jeudi 3 juin 2010

EFT Comment suivre son intuition

... Même quand on a l'impression qu'elle est muette.

[Cet article suppose que vous ayez une connaissance pratique de l'EFT. Si ce n'est pas le cas, lisez mes posts dans "EFT c'est quoi?", "EFT comment", et "Apprendre EFT".]

Gary Craig présente ce cas ainsi :

"Depuis toujours j'ai considéré que tout le monde a une excellente intuition. La différence entre ceux qui semblent l'avoir et ceux que ne semblent pas l'avoir réside seulement dans le fait de faire confiance aux informations qu'on reçoit par intuition, ou de ne pas leur faire confiance. Cacina Spaeth (Allemagne) souligne ce point grâce à un exemple de la vie réelle. Après avoir trébuché sur sa propre intuition elle dit : "Le fait de ne pas avoir le moindre indice pour savoir comment avancer avec un client est quelque chose que je ne rencontre presque plus. Par conséquent, cette expérience avec John était vraiment bizarre, et très surprenante pour moi."

Traduction de la page :
http://www.emofree.com/Articles2/follow-intuition-eft.htm

Article de Cacina Spaeth :

Depuis que j'ai commencé à travailler avec EFT il y a quelques années, "courage" semble avoir été mon second prénom. La raison en est que j'ai suivi mon intuition pour agir. L'article suivant en est un exemple, montrant à quel point il est important de croire en son intuition d'un bout à l'autre.

Il y a quelque temps, un jeune homme (John) est venu me voir pour un problème dans ses relations amoureuses. Il est au début de la trentaine et semble bien réussir dans sa vie professionnelle. Mais ce n'est pas le cas dans le domaine amoureux. Au début de notre session, il m'a dit que oui, il avait des relations par-ci par-là. Mais les femmes pour qui il tombait vraiment amoureux ne semblaient même pas le remarquer. Et quand à celles qu'il pouvait avoir, il ne les trouvait pas particulièrement intéressantes. Elles étaient "gentille", et il n'avait plus eu de relations (depuis 4 ans) avec ce type de filles. Mais John n'arrivait pas à trouver le moyen, en lui-même, d'aimer vraiment même l'une d'entre elles. Et c'était la raison pour laquelle il venait me voir. Il voulait être amoureux, il ne voulait pas encore une autre de ces relations "tièdes". Il voulait non seulement être aimé, mais encore ressentir réellement de l'amour pour quelqu'un.

Tout en écoutant son histoire, j'avais toutes sortes d'idées qui me traversaient l'esprit pour savoir où aller avec John dans notre travail de tapotage. De plus, John ajoutait que lorsqu'il était adolescent, il était tombé amoureux d'une fille qu'il avait vraiment adorée. Selon lui, la relation avait été très prometteuse, et ils étaient restés ensemble pendant quelque temps jusqu'à ce qu'elle le laisse tomber tout d'un coup, sans prévenir.

Quelque chose dans la façon dont il avait parlé de tout ça m'avait finalement incitée à commencer le tapotage avec lui. Mais après avoir passé presque tout le temps de la séance à faire EFT avec lui, rien de tout cela ne me semblait adéquat. Et tandis que John semblait assez satisfait de sa première séance où il avait "essayé quelque chose de tellement étrange", je restait avec la sensation vague, mais néanmoins assez claire, que nous n'avions pas abouti là où le "noeud du problème" était vraiment. Le fait de ne pas avoir le moindre indice pour savoir comment avancer avec un client est quelque chose que je ne rencontre presque plus. Par conséquent, cette expérience avec John était vraiment bizarre, et très surprenante pour moi.

Quand nous sommes arrivés pour le second rendez-vous, une semaine plus tard, je me sentais à nouveau pleine de confiance. Peut-être que la première fois j'étais dans un mauvais jour. Aujourd'hui les choses allaient être différentes... Mais non, après que j'aie parlé un peu avec lui, ma base de données mentale s'est déclenchée, envoyant toutes sortes de suggestions bonnes et intéressantes sur la manière d'avancer avec lui. Mais je ne "sentais" rien de tout cela. Rien du tout ! Je n'arrivais pas à avoir un ressenti avec ce gars-là. Et ça a commencé à m'énerver, à me causer une agitation intérieure. Alors, tout en faisant encore une médiocre séquence de tapotage avec John, alors que je me sentais "intuitivement aveugle", j'ai remarqué qu'un de mes vieux programmes familiers pointait sa mauvaise tête. "Et si tout simplement je ne suis pas assez performante ?" Oh la la...

