dimanche 29 avril 2012

EFT Loi d'Attraction : Ce qu'on oublie souvent

Beaucoup de gens parmi ceux qui s'intéressent à la "loi d'attraction" pour obtenir la réalisations de leurs désirs ou de leurs besoins (cf. le film "Le Secret" dans un de mes posts d'Avril 2012) oublient une petite chose. Ils mettent en place leur "liste" et répètent leurs affirmations, et au bout d'un certain temps, décrètent que "ça ne marche pas". En plus de tous les blocages largement détaillés par Carol Look, EFT master, dans ses livres sur le sujet, en voici un qu'on laisse souvent de côté.

ON OBTIENT CE QUE L'ON DONNE

Voici la traduction d'un article de l'auteur américain et coach personnel Anisa Aven, spécialiste de la "Loi d'Attraction", qui utilise l'EFT avec ses clients. A la fin de son texte, elle nous donne un protocole de tapotage intéressant. A noter que l'auteur concerne aussi la PROCRASTINATION et l'AUTO-SABOTAGE sur la base du même mécanisme, et qu'elle utilise les mêmes phrases de tapotage pour "ne pas donner" et "ne pas agir".

TRADUCTION :

Selon la Loi de Réciprocité et la Loi du Don, on obtient ce que l'on donne.

Quand on veut recevoir, il ne faut pas faire l'erreur de ne pas donner, ou même de penser qu'on ne peut pas DONNER.
Quand on veut réussir, il ne faut pas faire l'erreur de rester à ne rien faire, ou même de penser qu'on ne peut pas AGIR maintenant !
Donner, cependant, ne veut pas seulement dire donner de l'argent, ou donner aux autres. On peut donner de son temps, de son talent, de ses trésors, de l'amour, du soutien, de la compréhension, de la patience. On peut donner par un soutien physique et émotionnel (l'action), à soi-même ainsi qu'aux autres.

La définition du "don" (dans les dictionnaires) comprend des centaines de façons par lesquelles l'action de "donner" s'applique.
- Produire, ou porter des fruits,
- Fournir, ou contribuer à quelque chose.
- Répondre, expliquer, conseiller.
- Donner de l'attention, écouter.
- Accueillir, héberger.
- Ecourager, soutenir.
- Etre une source de ...
- Faire un don.


Afin de recevoir, il faut donner. Afin de réussir, il faut agir.
Il y a une action réciproque qui se produit à chaque fois qu'on agit. Quand certains enseignants spirituels disent que donner et recevoir sont une seule et même chose, c'est parce que l'univers réagit par la rééquilibration, et que par conséquent, si vous donnez, vous recevrez. Chacune de vos actions provoque une réaction égale (ou supérieure), qui revient vers vous. A chaque pensée émise, la balance est réajustée et l'univers renvoie la même énergie dans votre vie.

"Sir Isaac Newton a capté l'essence même de l'équilibre naturel quand il a codifié la loi de la physique qui stipule que toute action provoque un événement réciproque, une réaction égale et opposée. Ce n'est pas une simple coïncidence si les mathématiques - le langage de la science - ont codé la logique dans un dispositif appelé une équation qui exige que ses éléments soient équivalent des deux côtés. De la simple addition à la mécanique quantique, l'équilibre réciproque est une dynamique qui prévaut, à laquelle même la loi de cause à effet doit obéir." Jack McNally, La Théorie de la Réciprocité http://www.theory-of-reciprocity.com

Il y a quelque temps, quand mes enfants étaient beaucoup plus petits (ils grandissent si vite !), un jour ils étaient sur la banquette arrière de la voiture lorsqu'un mendiant est apparu à un feu rouge, tenant une pancarte qui disait: "Tout peut aider!" Habituellement, j'ai toujours des pièces dans mon "bac à monnaie", mais il était vide de jour-là. Tout le monde sait qu'en général je donne de l'argent, des fruits frais, des programmes audio, des livres de développement personnel, etc. Toutefois, ce jour-là, j'étais pressée et rien n'était "à portée de main", alors j'ai fait semblant de ne pas le voir.
Lorsque Parker et Ashlyn se sont rendus compte que je n'allais pas lui donner quelque chose, ils ont tous deux crié: "Mais maman, tu nous a toujours dit qu'il ne faut JAMAIS laisser passer une occasion de donner!"
Le feu est passé au vert, j'ai appuyé sur l'accélérateur et j'ai essayé de faire semblant de ne pas avoir entendu. (Ce n'était pas un de mes meilleurs moments !) Heureusement, vu les protestations incessantes venant de mes enfants médusés, combinées à mes propres engagements internes, j'ai tout simplement été obligée de faire demi-tour immédiatement afin de donner quelque chose à cet homme !
Ouf ! Je me suis sentie tellement mieux !
Peu importe ce qu'il a fait avec l'argent - ce qui importe, c'est que j'ai donné ! Merci mon Dieu (ou merci l'univers) de m'avoir donné l'occasion de donner !

Le fait de donner dans cette perspective ne crée pas de déséquilibre, ni de manque, de mauvais usage ou de co-dépendance. Il y aura toujours un moyen de donner d'une manière équilibrée qui n'inclut pas les résultats négatifs du don compulsif.


L'attitude anti-prospérité
Ce que j'ai découvert, dans ma propre démarche de don et dans mon travail avec mes clients, c'est qu'on a TOUTES les raisons de ne pas donner et de ne pas agir :
- Je n'ai pas le temps.
- Je n'ai pas d'argent supplémentaire.
- Je ne pense pas que cette personne fasse quelque chose de bien avec cet argent.
- Je ne veux pas faire l'effort.
- Cela prendra trop de temps pour en voir les résultats si je m'engage dans cette voie.
- Je ne veux pas de ce genre d'engagement.
- Je ne veux pas que ce soit dur.
- J'ai peur que ce ne soit pas suffisant.
- J'ai peur de ne pas joindre les deux bouts si je donne ça.
- J'ai peur d'être encore plus fatigué(e) si je m'engage à donner de mon temps ainsi.
- J'ai peur de rater si j'agis à ce sujet.
- J'ai peur que si je fais cette chose ça va réussir et alors j'aurai moins de liberté.
- J'ai peur que si je donne plus d'amour à mon partenaire il va le prendre pour acquis.
- J'ai peur de me faire "utiliser" si je donne plus.
- J'ai peur que si je commence à donner, les gens s'attendent à ce que je continue.
- Je le ferai plus tard.

Toutes ces raisons font partie de l'attitude anti-prospérité. La pensée du manque vous empêchera de donner et d'avoir le courage d'agir.
Si vous trouvez que vous avez de bonnes raisons ou des excuses pour ne pas donner, alors vous pouvez être sûr(e) que, quelque part dans votre subconscient (dans votre "vibration" comme on dit) il y a la peur de manquer, la peur qu'il n'y en ait pas assez pour vous (ou que vous ne soyez "pas assez ..."), et donc, vous ne pouvez pas donner plus.
La mentalité du manque, la mentalité de la pauvreté, la mentalité de l'absence - c'est-à-dire toute pensée inconsciente qui vous fait ne pas donner et ne pas agir - vous empêche d'avoir la vie d'abondance et de complétude que vous désirez.
Cette attitude d'anti-prospérité résonne en fait avec la pauvreté, le manque, la rareté, la lutte, le chômage, l'effort, les difficultés, la détresse et la privation, toutes choses dont vous ne voulez pas !


Utiliser l'EFT
Avec l'EFT (Emotional Freedom Techniques), vous pouvez éliminer l'attitude anti-prospérité qui vous empêche de pratiquer votre plénitude avec joie, de manière cohérente et en toute confiance, en donnant et en agissant.
Rappelez-vous, chaque pensée a une fréquence vibratoire qui attire dans notre vie une expérience parallèle. L'EFT soutient les créateurs conscients en neutralisant les conséquences vibratoires de nos pensées négatives et de nos croyances limitantes.
Quand on neutralise les pensées négatives, on dissipe les ondes négatives et les vibrations contraires, et tout ce qui reste, ce sont des pensées claires et positives au sujet de la vie qu'on veut vraiment avoir.
Essayez ce qui suit.

(Si vous êtes nouveau à l'EFT, vous pouvez apprendre comment utiliser les phrases suivantes en lisant mes posts classés sous "EFT c'est quoi" et "EFT comment" dans le menu à droite, ainsi que ma page "Apprendre EFT" dans le menu en haut de la page. NDT)

Options de tapotage (phrases de départ) :
- Même si je n'ai pas assez de temps / d'argent / de talents à partager, je pourrais envisager d'accepter mon potentiel divin et le partager librement de toute façon.
- Même si j'ai peur de donner mon argent / mon temps, je pourrais envisager de le donner sans crainte librement et joyeusement.
- Même si je ne veux pas donner plus que je ne le fais, je pourrais envisager de donner librement et en étant ouvert aux autres.
- Même si j'ai peur qu'il en ait pas en plus (ou suffisamment), je pourrais envisager de voir ce qui se passe si je laissais l'Univers me soutenir et m'envoyer l'abondance et si je choisissais de donner, maintenant.
- Même si je n'ai pas confiance en ce qu'ils vont faire de mon argent, je pourrais envisager d'apprécier le fait de donner, et donc de donner librement et sans m'attacher.
- Même si j'ai peur d'agir, parce que je pourrais faire une erreur, je pourrais envisager d'agir sans crainte et avec courage de toute façon.
- Même si je suis égoïste et que je retiens mon temps / mon argent / mes talent / les choses, je pourrais envisager de donner librement et ouvertement à chaque fois.
- Même si je tergiverse (procrastination) et je n'agis pas, je pourrais envisager d'agir hardiment et audacieusement, régulièrement et systématiquement, maintenant.


Rappels négatifs :
- Cette peur qu'il n'y en ait pas assez.
- Cette peur de faire une erreur.
- Cette peur de ne pas pouvoir le faire parfaitement.
- Ce doute sur ma capacité d'avoir suffisamment.
- Cette incapacité à faire confiance à l'Univers.
- Ce manque de conviction concernant ma prospérité.
- Cette incapacité à croire que je puisse recevoir autant que je donne.
- Cette procrastination.
- Cette peur d'être utilisé(e) / qu'ils en abusent / qu'il prennent ça pour acquis.
- Cette procrastination.
- Cet auto-sabotage.


