mardi 27 juillet 2010

EFT augmente les performances des athlètes

Ou comment le Néerlandais Rens Blom est devenu champion du monde de saut à la perche grâce au tapotage.

"Nous pouvons remercier ici Jan Scholtes des Pays-Bas pour nous avoir fait partager la complexité des détails intriqués dans l'utilisation d'EFT pour un athlète connu, de classe mondiale. Vous constaterez que les célébrités et les athlètes ont aussi leurs problèmes comme tout le monde et qu'il est fondamental de faire s'effondrer ces blocages pour leur permettre d'atteindre des performances de plus haut niveau."
Gary Craig

Note: Cet article suppose que vous ayez une connaissance pratique de EFT. Les nouveaux arrivants dans ce blog peuvent quand même en tirer les enseignements, mais il est conseillé néanmoins de lire mes posts "EFT c'est quoi?" et "EFT comment" ainsi que la page "Apprendre EFT" pour une compréhension plus complète. En cas de problème médical, veuillez consulter un médecin préalablement.

Traduction de la page :
http://www.emofree.com/Performance/performance-pole-vault.htm

Compte-rendu de Jan Scholtes :

J'ai pensé que mon message pourrait être utile à d'autres praticiens en leur montrant comment travailler avec des athlètes pour contrer les croyances négatives, grâce à une méthode qui combine la visualisation et le tapotage EFT, et que cela pouvait être une bonne source d'inspiration. Comme l'athlète dont je vais vous parler est maintenant très connu au niveau mondial, je ne vais pas en dire trop sur ses problèmes privés, mais je pense que cette histoire est suffisamment claire pour que vous puissiez vous faire une idée sur le sujet.

Je connais cet athlète, Rens Blom, depuis de nombreuses années et nous nous voyons plusieurs fois par an. Il avait déjà appris les techniques de base concernant la façon d'obtenir un bon état de relaxation au moment adéquat. Et nous savions tous les deux à quel point ses pensées pendant les préparatifs préliminaires et pendant les épreuves d'athlétisme étaient importantes. C'est alors que j'ai fait ma formation à la PNL et nous avons eu encore plus d'outils à notre disposition pour la manipulation des pensées obstructives. Cependant, ce n'est qu'après que je me sois formé à l'utilisation de l'EFT que nous avons eu en main un outil encore plus puissant et efficace grâce à l'association de l'EFT avec la PNL.

Permettez-moi de vous raconter le genre de choses que nous avons faites en parcourant le chemin qui nous a menés à cette réussite.

Nous avons pu découvrir quelles étaient les pensées négatives de Rens pendant les moments importants avant et pendant les rencontres. Je lui avais fait tenir un journal de ses activités et de ses pensées au cours de sa préparation pendant la journée du match. Dans ce journal, j'ai lu beaucoup de doutes sur son état de santé, de doutes sur la façon dont il devait se comporter en tant que sportif, de doutes concernant le choix de la perche à utiliser, ainsi que beaucoup de doutes concernant certaines choses qui pourraient mal tourner. Ce n'étaient pas les pensées d'un champion qui croyait en lui-même. C'étaient les pensées d'un garçon qui doutait tout au long de la journée et qui se laissait très facilement influencer par tout ce qui se passait autour de lui. Ses pensées étaient toujours collées à un scénario d'échec.

Je lui ai enseigné les techniques de tapotage EFT, qu'il a trouvées assez étranges. Nous avons tapoté sur ses doutes et sur les choses qui tournaient toujours mal pendant les tournois importants, en utilisant des phrases comme celle-ci :
- "Même si je me sens plein de doutes et que j'ai peur de prendre de mauvaises décisions..."

Problèmes du passé
Je lui ai demandé quel était son plus grand problème concernant le risque de prendre de mauvaises décisions. Après un moment de réflexion, il m'a regardé et m'a dit : "Je m'angoisse à cause du ton que prennent les journalistes et les critiques lorsqu'ils commentent ma façon de sauter."

