samedi 16 octobre 2010

EFT tous les jours pour les problèmes chroniques

C'est l'insistance à long terme qui paye pour tout problème chronique

Voici une étude de cas qui va dans ce sens.

Traduction de la page :
http://www.emofree.com/Articles2/chronic-health-issues-morel.htm**

Gary Craig présente ce cas :
"Voici un bon exemple qui montre que le travail de détective d'un praticien EFT insistant porte ses fruits lorsqu'on est coincé en apparence. Terry Morel, du Royaume-Uni, faisait des progrès minuscules sur les problèmes de santé chroniques de sa cliente, même après avoir vraisemblablement abordé un noeud essentiel. Il s'est avéré que ce problème fondamental n'était pas le seul qu'il fallait toucher. Consultez un médecin pour tout problème médical."

Lettre de Terry Morel (Royaume Uni) :

Ma cliente Pat, la quarantaine, avait des problèmes physiques que ses médecins n'arrivaient pas à diagnostiquer avec précision. Elle avait de fortes douleurs abdominales et de la diarrhée peu de temps après avoir mangé, et donc elle s'efforçait de manger très peu, surtout le soir. Son médecin l'avait d'abord diagnostiquée cétosique. Elle était également anémique et, après une endoscopie, on lui avait trouvé une œsophagite. Elle paraissait réellement très pâle et fatiguée quand elle est venue me voir, et ses yeux étaient cernés.
J'ai commencé par lui demander depuis combien de temps elle avait ces problèmes de santé. Elle a réfléchi un peu et a répondu qu'elle n'avait pas été vraiment bien pendant environ 14 ans, puis que ses problèmes s'étaient lentement aggravés et qu'elle avait perdu confiance en la médecine conventionnelle. J'ai demandé: "Qu'est-ce qui se passait dans votre vie à cette époque?" Elle a répondu, après réflexion, que son premier enfant était né à cette époque-là. Elle ne voyait pas la connexion tout d'abord, mais j'ai senti qu'il était utile d'explorer comment l'expérience l'accouchement s'était passée pour elle.
Tandis que Pat racontait comment le travail s'était déroulé, il était évident qu'elle se sentait très mal en se remémorant ces souvenirs. J'ai décidé d'utiliser la technique de "l'approche progressive du trauma" et de commencer par une vue globale pour faire diminuer l'intensité émotionnelle avant d'entrer dans les détails.
Nous avons commencé avec la "phrase de départ" qu'elle avait elle-même choisie :
- "Même si cet accouchement a été un cauchemar..."

Après quelques séquences de tapotage, le niveau d'intensité était descendu à 1 sur 10 et j'ai commencé à être plus précis en utilisant la "Technique du Film". J'ai demandé à Pat de choisir un indident plus marquant au cours de l'accouchement et elle a dit que c'était la mise en place de l'épidurale.
Dans le but de lui faire venir à l'esprit un événement très précis, je lui ai demandé : "Combien de temps cet incident dure-t-il ?" Nous avons obtenu une scène qui durait 5 à 10 minutes. Quand je lui ai demandé de donner un titre à cette scène / ce film, elle a dit sans hésitation : "Hors de contrôle".
Ces deux jours de travail d'accouchement avaient laissé Pat et son mari totalement épuisés et, bien qu'elle eût désiré une naissance aussi naturelle que possible, elle avait fininalement dû subir une épidurale ainsi l'utilisation traumatisante des forceps. De plus, l'épidurale n'avait fonctionné que partiellement, lui donnant seulement une sensation d'engourdissement dans les jambes tandis qu'elle pouvait encore sentir tout le reste. Le personnel de la salle de travail avait montré peu de compassion et ne lui avait rien expliqué, laissant Pat et son mari dans un état de grande vulnérabilité, seuls et sans soutien.

J'aurais voulu pouvoir dire que j'ai accompli un "miracle en une minute" avec Pat et qu'après une séance, tout allait bien. Malheureusement, les choses ne fonctionnent pas comme ça et nous avons eu plusieurs séances. Nous sommes revenus sur le traumatisme de l'accouchement à plusieurs reprises pour en nettoyer les différents aspects, ce qui nous a permis d'obtenir des améliorations à court terme pour sa santé, mais rien de durable. A chaque fois, nous avons tapoté sur un aspect légèrement différent de l'expérience de Pat car elle est revenue faire plusieurs séances, au cours desquelles il y a eu beaucoup d'émotion.
Nous avons réussi à obtenir de bons résultats durables pour d'autres problèmes, par exemple pour amélior de sa motivation et combattre sa phobie de voler en avion, mais les problèmes de santé persistaient. J'avais donné à Pat un "travail à la maison" à faire chaque jour en utilisant la "Procédure de Pacification Personnelle" (voir dans "EFT méthodes").