Implantations positives :
- Et si j'envisageais de donner de mon temps / de mes talents / de mes trésors ouvertement et librement ?
- Et si j'envisageais d'aimer donner librement ?
- Et si j'envisageais de faire confiance à mon héritage divin / à la loi universelle ?
- Et si j'envisageais de maintenir une foi absolue dans le fait qu'autant que je donne, je vais recevoir et même plus ?
- Et si j'envisageais de donner librement, sans attachement aux conséquences ?
- Et si j'envisageais de donner juste parce que ça me fait me sentir bien ?
- Et si j'envisageais de tester la loi du don et de juste donner de bon cœur sans crainte ?
- Et si j'envisageais de me faire confiance à moi-même pour fixer des limites appropriées et pouvoir encore donner librement ?
- Et si j'envisageais de suivre mon désir inspiré de donner et d'agir maintenant d'une façon audacieuse, courageuse et cohérente ?
- Et si j'envisageais de ne plus jamais laisser passer une occasion de donner?


Rappelez-vous, à chaque fois que vous refusez de donner et à chaque fois que vous refusez d'agir en suivant votre inspiration, c'est une occasion manquée de faire un pas de plus vers votre objectif de prospérité, de joie et de vie pleine !
Visualisez ce que vous voulez obtenir en utilisant la visualisation créatrice et la loi d'attraction, mais utilisez l'EFT (Emotional Freedom Techniques) afin d'éliminer la manière de penser limitante qui vous empêche d'agir conformément à votre vision, maintenant!
Finalement, si vous agissez assez et si vous donner assez, ce "pas de plus" sera l'étape de la victoire, cette dernière étape sera celle du sommet !

Anisa Aven

FIN DE LA TRADUCTION

Written & Copyrighted by ©Anisa Aven. Receive Anisa’s FREE Conscious Creation 101: a 5-part e-course on the basics of Manifesting by visiting http://www.creatavision.com/creative-manifesting.htm . You may also read more about manifesting and conscious creation by visiting the Creative Manifesting http://www.CreataVision.com and Manifesting Prosperity http://www.ManifestingProsperity.com websites.

*******

vendredi 20 avril 2012

EFT : une technique de relaxation

Le stress est la première cause de mortalité dans le monde, c'est pourquoi les techniques de relaxation ne sont pas du luxe...

Le cortisol, aussi appelé "hormone du stress", lorsqu'il est produit en excès trop fréquemment à cause de toute cette accumulation de petits problèmes de la vie, est à la base du diabète, du cancer et des maladies cardiovasculaires, c'est prouvé.
Mais heureusement, nous avons l'EFT pour tapoter sur tous ces petits ou gros problèmes et retrouver le calme au milieu de la tempête...

Traduction de la page :
**http://www.emofree.com/Articles2/relaxation-technique.htm**

Gary Craig nous présente ainsi l'article suivant paru dans sa Newsletter :
"Salut tout le monde, "Parce que l'EFT semble tellement "différent" pour ceux qui l'abordent pour la première fois, il peut être bénéfique de le présenter comme "une technique de relaxation." Pourquoi? Parce que cela peut mieux convenir à leurs "croyances limitantes". Steve DeSanto fournit là quelques exemples utiles de cette approche, parmi lesquels des cas de dépression nerveuse et de douleur chronique. "Bien amicalement, Gary"

[A noter que dans le premier exemple cité, les participantes à la séance d'EFT ne parlent pas du problème sur lequel chacune est en train de tapoter ; et pourtant, le soulagement se produit pour chacune d'elle. C'est l'un des intérêts majeurs de l'EFT : on ne retraumatise pas un sujet traumatisé en lui faisant ressasser l'événement traumatique. C'est la technique la plus douce qui soit pour traiter les cas les plus graves. NDT]

Par Steve DeSanto :

Ma femme et moi avons trouvé que presque tout le monde accepte l'EFT sans discussion lorsqu'on l'appelle simplement "une technique de relaxation". Après tout, ces mots n'ont pas beaucoup d'implications. "Relaxation" est un terme familier. Alors, quand un ami vous propose une technique de relaxation pour vous aider à vous détendre, ce n'est pas une grosse affaire.
Pour vaincre les résistance
Quand moi-même j'ai appris à utiliser l'EFT, je n'avais aucune idée que de toutes les perspectives que cela allait m'ouvrir. J'avais toujours pensé que si les gens connaissaient une technique qui semblait miraculeuse, qui pouvait soulager toutes sortes de douleurs émotionnelles et physiques, ils l'adopteraient aussi rapidement que je l'avais fait. Mais nous venons tous d'horizons différents en termes d'expérience et de besoins. Il faut l'admettre, beaucoup de gens se sont habitués à vivre avec leurs problèmes émotionnels et physiques. Ces problèmes définissent qui ils sont. Je n'avais jamais beaucoup pensé à cela avant de rencontrer des gens résistants à l'utilisation de l'EFT de façon continue.

EFT avec une adolescente
Voici des cas dans lesquels ma femme (Nadine) a introduit l'EFT comme étant une technique de relaxation auprès de personnes qu'elle a rencontrées dans des écoles où elle travaille en tant que psychologue. Que ces gens aient ou non continué à utiliser l'EFT pour autre chose, nous ne le savons pas.
Nadine se trouvait dans une certaine école et avait à peine fait trois pas dans le hall quand une jolie adolescente de 13 ans est venue vers elle et a demandé si Mme X pouvait la recevoir. Mme X n'était pas dans son bureau, alors Nadine a demandé si elle pouvait être d'un quelconque secours. Elle a également dit : "Si vous voulez écrire un mot pour Mme X, je le lui donnerai."
La jeune fille a commencé à écrire son billet, puis s'est arrêtée pour demander ce qu'était une dépression nerveuse. Après qu'elles aient discuté de la définition, la jeune fille a raturé une partie de son message et elles ont encore discuté un peu. La jeune fille était évidemment bouleversée par quelque chose. Nadine a appris plus tard que la pauvre fille ne vivait pas chez ses parents et qu'elle avait connu une vie de famille très perturbée et violente. Néanmoins, elle était extravertie et bavarde.

À un certain moment, Nadine lui a parlé de l'EFT, qu'elle a présenté comme une "technique de relaxation", et lui a demandé si elle voulait l'essayer. Elle était d'accord. Puis Mme X, la femme que la jeune fille voulait voir à l'origine, est arrivée avec un autre membre du personnel. Ces deux femmes connaissaient l'EFT, mais ne l'avaient jamais essayé. Nadine a demandé à la fille si cela ne la dérangeait pas que ces deux femmes se joignent à leur session de tapotage. La fille était d'accord. Nadine a ensuite expliqué qu'elles pouvaient tapoter ensemble, mais qu'elles n'avaient pas besoin de se raconter les unes aux autres sur quels problèmes elles le faisaient. Donc, aucune d'elle n'en a parlé.
Elles ont fait 3 séquences de tapotage EFT. Le problème de la jeune fille, quoi qu'il ait pu être, a été réduit à zéro ! Toute sa détresse avait disparu et elle souriait. Toutes les trois ont dit qu'elles se sentaient très à l'aise, et l'une des deux femmes a même dit que ce serait agréable pour elle de rentrer à la maison et de faire une sieste.

Maintenant, que la jeune fille aient été ou non au bord de la dépression nerveuse, ce n'était pas la question. La chose importante est que cette jeune fille était extrêmement stressée au sujet de quelque chose au point de se sentir comme si elle allait s'effondrer complètement. Sans l'aide de l'EFT, combien y a-t-il de conseillers psychologiques qui auraient été capables de lui offrir un soulagement complet en moins de 15 minutes ?

EFT pour un accident léger
Et maintenant, une histoire de relaxation maximum.
La mère d'un enfant que Nadine avait testé était tombée sur le verglas dans le parc de stationnement et avait déchiré sa jambe de pantalon, alors qu'elle se dirigeait vers la porte d'entrée de l'école. Elle avait mal, était bouleversée et gênée. Elle sortait d'un rendez-vous médical où on lui avait donné les résultats de certains tests. Les résultats étaient tous bons. Néanmoins, elle était encore bouleversée. Sa jambe lui faisait très mal et elle pensait qu'elle s'était fait un déchirement musculaire.
Nadine lui a suggéré de l'accompagner à l'infirmerie, et là, elle lui a présenté l'EFT comme une technique de relaxation. D'abord, elles ont tapoté sur :
- Même si j'ai cette blessure à la jambe...
Deux séquences d'EFT plus tard, la douleur à la jambe avait disparu. Puis elles ont abordé les problèmes émotionnels :
- Même si je me sens nerveuse à propos de tout...
- Même si je m'inquiète à propos de n'importe quoi...
- Même si je m'angoisse à propos de tout...
- Même si j'ai toutes ces pensées négatives...
- Même si je suis en proie à des pensées négatives...
- Même si je suis victime d'événements négatifs...
- Même si j'ai tout ce stress dans les épaules...
- Même si j'ai tout le poids du monde sur les épaules... (pour la tension qu'elle ressentait encore au niveau des omoplates.)

Le soulagement est apparu sur le visage de cette femme et elle a poussé un profond soupir. Puis elle a dit : "je n'avais pas ressenti une telle détente depuis longtemps." Nadine lui a demandé depuis combien de temps, supposant que la réponse allait être de l'ordre de quelques jours ou d'une semaine. Au lieu de cela, la femme dit: "Je n'ai pas ressenti une telle détente depuis 15 ans!"

