mardi 26 octobre 2010

EFT: Boulimie arrêtée en une seule séance

C'est peu courant, d'arrêter sa boulimie en une seule séance d'EFT, mais on voit parfois de ces "miracles à la minute"...

Gary Graig écrit :

"Nous avons obtenus de grands succès avec la boulimie. Néanmoins, dans la plupart des cas, c'est très compliqué à résoudre et il faut de nombreuses séances et l'habileté d'un praticien EFT expérimenté pour que ce grave comportement de gavage/vomissement prenne fin. Il n'est pas fréquent d'obtenir des résultats rapides mais néanmoins cela peut quand même se produire, et c'est le cas dans cette étude présentée par Aileen Nobles. Grâce à une seule séance dirigée de manière professionnelle, la cliente est passée du gavage avec vomissement deux fois par jour à l'élimination totale de ce comportement compulsif en l'espace de 6 semaines."


[Pour savoir comment utiliser la méthode EFT, voyez la page "Apprendre EFT" ci-dessus.]

Traduction de la page en anglais :
**http://www.emofree.com/Addictions/bulimia-wonder.htm**

Lettre d'Aileen Nobles

Très souvent, le traitement de la boulimie représente un énorme défi, alors, lorsque les choses se passent aussi bien que dans ce cas précis, cela peut servir d'inspiration pour d'autres gens qui en souffrent ou qui doivent aider ce type de clients.

Il y a un mois, une cliente est venue vers moi, présentant un problème d'anxiété majeure. Elle était retombée dans un comportement de boulimie dont elle avait eu plusieurs épisodes durant son adolescence. Elle était maintenant dans la trentaine et comprenait parfaitement les dangers de cette compulsion, mais elle ne pouvait s'empêcher de manger en grande quantité puis de vomir deux fois par jour. Cela durait depuis quatre mois.
Elle savait pertinemment comment cela avait commencé la première fois. Sa mère l'avait accompagnée à une soirée d'anniversaire. Elle avait mangé trop de pâtisseries et ne se sentait pas bien, alors sa mère lui avait dit que si elle arrivait à se faire vomir elle se sentirait mieux. C'est ce qu'elle avait fait... et, bien sûr, elle se sentait mieux !
Ma cliente a dit aussi qu'à l'école on la taquinait au sujet de sa silhouette. Pourtant, en voyant une photo d'elle prise à l'école, elle pouvait voir qu'à cette époque elle n'était pas grosse.

Nous avons fait une première séquence comme suit :
- "Même si autrefois ma mère m'avait suggéré de vomir dans le cas où j'avais trop mangé, je peux néanmoins m'accepter complètement".
Et une deuxième séquence ainsi :
- "Même si j'essaye de vomir toute mon angoisse, ma peur et mon impression d'être laide, c'est OK. Je peux quand même m'accepter complètement."
Nous avons tapoté sur le "point karaté" avec une formulation presque identique.
Puis nous avons fait les 9 actions du point gamme avec la formulation suivante :
- "Ma mère ne me suggérait pas toujours ce qui était le mieux pour moi, et le fait de vomir après avoir mangé fait partie de ces erreurs."
J'avais choisi exprès de parler au temps présent au lieu d'employer le passé.
Nous avons fait une nouvelle séquence sur :
- "Ma mère buvait trop et ne se sentait pas bien dans sa peau, alors elle mettait la pression sur moi pour que je paraisse et que je me comporte d'une certaine manière comme sur scène". (Ma cliente avait été une enfant actrice).

Je lui ai suggéré de se détendre et d'imaginer un tunnel constitué de tous les choses négatives qui avaient été écrites sur ses "murs" mentaux, qui venaient de sa mère et des autres enfants à l'école. Puis je lui ai demandé d'effacer ces phrases mentalement les unes après les autres tandis qu'elle tapotait au niveau de son thymus et de son troisième oeil.
Puis nous avons commencé à faire le tapotage sur ses problèmes d'angoisse et de peur et nous avons fait baisser le niveau de ces émotions sur l'échelle de 0 à 10.
Nous avons formulé des phrases de départ telles que ci-après :
- "Je ne peux pas me libérer de ma peur et de mon anxiété simplement en vomissant".
- "Ce serait beaucoup mieux si je ne mangeait pas trop en premier lieu".

Nous sommes revenues sur son problème de ne pas aimer son apparence. Je lui ai demandé de me dire ce qu'elle aimait et ce qu'elle n'aimait pas dans son physique. Elle s'est focalisée sur le fait qu'elle n'aimait pas ses jambes, ses cuisses et ses fesses. Elle s'est soudain souvenue de façon très précise du fait qu'à l'école on l'avait appelée "grosses fesses". Ces mots provoquaient encore en elle une forte réaction lorsqu'elle y repensait.
Nous avons tapoté sur :
- "Même si j'ai des grosses fesses, je n'ai pas besoin de vomir pour autant".
J'ai lancé une reformulation concernant la taille du postérieur de Serena Williams et néanmoins l'admiration de milliers de personnes dont cette sportive est l'objet.
Nous avons tapoté sur :
- "Même si je pense que j'ai des grosses fesses, je peux changer de point de vue sur moi-même". (En fait, ses fessiers sont assez joliment dessinés).
Nous avons tapoté sur :
- "Je peux facilement perdre du poids en évitant de manger en grande quantité. Je ne faisait pas toutes les choses que ma mère me suggérait de faire, alors pourquoi est-ce que je suis restée accrochée à l'idée de vomir après avoir mangé ? Manger moins est une bien meilleure idée".
- "Je mérite de me sentir bien et de faire fondre mon postérieur de quelques kilos. Je choisis de le faire d'une manière saine. Je me permets de faire cela facilement."

Six semaines se sont écoulées maintenant et jusqu'à présent elle n'a pas eu envie de manger en grande quantité. Avant la séance d'EFT, souvenez-vous, elle mangeait trop et vomissait ensuite, deux fois par jour. Elle continue de faire le tapotage sur elle-même pour l'anxiété et la peur.
J'adore ça quand l'EFT fonctionne aussi bien.

Aileen Nobles

****

4 commentaires:

  1. Bonjour, je suis tres interessee par les seances de eft que j essaie d appliquer a la lettre depuis un mois malheureusement sans succes Pour des raisons de boulimie c est la raison pour laquelle je voudrais avoir un praticien soit par internet ou autrement j habite le 06 merci de me repondre rapidement je suis impatiente mclaude

    RépondreSupprimer
  2. O6 Nice : Maeva Buades, 11 rue Boyer
    04 93 88 31 21

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir pivoine,

    où peut-on vous écrire? Je ne trouve pas de lien "contact" sur le blog,

    Merci d'avance.

    RépondreSupprimer
  4. Réponse de Pivoine : voilà, vous m'avez écrit en m'envoyant un commentaire. Et comme vous avez ajouté un autre commentaire avec votre email, que j'ai supprimé, j'ai pu vous répondre par email.

    RépondreSupprimer

Merci de m'envoyer votre commentaire. Si vous voulez que je vous réponde directement joignez votre email dans un second commentaire à part que je supprimerai.