jeudi 22 mars 2012

EFT FAQ : Comment choisir ses mots, 1ère partie

Dans la "Foire aux Questions du site de Gary Craig emofree.com il y avait cette réponse à une question souvent posée : comment choisir ses mots pour construire la "phrase de départ" et les "appels" à utiliser en tapotant sur les points d'acupuncture, dans la méthode EFT, pour mieux cibler son problème et le résoudre. Je vous la livre en deux parties, pour chacun des deux exemples donnés.

TRADUCTION DE LA PAGE DU SITE DE GARY CRAIG :
http://www.emofree.com/FAQ/language.htm

Comment faire pour choisir les mots qu'il faut pour réussir son tapping ?

Vous connaissez l'EFT ? Vous avez déjà essayé le tapping (ou tapotage en français) sur vos petits problèmes mais vous êtes perplexe, vous n'arrivez pas à trouver les mots, ou bien "vos" mots ne "marchent" pas, vous êtes coincé(e). Dans le texte qui suit, deux praticiens expérimentés donnent quelques trucs. Le premier, en plus, fournit des explications intéressantes sur l'Inversion Psychologique.
(Si vous ne connaissez pas encore l'EFT lisez d'abord la page "Apprendre EFT" ci-dessus, ainsi que les posts sous les rubriques "EFT c'est quoi" et "EFT comment".)

Voici la présentation par Gary Craig :
"Salut tout le monde,
"La recette de base de l'EFT fournit une formulation standard à utiliser tant pour la "phrase de départ" que pour la "phrase de rappel." Cette question est abordée clairement dans le Manuel EFT et le dans cours EFT.
Bien que cette formulation standard ait été souvent donné des résultats brillants, il y a encore beaucoup d'autres formules plus élégantes à trouver pour personnaliser le langage et l'adapter à certaines circonstances.
En outre, ceux qui ont étudié nos vidéos (introuvables - en demander les textes à Jacqueline Gagos) ont pu me voir faire évoluer ces formulations en d'utiles recadrages. Pour moi, c'est un "art" supplémentaire que nous ajoutons dans notre pratique. C'est amusant à faire et tout un chacun peut développer sa propre manière.
En fin de compte, vous souhaitez développer votre propre capacité à créer des formules personnalisées. C'est très utile pour que les gens manifestent leurs problèmes différemment... ET... la quantité de problèmes qui assaillent les êtres humains a rempli de nombreux livres. L'acquisition de cette compétence n'est pas difficile. Avec un peu de pratique, cela devrait devenir une seconde nature... c'est comme la bicyclette.
Certains nouveaux arrivants, cependant, vont trouver cette personnalisation difficile et voudront que vous fassiez une liste de toutes les formules à utiliser, que que vous suggériez un processus étape par étape afin de les aider dans leurs premiers moments d'apprentissage. Les deux articles ci-dessous devraient leur fournir l'aide nécessaire.
John Liberty de l'Arizona et Carol Tuttle de l'Utah sont tous les deux des praticiens EFT qualifiés. Comme tels, ils sont parfaitement familiarisés avec les besoins des participants à nos stages et c'est pourquoi ils ont préparé les deux articles ci-dessous. John fournit une méthode par laquelle vous pouvez concevoir vos structures linguistiques propres tandis que Carol propose des formulations.
Bien à vous, Gary

Comment créer ses "phrases de départ" sur mesure
Par John Freedom

La Phrase de Départ est souvent une partie sous-évaluée de l'EFT. Beaucoup d'entre nous ont utilisé (et pris pour argent comptant) la phrase de départ générique qui dit: "Même si j'ai ce ________, je m'aime et je m'accepte profondément et complètement." Cela fonctionne la plupart du temps, mais pas toujours.
La phrase de départ est censée être l'antidote intégré contre l'Inversion Psychologique (IP). Une IP est une objection contre le fait d'aller mieux. Il s'agit d'une forme subtile d'auto-sabotage, et cela inclut toutes les croyances limitatives qui peuvent empêcher une personne en particulier de s'améliorer et de changer maintenant. Souvent, cela prend la forme implicite de la haine de soi.
La personne peut croire, consciemment ou inconsciemment, que "Parce que j'ai ce problème, je suis mauvais(e), et donc personne ne peut m'aimer." La phrase de départ générique confronte cette possibilité, reconnaît "même si j'ai ce problème (décrit)," et fournit les antidotes à l'IP avec la formule "Je m'aime et je m'accepte profondément et complètement."

Mais la phrase de départ générique pose problème. Certaines personnes rechignent à l'idée (ou même la possibilité) de s'accepter ou de s'aimer eux-mêmes. J'ai travaillé avec une femme qui souffrait d'un Trouble de la Personnalité Multiple, et elle s'y opposait en disant: "Mais je ne me vois pas comme un moi". Et puis pour d'autres, l'acceptation de soi-même n'est pas le problème, et donc n'est pas l'antidote. Il peut y avoir d'autres formes d'IP (tapies sous la surface!) qui ont besoin d'antidotes.
L'IP (Inversion Psychologique) peut prendre plusieurs formes, lesquelles ont été cataloguées par (entre autres) Fred Gallo, David Grudermeyer et Asha Clinton. Il s'agit notamment des suivantes :

Possibilité : "Je ne peux pas dépasser ce problème."
Valeur personnelle : "Je ne mérite pas de dépasser ce problème."
Sécurité : "Je ne serais pas en sécurité si je dépassais ce problème."
Bénéfice secondaire ou risque de perte : "Si je dépassais ce problème, je perdrais _______ ."
Autorité : "Mon psy dit que j'aurai toujours ce problème."
Identité : "Je ne peux pas lâcher ce problème car ça fait partie intégrante de ce que je suis." Etc.