Steve DeSanto, praticien EFT

PS : Je dois avouer que je déteste minimiser l'EFT en l'appelant "une technique de relaxation" - même si j'utilise moi-même ce stratagème - car il me semble que c'est une sorte de tromperie, parler ainsi de quelque chose qui est vraiment presque miraculeux. Mais malheureusement, un moyen infaillible de faire que les gens doutent de la réalité de l'EFT, ou même qu'ils se demandent si vous n'êtes pas un peu cinglé, c'est de leur parler de l'amplitude de ce que l'EFT peut accomplir avant qu'ils aient pu par eux-mêmes expérimenter un soulagement à leurs problèmes personnels en l'utilisant.

***

jeudi 19 avril 2012

EFT Qui êtes-vous ?

Qui pensez-vous que vous êtes, qui êtes-vous vraiment et comment le découvrir ?

C'est le but de cet article tiré du site emofree.com de Gary Craig :
http://www.emofree.com/Articles2/who-think-are-ann.htm
que je traduis ci-dessous.

Note : Cet article suppose que vous ayez une connaissance pratique de l'EFT. Les nouveaux venus à l'EFT peuvent en tirer des leçons, mais il vaut mieux qu'ils commencent par lire le "Manuel Gratuit" (voir colonne de droite) ainsi que les posts classés sous les libellés "EFT c'est quoi" et "EFT comment" et la page "Apprendre EFT" ci-dessus.

Présentation par Gary Craig :

"Salut tout le monde,
"Ann Ross, depuis longtemps praticienne EFT au Royaume-Uni, nous donne ici de nombreuses idées pour le développement d'une identité plus forte. Notez son utilisation du concept des "Ecrits sur les murs". Pour ceux qui connaissent pas, veuillez lire mon article sur le Palais des Possibilités dans le site EFT où il est présenté.
"Bien amicalement, Gary"

[Au sujet des "écrits sur les murs", ou de nos croyances inconscientes, voir mon post http://secret-abondance.blogspot.com.es/2008/08/eft-et-nos-croyances-inconscientes.html  dans lequel Mair Llewellyn les décrit ainsi : "Ce concept illustre comment nos pensées, mots, images, sentiments et réactions sont reliés à des expériences et conditionnements que nous avons eus plus ou moins tôt dans la vie. Ces réactions complètement inconscientes peuvent être des déclencheurs positifs ou négatifs." Mair Llewellyn proposait d'utiliser EFT comme une "gomme magique" pour effacer ces "écrits sur nos murs". Tapez "écrits sur les murs" dans la fenêtre de recherche pour avoir d'autres articles sur les sujet. NDT]

Par Ann Ross :

"Votre esprit transcende les limites, votre conscience se développe dans tous les sens et vous vous retrouvez dans un monde nouveau, grand et merveilleux. Des forces dormantes, des facultés et des talents se mettent à vivre et vous vous découvrez vous-même comme étant une personne plus grande que ce vous avez jamais rêvé d'être." - Patanjali, philosophe indien

Qui pensez-vous que vous êtes ?

Nous sommes tellement identifiés à nos histoires, que nous nous retrouvons "coincés" dans le jugement et la critique envers nous-mêmes. Et puis nous sommes coincés aussi dans notre manière d'agir à partir de l'identité qui a été créée pour nous par ces "écrits sur nos murs".

Un outil puissant

J'utilise l'analogie de Gary maintes et maintes fois pour aider les étudiants de l'EFT et les clients. L'EFT est un outil puissant pour la transformation et il peut nous faire passer de "qui nous ne sommes pas" à une identité dans laquelle à peu près tout peut devenir possible pour nous.

En utilisant l'EFT, nous pouvons nous déplacer avec élégance et facilité dans ce que Gary a appelé le "Palais des Possibilités". Cela ne veut pas dire qu'il n'y aura aucun malaise. Au fur et à mesure où le changement se produit, nous sortons de nos zones de confort et nous nous retrouvons dans une nouvelle manière d'être dans le monde. La bonne chose à ce sujet est que nous savons que nous changeons quand nous nous sentons mal à l'aise. Très souvent, le chaos survient avant la paix.

Apprendre à l'intérieur du mal-être

Si nous pouvons voir toute l'expérience du changement en nous comme une expérience d'apprentissage, plutôt que comme un traumatisme, le processus peut être plus facilement compris et libéré. L'EFT est bien plus doux que n'importe quelle autre technique que j'ai pu rencontrer. Si nous pouvons poser des questions dans un esprit d'enquête plutôt que de jugement, cela peut être une occasion en or pour un nettoyage en profondeur.

Comment nous gagnons notre identité

Notre identité est surtout apprise dès l'enfance, par les parents, les enseignants, les frères et sœurs. Dans notre vie d'adulte, notre identité est colorée par la télévision, les magazines et les médias qui nous disent, en magnifique Technicolor et son-surround, que pour être aimé et acceptable, nous devons avoir une taille particulière, fumer telle marque particulière de cigare ou porter des étiquettes de marques. Notre identité est investie dans le revenu que nous gagnons, dans le fait d'avoir réussi (ou non), dans notre nombre de jours de vacances ou de voitures dans notre garage.

Et si vous laissiez tomber tout ça, qui seriez-vous ?

Exemples :
- "Je suis une personne qui doit être parfaite."
- "Je suis une personne qui est psychothérapeute."
- "Je suis une personne qui a peur de rater."

C'est à partir de cette manière de nous identifier que nous nous retrouvons piégés et que nous "jouons" notre vie comme des acteurs à partir du point de vue de quelqu'un que nous ne sommes pas. Nous sommes perdus dans l'identité de quelqu'un que que nous ne sommes pas.

Nous pouvons changer notre identité en faisant le tapotage EFT sur ce que nous n'aimons pas et sur ce que nous ne pouvons pas accepter en nous-mêmes (et chez les autres). Lorsque cela se produit, nous nous donnons la permission d'agir selon notre nouvelle identité qui est plus authentique et réelle. Il est naturel d'être qui nous sommes vraiment quand nous sommes fidèles à nous-mêmes. C'est comme un retour à la maison de l'amour. La vie devient plus facile et commence à couler...
Faites une liste

Pensez aux choses que vous n'aimez pas ou détestez le plus chez d'autres gens. Par exemple :

- "Je déteste quand les gens disent des mensonges"
- "Je déteste quand les gens me laissent tomber"
- "Je déteste quand les gens me jugent ou me critiquent"
- "Je déteste quand les gens me font du mal."

Ces pensées intérieures peuvent créer précisément ce que vous détestez le plus ! Ces pensées peuvent devenir des prophéties qui s'accomplissent d'elles-mêmes, et nous nous en donnons la preuve, véhémente et éloquente. "Vous voyez? Cela vous montre bien que j'essaye mais que ça ne marche pas."

Les différents "écrits sur nos murs"

Lorsque nous regardons les autres et que nous trouvons qu'ils ont des manques, nous sommes simplement en train d'observer des différences entre leurs "écrits sur les murs" et les nôtres. Nous sommes tous si différents. Chaque individu a des "écrits sur ses murs" qui sont uniques, qui leur sont propres et n'appartiennent à personne d'autre. Il peut y avoir des similitudes, mais il y aura toujours des différences et c'est pourquoi la technique de Gary Craig appelée "Emprunter les bénéfices" fonctionne si bien !
[La technique des "Bénéfices empruntés" consiste à tapoter pour son problème personnel en même temps qu'une autre personne le fait sous la direction d'un praticien, par exemple dans une vidéo ou sur scène lors d'un séminaire EFT. NDT.]

Nous avons tendance à nous plaindre quand la vie ne va pas comme nous le voudrions et nous pouvons même insister pour en rejeter la faute "à l'extérieur" de nous. Nous mettons le problème hors de nous-mêmes. Nous en blâmons le mari, la femme, la patron et les politicien. Au Royaume-Uni nous pouvons même en blâmer la météo !

Mais le problème est à l'intérieur. Quand nous jugeons et de critiquons les autres, nous le faisons à partir d'un lieu situé à l'intérieur de nous-mêmes. Un lieu en nous-mêmes qui ne nous plaît pas. C'est ce qu'on appelle la projection. Nous pensons que nous savons ce que les autres pensent et quand nous les jugeons et critiquons, cela nous fait nous sentir mieux, car à ce moment il y a quelqu'un d'autre qui est pire ou moins que nous.

Différents points de vue

Dans mes cours, je donne souvent l'exemple de la table du conseil où les administrateurs siègent autour d'un bouquet central de belles fleurs. Il peut y avoir 10 ou 20 personnes assises autour de la table, tous regardant les fleurs. Une personne verra une rose, l'autre une jonquille, une autre encore une tige de fougère ou un morceau de ruban. Ils peuvent discuter, s'échauffer et défendre leur point de vue avec animation. Cependant, ils sont tous en train de discuter du même bouquet de fleurs ! Chacun d'eux a une expérience différence, il voit quelque chose de totalement différent - il le fait sous un angle différent, à partir d'un point de vue différent.

Et, ils ont tous raison ! Et si nous avions tous raisons, si nous avions seulement un point de vue différent sur la vie ? Et si nous pouvions respecter nos différences? Et si nous pouvions trouver un terrain commun sans être coincé dans notre manière de juger ?

D'abord découvrir qui vous êtes ici et maintenant.

Au lieu d'être ligoté dans une identité qui représente ce que quelqu'un d'autre pense que nous sommes ou que nous devrions être, ou une identité qui est ce que nous avons appris à être, il serait tellement plus sain de choisir qui nous voulons être dans le monde et de commencer à agir à partir de cela !

Prenez donc une feuille de papier et remplissez-la avec les "phrases de départ" suivantes :
- "Je suis une personne qui ..." (à compléter)
- "Je suis une personne qui ..."
- "Je suis une personne qui ..."
Par exemple:
- "Je suis une personne qui se sent coupable quand elle n'appelle pas sa mère"
- "Je suis une personne qui ne peut pas être fidèle à elle-même parce que..."
- "Je suis une personne qui ne peut pas dire "non" parce que..."

Etape suivante :
- Où avez-vous appris cette croyance ?
- Qui vous a appris cela ?
- Comment savez-vous cela sur vous-même ?
- Quels sont les événements spécifiques survenus dans votre vie qui vous ont fait croire cela ?
Par exemple : "Le moment où mon père m'a giflé quand je lui ai dit non" - "Ma mère me criant "fais ce qu'on te dit !" - "La fois où mon voisin m'a menacé" - "Le harceleur de ma classe qui me vole mon repas de midi".

