vendredi 30 juillet 2010

EFT pour moins juger les autres

Ou comment travailler sur soi-même quand on désapprouve le comportement de quelqu'un

Lettre de Kiran Zehra Haider
à Gary Craig, fondateur de la méthode EFT.
(Pour les nouveaux venus ne connaissant pas le processus utilisé dans cette méthode, se reporter aux posts "EFT c'est quoi ?" et "EFT comment" ainsi qu'à la page "Apprendre EFT". Dans tous les cas impliquant un problème médical, prière de consulter un médecin.)

Traduction de la page :
http://www.emofree.com/Articles2/judgment-haider.htm

Cher Gary,
Je continue d'être impressionné et inspiré en vous regardant travailler avec des gens, en particulier dans la série avancée de vos DVD (maintenant indisponibles - NDT). Je me demande comment je peux utiliser l'EFT pour reproduire votre niveau d'amour inconditionnel, pour intervenir à partir de cet espace d'acceptation totale des autres afin de permettre à l'Esprit de faire la guérison à travers moi et non par moi. Le développement de cette compétence en nous-mêmes est, je crois, d'une importance primordiale. Vous faites souvent des commentaires sur l'importance de l'intention et de l'intuition dans le développement de l'art de l'EFT. Voilà comment j'utilise l'EFT pour reconnaître ces parties de moi-même qui ont besoin de guérison, pour pouvoir me mettre "hors du chemin" des personnes avec qui je travaille.
Il est bien entendu que ce que je vois chez les autres et que je n'aime pas ou n'approuve pas est simplement un reflet d'une qualité ou d'un aspect de mon caractère, de quelque chose qui fait partie de moi. L'astuce est de maintenir cette prise de conscience au lieu de me mettre à critiquer ou à juger les autres. Si je peux apprendre à reconnaître ce sentiment de gène ou de perturbation à l'intérieur de moi-même, ce malaise affectif quand je vois un comportement que je n'aime pas chez une autre personne, j'ai ainsi une excellente occasion de guérir cette partie-là de moi-même.

Permettez-moi de vous donner un exemple. J'ai eu tendance à être un peu brutal dans mes relations avec les vendeurs. Peut-être que cela se produit quand je suis distrait par toutes les choses que j'ai à faire, ou quand je suis pressé, ou encore quand j'ai des difficultés à gérer le stress de ma vie personnelle, etc Quelle que soit l'excuse, c'est de ma part un manque de respect pour l'autre personne. J'avais l'habitude de me débarrasser du problème et ne ne plus y penser, jusqu'à ce que mon fils adulte me dise un jour qu'à son avis j'avais été grossier envers le vendeur. J'ai été surpris parce que je n'avais pas perçu cela de cette manière. Après cet incident, je suis devenu plus conscient de cette tendance en moi.
Maintenant, plusieurs années plus tard, j'ai l'EFT comme outil à utiliser pour traiter ce défaut de caractère, si vous voulez. Mais maintenant, au lieu de voir ce défaut en moi, j'ai l'habitude d'observer ce comportement chez les autres, ce qui déclenche un sentiment de malaise en moi. Voilà comment je sais que même si je ne le fais plus ouvertement, cela reste encore quelque chose sur quoi je dois travailler. Ainsi, au lieu d'être critique ou de porter un jugement sur cette autre personne qui a fait cette chose que je trouve si impolie, je fais le tapotage sur moi-même :

- "Même si c'est tellement impoli..."
- "Même si c'est tellement arrogant..."
- "Même si cela dénote tellement d'insensibilité..."
- "Même si je n'aime pas voir cela parce que cela me rappelle mon propre comportement quand je faisais la même chose..."
- "Même si je me sens embarrassé par cette grossièreté..."
- "Même si selon mes propres lois cette personne aurait dû agir différemment..."
- "Même si je n'ai pas aimé ce que j'ai vu, je choisis de me sentir calme et paisible."
- "Même si je me sentais mal à l'aise à cause de cet incident, j'ai choisi de sentir que je m'accepte moi-même et que j'accepte les autres."
- "Même si je me suis senti provoqué, je choisis de me pardonner et de pardonner aux autres.
- "Même si ce n'était pas la façon dont je veux me comporter, je choisis de me concentrer sur ma propre guérison et de laisser les autres se guérir à leur manière. "

Quand sur le moment je ne peux pas faire le tapotage physiquement, je trouve utile de le faire mentalement pendant que je suis émotionnellement déclenché, plutôt que de le remettre à plus tard alors que l'émotion sera moins intense. En faisant juste quelques séquences de tapotage mental, je reviens à un espace de paix intérieure et d'harmonie.
Le fait de rester focalisé sur moi-même me permet de ne pas tomber dans le piège de penser que je suis meilleur que quelqu'un, ou supérieur à une certaine personne. Cela m'aide aussi à faire remonter des éléments hors de mon inconscient et de les travailler dans l'instant, au lieu d'essayer laborieusement de faire des listes de "choses pour lesquelles je dois travailler sur moi-même" sur lesquelles il semble que jamais je n'arrive à vraiment faire le tapotage EFT. Cela fait de chaque jour une occasion d'apprentissage. Pour ma propre croissance, c'est l'occasion de voir et d'accueillir la merveille de l'unité.
Vous n'êtes pas séparé de moi, vous êtes un reflet de moi, vous êtes moi.
Ma devise est de plus en plus :
"Guérisseur, guéris-toi toi-même".

Kiran Zehra Haider, MSE, EFT-ADV

******

3 commentaires:

  1. chère pivoine, je n"ai plus la patiente de traiter un problème récurrent, le vrai manque de sommeil, je deviens résistante aux somnifères (+ de 20 ans - - je n'ai pas de problèmes réels alors cela commence à me nuire, j'oublie de choses faites récemment, ce que j'ai à faire, je manque de vigilance -que faire ? vous m'avez déjà aidé Pivoine mercci de votre réponse Marie

    RépondreSupprimer
  2. 1- Pour s'endormir, Gary Craig a donné une méthode étonnante qui marche. Alors que vous êtes allongée, cherchant le sommeil, faites le tapotage sur les points de la série courte en disant sur chaque point "Je n'arrive pas à dormir" (en anglais "I can't get to sleep", littéralement). Tout le monde s'étonne de voir que ça marche bien que ce soit une formulation "négative". Mais ça marche. Si vous n'arrivez pas à lever la main vers votre visage, faites le tapotage mentalement.
    2- Faites un travail en profondeur pour la dépression. Vous pouvez "supprimer" sans vous en rendre compte vos sentiments de colère, de tristesse, de déception ou même de désespoir, etc., bases d'une dépression profonde dissimulée, qui ne ressort que par cette impossibilité de dormir.
    3- Utilisez la technique ci-dessus pour vous "pardonner" cette impossibilité de dormir et de vous reposer "pour quelque cause que ce soit".
    - "Même si j'ai cette difficulté pour dormir qui vient d'une cause profonde que je ne connais pas, je me pardonne vraiment et complètement pour le fait de l'avoir créée moi-même d'une manière ou d'une autre." etc.

    RépondreSupprimer
  3. Merci ma chère Pivoine, je travaille de mieux en mieux avec l'EFT et je vais maintenant auto-traiter mon sommeil. Je suis si contente de vous connaître et de pouvoir exposer mes discordances sans "gène"
    Je vous tiendrai au courant de mon succès.
    Merci encore,
    Marie

    RépondreSupprimer

Merci de m'envoyer votre commentaire. Si vous voulez que je vous réponde directement joignez votre email dans un second commentaire à part que je supprimerai.