Elle avait essayé différentes choses, comme l'analyse des cheveux suivie d'un changement de régime alimentaire en supprimant d'abord les produits laitiers, puis le gluten. A chaque fois, elle obtenait une amélioration temporaire, mais les difficultés intestinales revenaient toujours. Nous avons discuté et fait le tapotage en ce qui concernait les possibles bénéfices primaires et secondaires de sa mauvaise santé et j'en arrivais à penser que j'avais dû rater quelque chose en cours de route. Nous avons utilisé la séquence courte aussi bien que la séquence complète du tapotage EFT, nous avons fait la chasse à la douleur, nous avons travaillé sur plusieurs événements en chaîne (Daisy Chain) sur plusieurs séances différentes, mais il n'y avait toujours pas de changement permanent.
Alors j'ai décidé que peut-être il y avait autre chose qui se passait. Il y avait peut-être un autre problème fondamental caché. Je lui ai demandé :
- "S'il y avait un événement dans votre vie que vous préféreriez ne pas avoir vécu, ou une personne que vous préféreriez ne pas avoir rencontré, ce serait qui ou quoi ?"
- "Mon ex petit ami," a été sa réponse immédiate.

J'ai utilisé la technique de "Raconter l'Histoire" et elle m'a parlé de cette relation qu'elle avait eue avant de rencontrer son mari. Je pouvais voir que cela provoquait chez elle toute une gamme d'émotions. Elle était en colère et triste, méprisante et coupable, etc., tout ça en même temps.
Nous avons tapoté pour toutes ces émotions et aussi sur :
- "Même si je suis en colère contre moi-même pour le fait donner à mon ex toute cette énergie que je devrais plutôt donner à mon mari et à mes enfants..."

Finalement, j'ai décidé d'utiliser la "Routine des Cinq Minutes par Jour" telle qu'elle est décrite dans le livre "Le pouvoir de guérison de l'EFT et de la Psychologie Energétique" de David Feinstein, Donna Eden et Gary Craig.
Nous avons également découvert que son énergie circulait dans son corps selon un schéma homolatéral. Elle a obtenu des résultats significatifs en faisant régulièrement l'exercice de croisement des gestes pour le cerveau ("homolateral crossover exercise" : se tenir debout, poser le coude droit sur genou gauche levé, puis poser le pied gauche, lever le genou droit et y poser le coude gauche, etc.)

Nous continuons encore à travailler sur tout ça. Pat n'a toujours pas obtenu 100% d'amélioration, mais il y en a eu quelques unes. Son anémie s'est améliorée de 8,4 à 11,2, et sa tension artérielle est descendue de 168/94 à 135/76. Elle a aussi de plus longues périodes de rémission entre ses épisodes de diarrhée avec douleurs abdominales.
Bien que les noeuds fondamentaux plus profonds soient plus difficiles à débloquer, le fait d'avoir résolu d'autres problèmes comme la peur de voler en avion, la phobie des maths et le manque de motivation, grâce à une ou deux séquences de tapotage, lui a montré que l'EFT fonctionnait. Pat est une personne très complexe et plusieurs fois j'ai dû revenir sur un même problème et découvrir un aspect différent, alors que je pensais que c'était une chose déjà réglée.

J'ai tellement appris sur ce cas ! Je crois que Pat a plusieurs problèmes fondamentaux enfouis et que l'expérience de l'accouchement a été ce qui a ouvert les vannes et déclenché sa mauvaise santé. J'ai également été en mesure d'utiliser une variété de techniques EFT et c'était fascinant de voir comment l'esprit humain donne un sens à chaque chose et crée sa propre réalité. Je la remercie pour sa patience et pour m'avoir permis de travailler avec elle pendant un temps si long.

Terry Morel

*****

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de m'envoyer votre commentaire. Si vous voulez que je vous réponde directement joignez votre email dans un second commentaire à part que je supprimerai.