Vous pourriez avoir la surprise de vous retrouver avec une énorme liste d'informations sur vous-même qui vous dérangent.

"Qui vous pensez que vous êtes", contre "qui vous êtes vraiment"

Prenez une autre feuille de papier et partagez la en deux verticalement en dessinant une ligne à partir du centre jusqu'en bas.
Sur le côté gauche, notez les déclarations qui vous dérangent le plus, ou qui vous causent la gêne émotionnelle la plus forte, parmi celles que vous avez écrites.
Notez votre ressenti au sujet de chaque déclaration, écrivez vos émotions et sentiments en dessous de chaque phrase notée.

Dans la colonne de droite, écrivez le contraire. Vous êtes maintenant dégagé de ces croyances au sujet de vous-même. Vous disposez là d'un point de départ. La colonne de droite vous permet de savoir comment vous voulez ETRE dans le monde.

Exemple:

Qui je pense que je suis qui je suis vraiment
- Je suis une personne qui ne peut pas dire "non". --- Je peux me dire "oui" à moi-même.

Sentiments, émotions :
- Pris(e) au piège, effrayé(e), triste, sous pression --- fort(e), autonome, en pleine possession de mes moyens.

L'idée est de clarifier la manière dont vous vous sentez quand vous vous identifiez ainsi. Cela se passe en vous de toute façon et il peut être utile d'amener ce processus à la surface afin que ça ne vous soit plus dissimulé (pour quelque raison que ce soit).

Utiliser l'EFT pour obtenir la liberté émotionnelle

J'ai mis au point des phrases de départ EFT pour que vous puissiez les essayer comme une nouvelle chemise ou une nouvelle robe. Elles devraient vous donner des idées pour créer vos propres phrases de départ.

Phrases de départ proposées

- "Même si je suis une personne qui ne peut pas dire non, j'aime et j'accepte cette partie de moi de toute façon."
- "Même si je suis une personne qui ne peut pas dire non parce que je risque de ne pas être aimé(e) ou apprécié(e) si je dis non, j'aime et j'accepte toutes les parties de moi-même, peu importe ce qu'elles sont !"
- "Même s'il est difficile pour moi de dire non J'ai choisi de me dire oui à moi-même et de m'apprécier moi-même."

Phrases de rappel:
(Changer de phrase sur chaque point tapoté, NDT)

- "Il est vraiment difficile de dire non."
- "Il n'est pas acceptable de dire non."
- "Ils vont me rejeter."
- "Je ne peux pas le faire."
- "C'est trop effrayant."
Phrases de départ proposées
- "Même si je ne peux pas dire non parce qu'ils ne vont pas m'aimer / ne vont plus m'apprécier, je choisis de me dire OUI à moi-même, et peut-être que je pourrais m'aimer moi-même suffisamment pour dire non."
- "Même si je ne suis pas assez important(e) pour me dire oui à moi-même, je choisis de me dire oui à moi-même quand même parce que je le mérite !"
- "Même si elles ou eux ne m'aiment plus, je choisis de savoir que peut-être je peux m'aimer moi-même encore plus !"

Phrases de Rappel :

- "Ils ne vont plus m'aimer."
- "C'est certain."
- "Je ne peux pas dire non."
- "Je vais les laisser tomber."
- "C'est trop effrayant".
- "Peut-être, peut-être pas."
- "Et si je pouvais le faire ?"

Phrases de départ proposées

- "Même si je pense que me dire oui à moi-même est égoïste, je choisis de savoir que le désintéressement provoque le ressentiment et je ne veux pas avoir de la rancune."
- "Même si je ne peux pas dire non - que vont penser les gens ? Je choisis de savoir qu'ils pourraient bien me respecter beaucoup plus."
- "Même s'il est vraiment difficile de dire non, je choisis de savoir que je peux le dire à partir d'une force d'amour à l'intérieur de moi."

Phrases de Rappel:

- "J'aime le sentiment d'être assez fort(e) pour dire non."
- "Je me sens bien."
- "Fort(e)."
- "Libre."
- "Je me sens aimé(e)."
- "Je m'aime."
- "Quand je dis non je me sens bien."

Déployez votre créativité et tapotez autant que vous en avez besoin jusqu'à vous sentir bien en ligne avec ce que vous avez marqué dans la colonne de droite ! Tapotez sur toutes les "casseroles" ("tail-enders" : les "oui mais" et objections qui vous viennent à l'esprit quand vous dites une affirmation - NDT) qui vous empêchent d'être vraiment ce que vous êtes en dépit de ce que pensent les autres !

Et souvenez-vous de ces événements spécifiques de votre vie qui ont suscité ces émotions et ces croyances. Il est important de les effacer au fur et à mesure où ils se présentent pour vous. Tapotez sur chacun d'eux.

Quand nous nous transformons au niveau de l'identité, le monde entier commence à changer autour de nous, et les gens, les événements et les circonstances sont perçus différemment. Nous pouvons alors vivre une vie d'accomplissement et de bonheur, d'amour et d'acceptation de nous-mêmes et des autres, quoi qu'il arrive !

Ann Ross

*

dimanche 15 avril 2012

Utiliser EFT comme une forme de méditation inédite

Encore une manière originale de "trouver les mots pour tapoter" : prendre chaque pensée qui vient à l'esprit et en faire immédiatement une formule de tapping - une forme inédite de "méditation".

Traduction de la page du site de Gary Craig :

http://www.emofree.com/articles/meditation.htm?WT.mc_id=N_Oct9_Tip1


Par Colin Carter :

Cher Gary,

Je vous écris au sujet d'une variation de la Procédure de Pacification Personnelle (PPP) de la méthode EFT - une formule que j'appelle la "méditation PPP".

Depuis de nombreuses années, j'avais appris de nombreuses techniques pour méditer, mais sans jamais vraiment y réussir, pour diverses raisons :

a) Cela me prenait trop de temps ;
b) Je n'arrivais pas à arrêter le bavardage incessant de mon esprit ;
c) Je trouvais ça ennuyeux ;
d) Les résultats n'étaient pas assez forts pour que je puisse m'engager.

Ce que j'ai découvert en utilisant l'EFT est une alternative très efficace aux méthodes traditionnelles de méditation ou de relaxation.
Je m'assieds dans un endroit calme, je ferme les yeux et je me réjouis de chaque pensée qui me vient à l'esprit. Si la pensée n'est pas heureuse, évidemment je considère que c'est un "problème à traiter avec l'EFT" (sans utiliser la gamme des 9 points - cf. la séquence complète dans "EFT comment" NDT). Souvent, je me demande si la pensée en question est vraiment un "problème", mais je l'accepte comme telle et je peux commencer l'EFT avec :

- "Même si j'ai une certaine inquiétude au sujet de ... (ou bien :)
- " Même si je suis préoccupé(e) par ... Je choisis de m'aimer et de réussir.

C'est étonnant de voir combien les petites choses ont un certain effet sur notre niveau de stress au jour le jour !

J'attends ensuite que la prochaine pensée arrive et j'applique la technique. Après une dizaine de minutes, je m'aperçois que j'ai soudain pris conscience de moi-même, de là où je suis et de ce qui se passe autour de moi. Mes pensées semblent être très lointaines et "brumeuses".
Pendant quelques minutes, je me sens l'esprit très clair avec un sentiment de calme. Je ne force pas pour continuer - j'ouvre les yeux et je passe à d'autres tâches. Je sais juste que je viens de nettoyer un grand nombre de petites sensations émotionnelles sous-jacentes qui, prises individuellement, ne semblent pas être un problème, mais toutes ensemble sont à l'origine d'un certain degré de "stress". C'est génial de faire cela juste avant le coucher.

Cela montre à quel point l'EFT ne s'applique pas seulement à des problèmes, mais peut être utilisé comme une technique globale pour atteindre le calme dans notre vie.
Sincèrement

Colin Carter, Melbourne, Australie

**********

*

samedi 14 avril 2012

EFT Accepter la vie pour ne plus être victime

Tout ceux qui ont étudié un tant soit peu la Loi d'Attraction savent qu'on ne peut pas commencer à changer sa vie tant qu'on ne l'accepte pas et qu'on "lutte" contre les circonstances en y pensant sans cesse d'une manière négative. C'est pourquoi plusieurs coaches EFT proposent des séries de phrases de "tapping" pour "accepter la vie", pour sortir de la position de "victime" et faire en sorte que les difficultés qu'on a vécues aient un sens.

Angie Murcillo nous propose sa vision des choses et un choix de mots efficaces dans cet article que j'ai traduit, issu du site de Gary Craig :
http://www.emofree.com/Articles2/bigger-picture-angie.htm

Comment tirer parti de la "vision globale" des choses
Gary Craig le présente à sa manière habituelle.
"Salut tout le monde !
"Angie Muccillo d'Australie fournit un script de tapotage EFT très intéressant pour nous aider à gérer nos perceptions globales. Notez que son langage est très large (global). Vous pouvez également ajouter plus d'efficacité au processus en réduisant chacun des divers problèmes évoqués aux événements spécifiques qui les sous-tendent.
"Bien amicalement, Gary"

Par Angie Muccillo, EFT-CC

Parfois, il peut être assez difficile d'accepter que nous ayons nous-mêmes créé certaines circonstances dans notre vie, en particulier celles qui sont considérées comme négatives et qui nous causent de la douleur et de la souffrance. Lorsque vous éprouvez des difficultés, que vous êtes accablé, isolé, déprimé, stressé et que vous vous sentez "abattu" par les circonstances en apparence inéquitables et injustes de la vie, il peut être incroyablement difficile de croire qu'il y ait un but plus élevé tapi quelque part dans cette expérience.

Comment est-il possible que le fait d'avoir été un enfant maltraité puisse servir un but plus élevé ? Ayant été moi-même aux prises avec cette problématique, j'ai développé la série de phrases de départ et de rappels pour le tapotage EFT que vous trouverez ci-dessous, pour m'aider à trouver un sens et un but à certaines expériences dramatiques de la vie.