Quand je lui ai demandé si cela lui rappelait des critiques auxquelles il avait eu à faire face plus tôt dans sa vie, il s'est souvenu d'un entraîneur qu'il avait eu autrefois ; cet homme montrait souvent un air autoritaire qui provoquait en lui des sentiments de résistance. Sur ma question: "Qu'est-ce qui vous dérange tellement dans les personnes qui agissent en prenant un air d'autorité", Rens a répondu: "C'est souvent le ton de leur voix qui me fait me sentir coupable, comme si je méritais d'être puni ; et je déteste ça". Il a dit aussi que cela lui rappelait son père, un homme discipliné qui avait aussi été un grand sportif et dont le ton de voix démontrait un caractère très fort. "C'est un homme de bon cœur", a déclaré Rens, "et il me soutient partout où je vais, mais quand j'étais plus jeune, il aurait pu m'aider un peu plus."

Après avoir dit cela, nous avons fait le tapotage sur certains de ses problèmes, comme suit :
- "Même si le ton de voix de mon père résonne encore dans ma tête..."
- "Même si papa voulait toujours que je fasse les choses à sa manière à lui..."
- "Même si je hais les hommes dominateurs..."
- "Même si je ressens une résistance contre les gens qui assènent leur point de vue dans les discussions..."
- "Même si j'ai ce problème avec l'autorité..."
Il s'est senti soulagé après avoir ramené ces émotions à sa conscience et avoir fait le tapotage sur tout cela.

Pensées négatives
Pendant d'importantes rencontres d'athlétisme, à la troisième tentative pour une certaine hauteur il échouait, se sentait extrêmement frustré et le montrait. "J'ai donné 100% de moi-même et j'ai fait tout mon possible", disait-il pour essayer de me convaincre. Pour une raison quelconque, je ne partageais pas cet avis parce que j'étais présent et que j'avais ressenti autre chose. Je lui ai alors demandé de repasser très lentement dans son esprit le "film" de ses pensées pendant le temps qui s'était écoulé entre son deuxième saut et le début de sa troisième tentative. Après environ 20 secondes, il m'a regardé et a dit: "Merde! Tandis que j'étais assis sur le bord de la piste, je préparais mes excuse pour la presse". La rencontre était déjà terminée pour lui.

C'est à partir de ce moment qu'il a appris à quel point il est important de toujours analyser ses pensées négatives et d'être mentalement conscient afin de rester concentré sur l'objectif positif.

Zone de confort
Il avait aussi le problème d'arriver à sortir de sa "zone de confort". Il n'avait pas établi un nouveau record personnel de saut depuis deux ans et se sentait frustré sur ce point. Quand je lui ai demandé s'il avait quelquefois formé une image mentale dans laquelle il se voyait réussir un saut qui était un nouveau record personnel, il s'est souvenu qu'il avait essayé, mais que ces films mentaux se terminaient toujours par un échec.

Je lui ai fait visualiser un film dans lequel il accomplissait un saut vers un nouveau record personnel (soit environ 5 cm de plus que d'habitude, pour rester dans ce qui était réaliste pour lui). Ce n'était pas facile pour lui parce qu'il se voyait sans cesse en train de faire des sauts qui échouaient. Je lui ai demandé s'il pouvait se souvenir de son meilleur saut et d'en ramener les sensations qu'il avaient eues à ce moment-là. Bien sûr, il pouvait le faire, car les sportifs ont ce type de souvenirs, de même qu'ils ont des souvenirs clairs de leurs échecs. Je lui ai demandé d'utiliser ces sensations kinesthésiques positives et cet état d'esprit dans son nouveau film mental et je l'ai laissé essayer encore.

Cette fois, il a eu plus de chance et je lui ai alors demandé de s'entraîner ainsi mentalement tout en étant conscient qu'il s'agissait de son niveau de record personnel, et d'utiliser en même temps une affirmation EFT telle que celle-ci :
- "Même si je me sens parfait lorsque je passe la barre des 5 m 80..."

Obstacles extérieurs
Rens avait toujours préféré le beau temps pendant les rencontres d'athlétisme. C'était alors qu'il faisait ses meilleurs sauts. Par temps froid il se sentait toujours malheureux, il avait des crampes et commençait à se plaindre.

