait de moins en moins bouger. Que faire ? J'ai fait l'EFT. J'ai travaillé avec elle pendant quarante minutes en une seule session pour chasser la douleur. La douleur a quitté sa jambe droite, ses fesses et son dos mais ne voulait pas quitter la jambe gauche. J'ai essayé plusieurs fois. Pas de changement. Alors le jour suivant, j'ai vérifié avec elle. Toute sa douleur était partie, sauf dans la jambe gauche. Un peu plus tard ce jour-là, un nouvel IRM a été fait, et cette fois il a montré qu'elle avait une fracture à la tête de l'os long de la jambe gauche - près de la hanche. C'était sûrement la cause de sa douleur. Trois jours plus tard, une chirurgie réparatrice a été faite. Je l'ai vue 24 heures après l'opération. Au cours de cette entrevue, elle m'a dit que depuis la séance d'EFT la douleur n'était pas revenue dans sa jambe droite ni dans son dos. Mais l'état de sa jambe gauche n'a changé qu'après l'opération chirurgicale.

"J'ai pu aider cette personne à soulager sa douleur là où cela ne pouvait pas lui faire de mal. Néanmoins, mon intervention avec l'EFT n'a pas pu arrêter la douleur de sa jambe cassée. Si ça avait arrêté la douleur, je l'aurais mise debout et ça lui aurait fait plus de mal. Bien que ce cas ne puisse pas prouver qu'on peut avoir une totale confiance dans le fait que l'EFT ne masque pas une douleur en permettant de faire plus de mal au patient, cela indique néanmoins qu'il existe une intégrité des systèmes énergétiques du corps car celui-ci continue de fonctionner dans le meilleur intérêt de la personne, sans considération de ce qu'un praticien comme moi peut essayer de faire.

"Bien à vous."

Burton Moon PT

********* *

Retour au Message du Jour ACCUEIL
* *********

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de m'envoyer votre commentaire. Si vous voulez que je vous réponde directement joignez votre email dans un second commentaire à part que je supprimerai.