S'il y a eu dans votre vie une certaine chose ou plusieurs choses dont vous ne comprenez pas le sens ni le but, et que vous cherchiez des réponses ou une prise de conscience plus vaste, l'exercice suivant peut vous aider. Pour cela, concentrez-vous sur un point, un événement ou une circonstance de votre vie, passée ou présente, que vous avez du mal à accepter, à comprendre et /ou pour lesquels vous n'arrivez pas à lâcher prise. Il y a de grandes possibilités de soulagement et d'accomplissement de la pacification personnelle lorsque nous comprenons la "vision globale" des choses.

Script à utiliser pour accepter inconditionnellement toutes les circonstances de la vie

Phrase de départ EFT :
- "Même si je ne veux pas accepter les choses comme elles sont, parce qu'elles ne sont pas comme que je veux qu'elles soient, je choisis d'aimer inconditionnellement, de pardonner et d'accepter toutes mes expériences, sachant qu'elles sont ainsi pour un but plus élevé, même si ça ne veut rien dire pour moi en ce moment ; mais à un certain niveau, je sais que j'ai créé ces circonstances pour me montrer quelque chose que je dois apprendre ou pour me rappeler qui je suis vraiment."
- "Je choisis d'admettre cette compréhension dans ma conscience immédiatement et j'accepte et j'accueille les choses telles qu'elles sont."
- "Je choisis d'aimer, de pardonner et d'accepter toutes mes expériences de manière inconditionnelle."

Tout en tapotant sur les points d'acupuncture de la séquence EFT, répétez ces rappels (en changeant de phrase sur chaque point, NDT):

- "Je ne veux pas d'accepter les choses comme elles sont"
- "Il est difficile d'accepter les choses comme elles sont"
- "Je ne veux pas que les choses soient comme ça"
- "Ce n'est PAS ce que je veux"
- "Je ne peux pas accepter ça"
- "Je ne peux pas croire que j'aie créé ça"
- "Je ne veux pas accepter ça"
- "Je ne veux pas accepter ça
- "A quoi est-ce que je pensais en créant ça ?"
- "Ah, peut-être mes pensées d'alors avaient quelque chose à voir avec ça !"
- "Qu'est-ce que cette situation me montre ?"
- "Qu'est-ce que je dois apprendre dans cette situation ?"
- "Que dois-je savoir ?"
- "Et s'il y avait un but plus élevé derrière tout cela ?"
- "Qu'est-ce que j'essayais de me montrer à moi-même ?"
- "Quelle vision plus grande des choses dois-je atteindre ?"
- "Je choisis de comprendre tout ce que j'ai créé"
- "Il y a une "raison" à tout cela"
- "Il se peut que je ne sache pas encore quelle est cette raison aujoud'hui"
- "Mais je choisis de comprendre pourquoi"
- "Même si cela n'a aucun sens en ce moment"
- "Je choisis de comprendre pourquoi"
- "Je choisis de comprendre le sens de tout ça"
- "Je choisis d'accueillir et d'accepter tout ce que j'ai créé"

Refaites une séquence en tapotant sur chaque point tout en répétant:
- "Je choisis d'aimer, de pardonner et d'accepter toutes mes expériences inconditionnellement"

Prenez une grande respiration, passez en revue votre situation et la manière dont vous vous sentez à ce sujet. Écrivez dans un cahier toutes les idées et points de vue nouveaux qui vous sont apparus, ou les changements qui se sont produits dans votre pensée. Voyez-vous la situation selon un point de vue plus vaste ?

Vous pouvez faire des prises de conscience éclair pendant la journée ou la semaine suivantes, ainsi que j'ai pu l'expérimenter moi-même après avoir utilisé ce script de tapotage. Cet exercice m'a permis de voir les choses "de plus haut" et de trouver un sens aux circonstances personnelles de ma vie. Cela m'a certainement aidée à passer d'une situation dans laquelle je me percevais comme "victime", à une acceptation de ma réalité et de mes expériences de vie avec amour et gratitude.

Angie Muccillo EFT-CC

***
*

vendredi 13 avril 2012

EFT du soir, espoir !

Utilisez l'EFT chaque soir pour traiter ce qui s'est passé dans votre journée. Les bénéfices à long terme sont considérables. Voici un exemple d'utilisation de l'EFT très utile également lorsqu'on ne sait pas comment "trouver les mot", ou "trouver sur quoi faire l'EFT".

Note : Cet article suppose que vous ayez une connaissance pratique de l'EFT. Les nouveaux venus à l'EFT peuvent en tirer des leçons, mais il vaut mieux qu'ils commencent par lire le "Manuel Gratuit" (voir colonne de droite) ainsi que les posts classés sous les libellés "EFT c'est quoi" et "EFT comment" et la page "Apprendre EFT" ci-dessus. Sinon, ils ne sauront pas comment "faire le tapping" sur les éléments qu'ils auront découvert grâce au processus décrit. En effet, la séquence complète de tapotage n'est pas donnée par la praticienne dont la lettre est traduite ci-dessous.

Traduction de la page du site de Gary Craig :
http://www.emofree.com/Articles2/what-in-day.htm

Présentation par Gary :
"Salut tout le monde,
"Si cette idée simple proposée par Ruth Lembo du Royaume-Uni était pratiquée tous les jours, elle pourrait produire des résultats importants pour les utilisateurs de l'EFT.
"Bien amicalement, Gary"

Par Ruth Lembo

Salut Gary,

Il s'agit d'une technique de type EFT que j'ai utilisée pour moi-même et pour mes clients depuis un certain temps et qui se révèle très utile. Elle ajoute simplement un peu plus de structure à la Procédure de Pacification Personnelle ou PPP.

Tout en vaquant à nos activités quotidiennes, très souvent nous faisons en sorte de supprimer et d'ignorer les choses qui nous embêtent vraiment. Nous les poussons vers l'arrière de notre esprit, peut-être parce que nous sommes trop occupés pour faire le tapping sur le moment, mais souvent parce que nous ne nous rendons même pas compte que nous les repoussons !

Nous sommes assaillis par une telle multitude de stimuli de l'environnement, et nous en gérons un si grand nombre au niveau subconscient, que nous ne pouvons pas rester conscients de tout ce qui se passe, tout le temps. Et c'est ainsi que d'importants problèmes sur lesquels nous devrions vraiment faire le tapotage EFT peuvent nous échapper. Je suggère d'utiliser la technique suivante dans la soirée, en prenant le temps de rester pendant quelques minutes dans une sorte de contemplation tranquille.

Etape n°1 :
Prenez une grande respiration et dites à haute voix :
- "J'accepte profondément et complètement tout ce qui s'est passé pour moi aujourd'hui."
Cette déclaration va immédiatement vous ramener à l'esprit tout ce que vous n'avez pas accepté et tout ce qui vous provoque toujours de la résistance.
Lorsque vous avez identifié quelque chose, commencez à tapoter comme d'habitude jusqu'à ce que vous ayez réduit les émotions négatives à zéro.

Étape 2 :
Prenez une autre respiration profonde et répétez la déclaration d'acceptation. Si une plus grande résistance aux événements de la journée apparaît, traitez-la de la même manière.

Cette technique peut être utilisée de la même manière chaque fin de semaine. Et à la fin de n'importe quel segment temporel - par exemple, un jour férié, un trimestre scolaire, ou quoi que ce soit de similaire.

C'est une excellente façon d'utiliser le phénomène des "casseroles" (tailenders) qui s'accrochent derrière nos affirmations positives. Quand on pose dès le départ l'affirmation de l'acceptation complète, la voix contrariante de la "casserole" s'avère très utile!

Cela peut aussi être utilisé pour travailler sur des problèmes fondamentaux plus profondément ancrés. L'affirmation dans ce cas est :

- "J'accepte profondément et complètement tout ce qui m'est arrivé au cours de ma vie !"

Cette affirmation révèlera la résistance à des événements du passé qui peuvent ensuite être traités avec le tapping. Il serait très bénéfique de tapoter sur un grand nombre de ces problèmes en travaillant avec un partenaire ou avec un praticien.

C'est une joie continue de travailler avec l'EFT et de partager avec vous cette transformation de la vie des gens.
Merci Gary,

Ruth Lembo

[PS - Note de la traductrice : Je n'arrive pas à trouver une manière simple de traduire le terme de Gary "tailender". C'est pourquoi j'ai utilisé l'image de la casserole accrochée à l'arrière de la voiture de quelqu'un qui voudrait s'éclipser discrètement...]

********

Vidéo : Tapotage du soir

Pour ceux qui comprennent l'anglais, voici une vidéo YOUTUBE enregistrée par le "EFT Master" américain Brad Yates : "Tap of the Evening" pour accepter ce qui n'a pas été trop génial dans sa journée et se dégager des regrets, de la colère contre telle personne, etc.

http://www.youtube.com/watch?v=xWTouQnHVPI



Brad Yates a également enregistré : "Tap o' the Morning" pour se préparer à avoir une super journée.
http://www.youtube.com/watch?v=aoSzivsQkVI

Ce serait génial si des praticiens EFT francophones pouvaient enregistrer ce genre de vidéo très simple et néanmoins très pro qui explique comment utiliser la technique pour des cas précis. Ces vidéos sont des publicités extraordinaires pour promouvoir l'EFT mais aussi une aide et un soutien pour le travail sur soi-même entre deux séances de thérapie ou de coaching, c'est ce pour quoi elles ont été réalisées par les praticiens EFT eux-mêmes.

*****

*

jeudi 12 avril 2012

EFT Accepter les problèmes de la vie

Selon l'adage "Ce à quoi on résiste, persiste", c'est l'acceptation qui permet le changement, alors il faut d'abord accepter les problèmes de la vie... Un programme souvent difficile. Mais l'EFT peut puissamment nous aider sur ce chemin.