J'ai assisté au séminaire sur les "bénéfices partagés" de Gary Craig à Flagstaff, USA, et j'ai remarqué qu'il était très "souple" et créateur dans ses formulations de départ, et qu'il faisait beaucoup de recadrage. Dans mon propre travail, j'ai constaté ensuite que c'était plus efficace, créatif et amusant de concevoir mes propres phrases de départ sur mesure.
Tout comme l'une des clés du succès avec l'EFT est de remonter à un événement unique d'être très précis, de même la conception d'une PHRASE DE DEPART TRES PRECISE améliore grandement l'efficacité de l'ensemble du traitement.

Une façon simple mais élégante et puissante de concevoir vos propres phrases de départ est d'utiliser le texte "modèle" suivant. C'est ce que j'appelle la "Phrase de Départ des Morceaux", et elle comporte trois parties. Voilà comment :
1 - "Même si une partie de moi pense que ______
2 - "Le reste de moi SAIT que ______ et
3 - "Je VEUX BIEN / je CHOISIS de ______."

Après la première phrase, on insère la croyance limitative, l'objection à la possibilité d'aller mieux (IP). Après la seconde phrase, on insère un fait positif VÉRIDIQUE, qui remet en question la croyance limitative et apporte l'antidote. Qu'est-ce qui est plus puissant qu'une croyance limitative et qui la neutralise efficacement? Un fait véridique non-limitatif!
Après la troisième phrase, on insère une ACTION POSITIVE que vous VOULEZ BIEN faire ou que vous CHOISISSEZ de faire. Le CHOIX (suivant le modèle du Dr Pat Carrington) est un mot puissant. Vouloir bien est quelque chose de plus doux. Mais il est important de dire que vous avez choisi de faire quelque chose, SEULEMENT SI vous êtes vraiment décidé à aller jusqu'au bout et à le faire!
*
Un exemple. Une fois, j'ai eu une étudiante qui croyait qu'elle "ne pouvait rien faire correctement". Ce n'était pas vrai, bien sûr, mais c'était sa croyance. Et si elle ne pouvait "rien faire correctement", alors bien sûr, elle ne pouvait pas faire l'EFT correctement ! Cette croyance limitative allait saboter ses résultats.
*
Je lui ai donc fait personnaliser la phrase de départ comme ceci :
- "Même si UNE PARTIE DE MOI pense que je ne peux rien faire correctement,
"LE RESTE DE MOI sait que je fais certaines choses très bien (FAIT POSITIF véridique), et
"Je suis prête à m'aimer et à m'accepter moi-même, (ACTIONS POSITIVES), que je fasse les choses correctement ou non."
*
- "Même si une partie de moi pense que je ne peux rien faire correctement,
Le reste de moi sait que j'ai occupé un poste de responsabilité pendant de nombreuses années, et
Je choisis de me concentrer sur ce que je fais bien, plutôt que sur ce que je ne fais pas bien."
*
- "Même si une partie de moi pense que je ne peux rien faire correctement,
Le reste de moi sait que je suis intelligente, compétente et capable, et
Je suis prête à apprendre à faire le tapping sur moi-même, et à obtenir les résultats que je veux."
*
Je fais répéter à mes clients la phrase de départ trois ou quatre fois, en utilisant la même IP / objection, mais avec différents "antidotes" et différents choix pour ka deuxième et la troisième partie. Je trouve que c'est une bonne manière de créer la phrase de départ, comme un système à "deux coups" qui va réellement démolir plusieurs problèmes en même temps.
En reconnaissant ouvertement l'Inversion Psychologique spécifique, en lui faisant face et en la désactivant, on peut ensuite mieux cibler le "vrai problème" et tapoter dessus beaucoup plus facilement. Souvent, l'intensité du client sur l'échelle de 0 à 10 va diminuer de 50% ou plus, simplement en utilisant cette phrase de départ.

*
(Pour l'évaluation sur l'échelle de 0 à 10, très importante, lire la page "TESTER EFT" dans le menu en haut de cette page)
*
La "Phrase de Départ des Parties de Soi" est l'une des variantes possibles de la phrase de départ, mais il y en a d'autres. S'il vous plaît, n'hésitez pas à "jouer" avec et à faire vos propres expériences, et racontez-moi vos succès !

John Freedom, M.C., NLP.
freejii@yahoo.com

(suite de cet article dans le précédent post de ce blog)
******

*

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de m'envoyer votre commentaire. Si vous voulez que je vous réponde directement joignez votre email dans un second commentaire à part que je supprimerai.