Mais John était toujours là, assis devant moi, tandis que j'oscillais au bord de mon "abîme de l'incapacité". Alors, quoi faire ?

J'ai mené cette séquence non satisfaisante jusqu'à la fin et je me suis tue. Je l'ai seulement regardé. J'avais seulement besoin de ressentir ce qui se passait ! Et ensuite, quelque chose de spécial s'est passé. J'ai remarqué que ma concentration intérieure se déplaçait, passant de "Qu'est-ce qui ne va pas chez moi ?" à "Qu'est-ce qui se passe ici ?". Et sans même agir consciemment je me suis sentie soudain emplie du souvenir de séances magnifiques et puissantes que j'avais faites au cours des années. D'une certaine manière, je me suis "souvenue" que d'habitude mon intuition fonctionne vraiment bien et qu'en général je peux faire confiance à ce que je ressens. Avec John, ici, je ressentais... je ne ressentais rien du tout ! Alors j'ai commencé à réfléchir : "Est-ce que le fait de ne rien ressentir veut dire que je ne suis pas assez performante ? Ou alors je ne ressens rien... parce qu'il n'y a rien à ressentir ??"

Maintenant, le fait d'essayer de décrire ce moment prend beaucoup plus de temps que le précieux éclair d'intuition que j'ai eu soudain avec John. Mais - ainsi que la plupart de mes lecteurs l'auront reconnu d'après leurs propres expériences - c'était maintenant le moment pour avoir la partie du "ressenti des tripes". Alors j'ai choisi de m'y risquer.

J'ai simplement abattu ma manche en disant la vérité à John : "John, je ne sais pas quoi faire avec vous. D'habitude, j'ai une intuition assez bonne et je ressens toutes sortes de choses au sujet de là où je dois aller avec mes clients. Mais avec vous - je suis désolée, John, mais je ne ressens rien... Je vous écoute, j'entends ce que vous dites, et je comprends parfaitement. Je vous crois. Mais je ne peux pas vous ressentir du tout. Est-ce que vous comprenez ce que je vous dis ? Même un peu ? Ou est-ce que je suis totalement à côté de la plaque ?"
Voilà. On y était. C'était dit. Je ne pouvais pas le retirer. Mais ça alors...

La réaction de John! Ses yeux se sont allumés et je l'ai ressenti pour la première fois, tandis que l'air effaré il me souriait en disant : "C'est étrange... C'est exactement ce que toutes les filles avec qui je suis sorti m'ont dit. Et c'est exactement comme ça que je me sens ! Je me sens comme si je suis assis dans une sorte de boite de verre. Je suis là-dedans, et tout est scellé. Je peux tout voir, je peux observer le monde au dehors. Mais je ne peux pas le sentir, ni le toucher, ni le respirer... Rien n'entre, et rien ne sort..."

Soupir... (sourire). Vous pouvez imaginer mon soulagement à ce moment.

Ce que j'avais perçu comme étant mon problème (à cause de mes propres conditionnements négatifs) n'était pas mon problème du tout. La vérité c'est que c'était l'un des problèmes de fond de John. Et dès qu'il a pu élaborer sa propre métaphore pour décrire comment c'était de vivre sa vie à partir de l'intérieur d'une boite de verre, j'ai senti que mon intuition n'était plus défaillante. Et c'est alors que notre vrai travail ensemble a commencé à se dérouler.

Suivre son intuition paie toujours. Et tout ce qu'il faut pour ça, c'est d'écouter simplement, sans préjugé, ce qu'elle vous dit, de lui faire confiance et d'agir d'après cela... Même si quelquefois on a l'impression que c'est risqué.

J'espère que ceci aura été utile à beaucoup d'entre vous.

Amicalement,

Cacina Spaeth (Munich, Allemagne)

****** *

Retour au Message du Jour ACCUEIL
* ***

1 commentaire:

  1. est ce que son probleme s est resolu pour finir?

    RépondreSupprimer

Merci de m'envoyer votre commentaire. Si vous voulez que je vous réponde directement joignez votre email dans un second commentaire à part que je supprimerai.