Note : Cet article suppose que vous ayez une connaissance pratique de l'EFT. Les nouveaux venus à l'EFT peuvent en tirer des leçons, mais il vaut mieux qu'ils commencent par lire le "Manuel Gratuit" (voir colonne de droite) ainsi que les posts classés sous les libellés "EFT c'est quoi" et "EFT comment" et la page "Apprendre EFT" ci-dessus.

Article présenté par Gary Craig, créateur de la méthode EFT, dans sa Newsletter hebdomadaire.

Traduction de la page du site emofree.com :
**http://www.emofree.com/Articles2/acceptance-sudesh.htm**

"Salut tout le monde,
"Sudesh Shetty de l'Inde nous fait part de quelques réflexions sur ce sujet largement utile et nous dit que l'EFT peut être magnifiquement utilisé pour créer l'acceptation de tout ce qui nous arrive. Bien amicalement, Gary"

Par Sudesh Shetty :

EFT peut être magnifiquement utilisé pour créer l'acceptation de tout dans votre vie. Avant de travailler sur n'importe quel problème, qu'il s'agisse de phobie, d'un problème relationnel, d'estime de soi, de santé, d'amélioration de la mémoire, utilisez l'EFT d'abord pour reconnaître et accepter le fait ou le problème. Quelle que soit la situation dans laquelle vous pouvez vous trouver dans votre vie, acceptez-la totalement et inconditionnellement. Lorsque vous ne l'acceptez pas, vous dynamiser ce problème de plus en plus. Cela est dû à l'énergie de résistance.
La non-acceptation conduit à la résistance et la résistance est une forme puissante d'énergie. Lorsque vous résistez, vous mettez de l'énergie dans les pensées et les sentiments de résistance et vous ne réalisez pas que vous êtes en train d'appliquer la Loi d'Attraction pour créer encore plus de tout ce que vous ne voulez pas. En même temps, vous créez un fort courant parallèle de conflit et d'énergie affaiblissante dans votre corps et tout votre système commence à en être affectés. Chaque fois que vous résistez, votre problème reçoit encore plus d'énergie et votre corps est traumatisé par le courant contraire puissant de l'énergie de résistance, ce qui peut se traduire physiquement en douleur, bouffées de chaleur, migraines, démangeaisons, etc.

Par exemple, un grand nombre de personnes diabétiques n'acceptent jamais qu'ils ont un problème, ils détestent ou condamnent les restrictions alimentaires qui leur sont imposée ou bien le fait de prendre des médicaments pour cette maladie. Inutile de dire que leur niveau de sucre peut augmenter et que le problème peut être aggravé. Utilisez l'EFT pour créer l'acceptation de ce problème en disant:
- "J'aime et j'accepte mes niveaux de glycémie tels qu'ils sont, j'aime et j'accepte complètement le taux de sucre sanguin dans le rapport de mon examen médical, j'aime et j'accepte entièrement mon pancréas tel qu'il est. Je m'aime et je m'approuve entièrement."

La chose la plus commune à laquelle nous résistons dans notre vie présente est la vie elle-même "telle qu'elle est". Nous vivons avec le rêve que tout va devenir plus rose un jour, dans un avenir lointain - c'est ce qui nous aide à continuer à vivre. Au bout d'un moment, nous sommes frustrés et aigris à force d'attente et d'espoir que ce jour-là, ce moment parfait arrive. Commencez par l'acceptation de votre vie actuelle. Tapotez sur les points d'acupunture en disant :
- "J'accepte complètement ma vie actuelle ici et maintenant, j'accepte toutes les situations de ma vie, je suis en paix et en harmonie avec ma santé telle qu'elle est. Je m'aime et je m'approuve totalement dans ce moment présent."

Autoriser toutes les émotions (de peur par exemple) à émerger et à exister. Ne repoussez pas les émotions, ne les condamnez pas, laissez-les vous agripper, ne les combattez pas. Rappelez-vous que vous avez lutté contre cette résistance depuis des années et qu'elle a persisté ou s'est camouflée. De même, permettez à toute émotion, quelle qu'elle soit, de vous agripper et si cela se produit, acceptez cette sensation désagréable d'inconfort et ce désir d'y échapper. Acceptez et accueillez cette émotion avec amour. Quand elle vient vers vous et émerge dans vos pensées, ayez une attitude douce et sans effort. Voici quelques autres exemples. Si vous travaillez sur un problème de relation amoureuse, essayez cette phrase de départ pour faire l'EFT :
- "(Même si ...) J'aime et j'accepte entièrement ma relation avec Sue telle qu'elle est. J'accepte Sue entièrement comme elle est. J'accepte complètement le fait que Sue m'ait traité de perdant hier. J'accepte ma colère envers Sue, je m'aime et je m'accepte avec cette colère."
Ou encore un autre exemple :
- "J'aime et j'accepte entièrement le fait d'avoir des pellicules dans les cheveux. J'aime et j'accepte entièrement mon cuir chevelu tel qu'il est. J'aime mon cuir chevelu ainsi que mes cheveux inconditionnellement."

Si vous ressentez des sensations que vous trouvez irritantes, douloureuses, faites le tapotage EFT avec :
- "J'accepte entièrement cette sensation dans mon cuir chevelu, mon estomac, mes genoux, etc. J'aime et j'accepte totalement cette sensation telle qu'elle est."
Cela permettra de réduire la douleur ou l'inconfort immédiatement parce que vous vous êtes libéré de la résistance.

Vous vous êtes peut-être crispé sur une résistance depuis longtems, ou bien vous avez une peur dont vous ne pouvez pas venir à bout. Dans l'exemple suivant, on peut ne pas vouloir entrer dans les lieux publics à cause de cette peur. On peut alors commencer le tapotage EFT de cette manière :
- Je suis prêt à abandonner ma résistance à accepter cette peur d'aller dans des lieux publics. Je suis prêt à me libérer de toute résistance. Je suis prêt à m'accepter moi-même exactement comme je suis.
Puis, progresser lentement vers des phrases contenant :
- "Je choisis de lâcher prise" - "Je choisis de m'accepter".

Si vous prenez une semaine ou un mois pour ne rien faire d'autre que vous aimer et vous accepter vous-même avec vos problèmes, vous allez sentir une différence. Cela fait des années que vous ne vous êtes jamais accepté, que vous n'avez pas accepté vos difficultés, alors prenez du temps pour cela maintenant si c'est nécessaire. Faire le tapping vous permettra de vous accepter en douceur et d'accomplir ce changement énergétique.
Même si une pensée ou émotion revient vous hanter encore et encore, après que vous l'ayez acceptée ou que vous ayez fait une séquence de tapotage EFT dessus, ce n'est pas grave, ne soyez pas perturbé. Accepter la pensée ou l'émotion récurrente, acceptez qu'elle revienne vous agiter :
- "C'est bien, j'accepte cette pensée, cette émotion, complètement. J'accueille cette pensée ou émotion avec amour, j'accepte ma non-acceptation de cette pensée ou émotion."

Au moment où vous relâcherez cette résistance et où vous commencerez à accepter, vous sentirez qu'il devient plus facile de vous libérez de vos problèmes par le tapotage EFT.
Bonne continuation.

Sudesh Shetty, praticien EFT, Inde

*********

mardi 10 avril 2012

EFT : Dépassez les 8 blocages des débutants

Huit façons de surmonter les obstacles que l'on rencontre le plus comunément quand on commence à utiliser l'EFT.
Traduction de la page en anglais du site emofree.com :
**href="http://www.emofree.com/Articles2/common-eft-barriers.htm**
Présentation de Gary Craig:
"Salut tout le monde,
"Karin Witzig nous fait part de ses méthodes personnelles pour tirer le meilleur parti de l'EFT. Ici, elle traite de certains obstacles ordinaires, tant pour elle-même que pour ses clients, qui empêchent d'utiliser cet outil puissant dans une pratique régulière. Il y a beaucoup de bonnes idées à prendre.
"Bien amicalement, Gary"

Par Karin Witzig

L'intention de cette liste de "trucs" est de :
1) reconnaître les obstacles souvent implicites qui empêchent de continuer à utiliser l'EFT comme un outil pour déplacer des blocages du passé tant au niveau personnel que professionnel ;
2) fournir une orientation, une direction et une nouvelle inspiration lorsque l'utilisateur d'EFT en a le plus besoin... c'est-à-dire, au début.
Quand j'ai commencé à utiliser l'EFT en 2004, j'ai tout de suite introduit cet outil dans ma pratique de conseillère de santé et j'ai remarqué une grande différence entre les clients qui étaient prêts à travailler avec l'EFT et ceux qui ne l'étaient pas.
Les clients qui avaient travaillé avec l'EFT dans leurs séances progressaient beaucoup plus rapidement et semblaient "oublier" les problèmes de santé et de nutrition pour lesquels ils étaient venus me consulter à l'origine (c'est ce dernier point surtout qui était le plus amusant à constater pour moi.)
Au cours des années, j'ai remarqué qu'il existait un certain nombre d'bstacles ordinaires, tant chez moi que chez mes clients, pouvant empêcher de mettre en pratique cet outil puissant de façon régulière.

1. Je me sens mal à l'aise quand je tapote.
Solution: Utilisez l'EFT pour résoudre cette impression.

Voici le deal : Vous allez dépasser cela. Une fois que vous commencerez à utiliser cet outil et à en expérimenter les avantages, le fait de savoir "faire le tapping" vous fera vous sentir plutôt "cool". Rétrospectivement, je me souviens de mon impression de maladresse au début, quand j'ai commencé à utiliser l'EFT. Je tapotais en secret, quand je savais qu'il n'y avait personne aux alentours, alors que maintenant j'ai enregistré une vidéo démontrant la technique sur YouTube.com pour être vue par le monde entier - cela me fait réaliser à quel point ce truc fonctionne, et je prends conscience du chemin que j'ai parcouru.
Et bien sûr, vous pouvez toujours utiliser l'EFT pour traiter ce problème. En voici un exemple:

- Point Karaté, Phrase de départ, Répétez trois fois : "Même si je suis mal à l'aise en utilisant l'EFT et en tapotant sur mon corps..." (suivi de l'une des phrases ci-dessous, à votre choix :)
- "Je m'aime et je m'accepte de toute façon"
- "Je choisis de m'aimer et de m'accepter de toute façon"
- "Je m'aime et je m'accepte profondément et complètement."
(Rappels :)
- Sommet de la tête : "Je me sens idiot(e)"
- Sourcils : "Je me sens vraiment mal à l'aise en faisant ça"
- Coin de l'oeil : "Les gens vont penser que je suis dingue"
- Sous l'oeil : "Peut-être que je suis dingue?!?!"
- Sous le nez : "Non, je ne le suis pas"
- Menton : "Oh si, tu es dingue! Regarde-toi faire ça!"
- Clavicule : "Je me sens si mal à l'aise"
- Sous le bras : "Je ne peux pas croire que je sois en train de faire ce truc."