Au cours des derniers Championnats du monde à Helsinki, Finlande, cette année-là, le temps était orageux, il faisait froid et il pleuvait des cordes. Un scénario parfait pour que Rens puisse encore prouver que tout va mal lors des tournois importants. Après les sélections, pendant lesquelles la tempête avait fait rage, nous avons échangé des courriels. J'ai lu le message d'un athlète qui avait appris à gérer ce type de situation. Je n'ai rien lu qui puisse contenir des doutes, j'ai lu quelque chose qui parlait de ses chances de réussite et de sa détermination à atteindre son meilleur niveau.

Maintenant, il se soutenait par lui-même. Il utilisait des phrases comme celles-ci :
- "Même si je déteste le mauvais temps, je ... etc."
- "Même si je suis distrait par les conditions météorologiques..."
- "Même si je n'aime pas ces conditions météo, je choisis de les accepter et de les gérer avec professionnalisme... etc."

Lors de la finale, il a entendu tous ses collègues concurrents crier et maudire le mauvais temps tandis que l'un après l'autre ils quittaient la compétition. Il a entendu tout cela mais cela ne le rendait que plus fort dans sa détermination à tout accepter. Ses pensées étaient de ce type :
- "Ok les gars, gâchez votre énergie à vous plaindre du temps, moi je reste moi-même, j'accepte ce climat, je suis un professionnel et je veux faire mon travail."

Pour terminer l'histoire....
Après que Rens soit devenu champion du monde, le Russe Serge Bubka, qui était un grand exemple pour Rens et de nombreuses fois champion du monde de saut à la perche, lui a envoyé le plus grand compliment qui soit. Il a dit qu'il admirait Rens pour son courage et sa détermination, et que c'était la force de caractère qu'il avait montrée dans ces conditions météorologiques terribles qui avait fait de lui un champion du monde.

Moi, j'étais à la maison devant la télé et j'ai vu tout cela se produire. Qui aurait pu imaginer, il y a quelques années, que ce jeune homme doutant de lui-même, qui possédait de nombreuses vidéos de Serge Bubka, allait un jour recevoir un tel compliment de son héros ? Pour moi, c'était une nouvelle preuve des possibilités énormes qui s'ouvrent lorsque le mental est libéré.

J'aimerais que cette histoire puisse inspirer beaucoup d'autres collègues pracitiens de l'EFT. Même si on n'est pas spécialiste dans une discipline sportive particulière, mais qu'on a le cœur de faire du sport et qu'on peut avoir de bons rapports empathiques avec des sportifs, on peut faire la différence grâce à l'utilisation de l'EFT.

Après ces championnats du monde, on m'a demandé d'aider encore plus d'athlètes à se préparer pour les Jeux Olympiques à venir. Je les ai rencontrés la semaine dernière, je les ai écouté exprimer leurs peurs et leurs échecs et je leur ai expliqué l'importance d'une bonne hygiène du mental. A cours d'une session de [ce que Gary Craig appelle] "partage des bénéfices" [séance collective au cours de laquelle une personne travaille sur scène et tous les participants tapotent en même temps qu'elle] nous avons travaillé sur plusieurs problèmes avec ces athlètes et les résultats se sont produits instantanément. L'un d'eux avait eu une énorme expérience d'échec lors des Jeux Olympiques d'Athènes, qui le troublait encore pendant chaque rencontre. Après seulement une séance il s'en est sentit dégagé. L'expression sur son visage disait tout. Tous ont ressenti un fort soulagement en ce qui concernait les problèmes sur lesquels ils avaient travaillé et ils ont affirmé qu'ils voulaient vraiment travailler avec moi.

Lors d'entretiens individuels avec eux, j'ai compris qu'il y avait encore beaucoup à faire. Mais quel défi intéressant pour moi et pour l'EFT !

Jan Scholtes
Coach mental, maître-praticien PNL, Praticien EFT-ADV



http://www.youtube.com/watch?v=bRXOiftL5aU

Filmpje Rens Blom van zijn finale tijdens het WK in Helsinki


****** **

Retour au Message du Jour ACCUEIL
* ***

1 commentaire:

  1. Praticienne EFT spécialisée en sport, j'ai moi aussi connu cette adorable expérience de l'EFT. Merci de m'avoir à nouveau fait frissonner.

    RépondreSupprimer

Merci de m'envoyer votre commentaire. Si vous voulez que je vous réponde directement joignez votre email dans un second commentaire à part que je supprimerai.