- Sommet de la tête : "On dirait que je me sens un peu mieux pourtant."
- Sourcils : "ça ne me dérange pas si je fais EFT en privé"
- Coin de l'oeil : "Je sens que ça va"
- Sous l'oeil : "ça va si j'essaye des trucs nouveaux"
- Sous le nez : "Je peux me faire confiance"
- Chin : "J'adore me faire confiance"
- Sous le bras : "C'est assez rigolo!"

Prenez une grande inspiration, expirez. Et si vous le désirez, continuez à tapoter sur ce sujet si vous sentez que vous avez encore une certaine intensité d'émotion. Ma propre manière de le faire est de prêter attention à la première pensée ou émotion qui surgit après une séquence de tapotage sur les aspects négatifs et positifs du problème. Et s'il y a encore une certaine intensité, je continue à faire quelques séquences supplémentaire sur cette pensée ou cette émotion en rapport avec le tapping.

2. Je ne sais vraiment pas quoi dire quand je tapote.
Solution : Suivez le modèle donné par Gary Craig (manuel gratuit) en répétant une phrase de départ qui résume le problème sur lequel vous travaillez, et en utilisant les points de tapotage de la Recette de Base. Cela vous aidera à gagner en confiance en vous-même et à prendre l'habitude des gestes et des phrases de l'EFT.

Personnellement, j'utilise une technique que j'ai apprise du Dr Carol Look, et qui est de mélanger ce que je dis sur chacun des points de tapotage, juste parce que c'est amusant et que cela me maintient concentrée sur le sujet (et mon client aussi). Et bien sûr, j'utilise mon intuition et mon expérience du sujet traité pour créer les phrases sur les différents points.
Au début, je me suis sentie plus à l'aise dans ce style de tapping simplement en disant ce qui me venait à l'esprit concernant le problème sur lequel je tapotais. C'est ce qu'on appelle communément la "technique de raconter l'histoire avec EFT" (voir sous "EFT les méthodes", NDT). J'ai remarqué alors que j'étais en mesure d'accéder à l'émotion sous-jacente et, par conséquent, de laisser partir ce schéma de stress et de résistance.
Cela dit, quand j'ai commencé avec l'EFT (quand je manquais un peu de confiance en moi, pour m'assurer que je faisais le tapping de la bonne manière) je collais au modèle vérifié de Gary Craig, celui que tout le monde peut utiliser. En voici un exemple :

- Point Karaté, phrase de départ : "Même si je sens que je ne sais pas vraiment ce que je fais avec l'EFT..." (fin de la phrase comme dans l'exemple n°1, NDT)
- Sommet de la tête : "Je ne sais pas ce que je fais"
- Sourcils : "Je ne sais pas ce que je fais"
- Coin de l'oeil : "Je ne sais pas ce que je fais"...
Et ainsi de suite, en répétant toujours le même rappel, sur chaque point de la séquence complète. (voir le manuel gratuit de Gary Craig, NDT)
Séquence de recadrage positif :
- Sommet de la tête : "Je pourrais me traiter avec douceur lorsque j'apprends à faire de nouvelles choses" ... etc
Répétez cette phrase sur chaque point de la séquence complète de la Recette de Base.

3. Je n'arrive pas faire descendre l'intensité du problème à zéro.
Solution: Commencez par utiliser la mesure de l'intensité émotionnelle pour accéder au problème central.

Au début, je ne mesurais pas mon niveau d'intensité sur l'échelle de 0 à 10. J'ai changé mon approche lorsque j'ai commencé à utiliser l'EFT avec des clients. Je voulais être sûre que nous avions travaillé jusqu'à ramener leur problème à zéro sur 10, et j'avais besoin de quelque chose pour les garder concentrés sur le sujet qu'on était en train de traiter (l'esprit dérive si facilement d'un sujet à un autre). Après tout, ils me payaient !
J'ai remarqué que je pouvais diriger mes clients vers le soulagement complet (zéro sur 10) en utilisant cette technique. Il n'est pas rare qu'un autre problème surgisse tout d'un coup et "interrompe" le traitement en cours, car plusieurs problèmes sont naturellement liés. Il est important de rester concentré sur la chose sur laquelle nous sommes en train de travailler afin de profiter du bénéfice complet de l'EFT, parc que quelqu'un peut sauter d'une idée à l'autre sans s'en rendre compte et, par conséquent, ne jamais vraiment éprouver un soulagement complet.
Voici comment faire. Lorsque mes clients indiquent le niveau de leur intensité émotionnelle en ce qui concerne le sujet traité, je leur demande simplement quels sont les sentiments, émotions, pensées ou sensations qui leur font indiquer ce niveau d'intensité. Leur réponse me donne accès à ce sur quoi il faut faire le tapping ensuite.
C'est particulièrement utile quand vous arrivez au bas de l'échelle d'intensité émotionnelle de 0 à 10, car les clients sont généralement très contents d'être arrivés, par exemple, à 3 au lieu de 8. Cependant, il vous faut continuer pour qu'ils soient complètement débarrassés du problème.

4. J'ai tendance à oublier d'utiliser l'EFT. Je le fais de temps en temps.
Solution: Mettre en place des systèmes de soutien pour garantir la continuité de vos efforts.

Etre soutenu quand vous apprenez quelque chose de nouveau peut être la clé vers le succès. Il est facile de se sentir isolé dans ce processus, en particulier avec quelque chose d'aussi avant-gardiste que l'EFT. Mettez-vous d'accord avec un ami qui est prêt à en apprendre les bases, ou avec un participant du même stage d'EFT que vous, avec qui vous avez fait connaissance, et créez un système de soutien mutuel pour vous aider à persévérer.
Prenez contact une fois par semaine pour partager vos découvertes ou pour échanger des séances de conseils EFT en pratiquant l'un sur l'autre (jeu de rôle où l'un est le client et l'autre est le praticien). Cela peut se faire comme un appel téléphonique de dix minutes le matin, ou comme un "chat" de 30 minutes le soir. Tout ce qui peut fonctionner pour vous est bien, mais l'essentiel est que vouz ayez obtenu un système de soutien. Faites ce qu'il faut pour créer cela pour vous-même.

5. Je me sens isolé dans ce processus.
Solution : Lire les études de cas du bulletin emofree.com plus régulièrement (ou en français, celles que j'ai traduites dans mon blog, NDT).

Un de mes façons préférées d'augmenter ma confiance en moi et mes compétences avec l'EFT est la lecture de la Newsletter hebdomadaire de soutien EFT de Gary Craig. Je lis les études de cas, les conseils et les exemples de réussite sans nombre, et j'apprends toujours de nouvelles suggestions de phrases à employer pour le tapping, et de trucs pour éliminer les modèles de comportement qu'on ne veut pas garder.
Parfois, je n'ai que le temps de lire les articles qui se rapportent spécifiquement à ma vie, mais en général, je lis tout car je crois que je peux apprendre quelque chose de chaque auteur d'article. Que ce soit écrit par des débutants complets ou par des "EFT masters", ce matériel est profondément utile. Et c'est GRATUIT! Trouvez le moyen d'en prendre l'habitude et vous apprendrez beaucoup.
En vous reliant au travail des autres praticiens qui contribuent (à la Newsletter de Gary Craig), et en lisant les réussites des autres, vous ne vous sentirez jamais seul dans votre progression avec l'EFT. Au contraire, vous sentirez que vous faites partie de quelque chose de grandiose. (C'est ce que j'ai fait, moi Pivoine, je confirme. Merci beaucoup, Monsieur Gary Craig. NDT).

6. Parfois, je ne suis pas sûr(e) que ça fonctionne pour moi.
Solution : Vivez votre goût du mélodrame à fond.
Un blocage courant dans la pratique de l'EFT est de raconter ses pensées et ses sentiments avec désinvolture pendant la séquence de tapping, au lieu de la ressentir pleinement.
C'est naturel de ne pas vouloir "y aller" vraiment. Après tout, c'est en général sur des trucs indésirables que vous tapotez. J'ai trouvé un excellent moyen de traiter ce problème, c'est de demander à mes clients, au cours des sessions EFT, de répéter après moi en imitant mon ton de voix grandiloquent tandis que nous tapotons. Je leur donne la permission de vivre leur goût du mélodrame à fond et s'autoriser à s'exprimer de façon spectaculaire. (En général, ils rient quand je leur dis ça.)
Cela les aide à "entrer dans le ressenti" de ce qui leur pose problème, et bientôt ils trouvent ça très libératoire, de parler de cette manière, surtout quand on tapote sur des choses "laides" ou "interdites". Ce processus en lui-même est un grand soulagement.
Plus vous vous permettrez de parler librement lors de vos séances d'EFT, plus il est probable que vous aurez accès à ce qui est au centre du problème sur lequel vous tapotez.

7. Je n'ai pas assez de temps pour utiliser l'EFT avec continuité.
Solution : Cinq minutes, c'est mieux que rien.

Chaque fois que je veux créer un changement, j'essaie d'ajouter cinq minutes de quelque chose que je veux dans ma vie, plutôt que d'enlever quelque chose que je ne veux pas. Ce qui se produit alors, c'est que mon corps commence naturellement à vouloir plus de ce qui me fait me sentir bien.
Que ce soit pour aider un client à faire de l'exercice plus souvent, à manger plus de légumes ou à utiliser l'EFT régulièrement, je commence toujours par cinq minutes. Comme vous pouvez l'imaginer, ils sont facilement d'accord. (Et si vous n'avez pas cinq minutes, eh bien, vous ne vous donnez rien à vous même pour vous aider.)
La création de changements sains a souvent été associée à une mentalité de "régime" et de privations. Peu d'entre nous ont fait l'expérience de se permettre d'évoluer d'une manière simple, naturelle et biologique. Il ne faut pas faire du tout-ou-rien. Commencez là où vous en êtes, et rappelez-vous, cinq minutes c'est mieux que rien du tout.
Ayez confiance que vous allez naturellement progresser vers plus de pratique de l'EFT en laissant le processus se développer lentement, au fil du temps, en commençant seulement par cinq minutes.

Une autre solution : faire le tapotage en voiture
Un de mes façons préférées d'introduire un peu d'EFT dans ma vie est de faire le tapotage en voiture. Bon, à condition que le trajet vous soit familier bien entendu (et pas une route sinueuse) c'est un endroit idéal pour pratiquer. J'utilise le volant pour tapoter le point karaté d'une main pendant la phrase de départ. Il n'y a nulle part où aller et rien d'autre à faire que de regarder fixement la route, alors pourquoi ne pas tapoter ? J'ai trouvé quelques unes de mes meilleures idées de cette manière. C'est particulièrement bon pour les mamans très occupées qui stationnent en attendent que leurs enfants sortent de l'école.

8. Je sais que je devrais faire l'EFT sur ce qui me dérange, mais pour une raison quelconque je me sens réticent(e) à utiliser cette technique.
Solution : Tapotez sur votre résistance à tapoter.

Alors, qu'est-ce que vous faites quand vous savez que vous devriez tapoter sur un problème, mais que vous vous sentez coincé(e) et que vous ne voulez pas vraiment le faire ? Contournez cette résistance et commencez à tapoter sur votre peur du changement, ou sur le fait de vous sentir en sécurité si vous changez. Voici un exemple:

Point Karaté, phrase de départ : "Même si je n'ai pas vraiment envie de tapoter dès maintenant ..."
Sommet de la tête : "je me sens coincé"
Sourcils : "Je ne veux pas faire face à ce truc maintenant"
Coin de l'oeil : "Peut-être que j'ai peur de laisser partir cela"
Sous l'oeil : "Peut-être que je n'ai pas vraiment envie d'aller de l'avant"
Sous le nez : "Oh si, je le veux !"
Menton : "Non, je ne le veux pas !"
Clavicule : "Je suis vraiment coincé(e) !"
Sous le bras : "Je ne veux pas le faire"

Sommet de la tête: "je veux me sentir mieux"
Sourcils : "Ce serait super si ce truc n'était plus un problème pour moi"
Coin de l'oeil : "Je pourrais laisser partir ça un petit peu"
Sous l'oeil : "C'est sans danger de laisser ça partir maintenant"
Sous le nez : "je suis en sécurité"
Chin : "c'est sans danger de changer maintenant"
Clavicule : "Je sais comment me protéger et je le fais"
Sous le bras : "je suis adulte et je suis en sécurité maintenant"

J'espère que cela vous a été utile.
Karin Witzig

*************

mardi 3 avril 2012

EFT pour construire sa force émotionnelle

Faire face aux situations dramatiques pour construire sa force émotionnelle avec l'aide d'EFT

Une chose est sûre, quand surviennent dans la vie des circonstances accablantes, on ne peut pas y échapper, on doit faire face. Mais on peut faire face de manière négative et auto-destructrice, ou bien de façon positive pour avancer dans la vie malgré tout.


Une praticienne EFT anglo-saxonne nous donne ici sa méthode de "lâcher-prise" sur les émotions paralysantes qui l'assaillent dans une circonstance dramatique. En changeant ses émotions face à une situation inévitable, grâce à l'EFT, elle se donne les moyens de faire face avec plus d'efficacité.

NOTE - Si vous rencontrez l'EFT pour la première fois, pour savoir ce qu'est une "séquence de tapotage", une "phrase de départ", des "rappels", et pourquoi utiliser la formule "Même si ... je m'aime et je m'accepte", lisez les posts classés sous les libellés "EFT c'est quoi" et "EFT comment", ainsi que la page "Apprendre EFT".

Traduction de la page du site de Gary Craig :
**http://www.emofree.com/articles/emotional-strength.htm**

Gary nous présente le cas suivant :
"Parfois, la vie nous envoie une dose importante de "choc inévitable" lorsque des événements imprévus semblent dépasser notre capacité à gérer. Aileen Nobles s'est trouvée devant un tel défi récemment quand son mari a eu un AVC majeur."

Lettre d'Aileen Nobles :

Gary, je veux partager avec vous la manière dont l'EFT a été instrumental pour moi tout au long de l'année la plus difficile de ma vie.
Cela a commencé en janvier lorsque mon mari a eu un décollement de la rétine. Deux semaines plus tard, il a été victime d'une hémorragie cérébrale massive. Alors que j'étais assise en réanimation, regardant celui qui était mon mari depuis 36 ans, avec des tubes sortant de sa tête, de sa gorge, de sa poitrine et de nombreux autres endroits, j'ai su que j'avais besoin de calmer ma terreur.

En tant que praticienne dont le métier est d'aider les autres, depuis de nombreuses années, grâce à l'utilisation de l'EFT, du TFT, de la méthode Goodman et de la reprogrammation du subconscient, j'avais maintenant une occasion parfaite d'utiliser ces techniques sur moi-même. Et j'en avais besoin!
Je me suis assise près de son lit et j'ai utilisé l'EFT sur moi-même, pour la terreur... La terreur d'avoir à faire face à une vie sans lui. Comment faire pour survivre financièrement. Sans lui, mon rocher de Gibraltar, comment savoir qui je suis...

J'ai commencé à tapoter sur... (les "phrases de départ" suivantes :)
- "Même si je suis terrifiée à l'idée de perdre mon mari, je l'accepte, je peux m'aimer et m'accepter de toute façon."
- "Bien sûr, je suis terrifiée à l'idée de le perdre, nous avons été ensemble pendant 36 ans et maintenant il va mourir ... mais c'est normal que je me sente ainsi, et je peux m'aimer et m'accepter de toute façon."
- "Même si je suis terrifiée et que je préfèrerais me sentir forte, c'est très bien si je ne le peux pas."
- "Ma terreur ne va pas aider mon mari, elle ne va pas m'aider non plus, donc je choisis de lâcher prise et de la laisser partir hors de moi. Ainsi, je deviens de plus en plus forte."
*
[Note de la Traductrice : ce sont des "phrases de départ" qui sont à répéter en tapotant sur le point karaté de la main ou le point douloureux de la poitrine - voir les tableaux des points dans "EFT Comment" - il faut en extraire les "rappels", mots ou parties de phrases avec lesquels on tapote sur la série des points. Ces rappels ne sont pas mentionnés dans la lettre d'Aileen Nobles. On peut les faire varier énormément.]
*

J'ai ensuite fait un autre séquence sur "lâcher prise et laisser partir la terreur."
Puis j'ai tapoté autour de mes oreilles pour reprogrammer le fait que je devenais plus forte et plus calme. J'ai senti que ma terreur commençait à s'estomper. Rien ne me paraissait réel.
Alors j'ai tapoté sur... (phrase de départ :)
- "Même si je me sens comme si ça ne s'est pas vraiment passé, c'est normal de me sentir ainsi, et je m'aime et je m'accepte de toute façon"
- "Même si je m'attends à me réveiller de ce cauchemar d'un moment à l'autre, mais que si je ne me réveille pas, c'est bien aussi, je peux encore complètement m'accepter."

J'ai tapoté sur tout ce qui a fait surface, et comme l'intensité de la peur et de la tristesse s'apaisait, j'ai progressivement changé les mots que j'utilisais, et j'ai dit :
- "Même si je sais que tout ceci se passe selon l'ordre divin, je n'aime pas ça du tout!".
J'ai finalement pu terminer en disant :
- "Je sais que c'est mon contrat sacré (même si j'ai peut-être oublié que j'ai signé pour ça) et je choisis d'utiliser cette situation pour me développer et pour me déplacer vers plus d'amour au fur et à mesure où je deviens plus forte."
*
COMMENTAIRE DE GC: Remarquez comment le changement dans le langage reflète un saut cognitif. C'est une caractéristique très importante de l'EFT. Le changement dans l'émotion est étonnant. Être capable de comprendre que rien n'arrive par hasard, et que toute chose fait partie d'une ordre plus grand, permet aussi de ne pas se retrouver prisonnier de l'aspect négatif de l'événement.
*
AILEEN NOBLE CONTINUE : Personne autour de moi ne peut comprendre comment j'arrive à être aussi forte. La tristesse et la dépression ne m'accâblent que pendant quelques minutes à la fois. Quand je me sens submergée par la responsabilité de prendre soin de mon mari 24 heures sur 24, je fais le tapping sur...
- "Même si je suis complètement submergée par cette responsabilité, c'est normal, bien sûr je me sens accablée." (phrase de départ)
- "Complètement débordée" - "prise au piège" -  "triste" - "solitaire." (rappels)

Je fais ensuite une séquence de tapotage sur...
- "Même si je me sens prise au piège, accablée, triste et solitaire, ces sentiments ne vont pas améliorer la situation. Cela ne va pas guérir mon mari ni faire que je me sente mieux, alors je choisis de me sentir forte, patiente et heureuse."

Je fais le tapping à chaque fois que j'en ressens le besoin et parfois c'est plusieurs fois par jour. Avant cet événement, j'avais beaucoup travaillé avec des clients pour le deuil et le chagrin. Je sais de première main à quel point l'EFT est incroyablement efficace.

*********
Pour trouver les autres articles d'Aileen Nobles que j'ai traduit dans ce site, taper "Aileen Nobles" dans le champ de recherche de la colonne de droite.
*********