jeudi 27 mai 2010

EFT est un jeu d'enfants

Jann Barry d'Australie raconte comment elle apprend l'EFT aux enfants dans les écoles

Vous souvenez-vous de Jann Barry ? C'est une praticienne EFT vivant au fond du bush australien dont j'avais traduit un texte hilarant l'année dernière. Elle racontait comment, invitée à une réunion "poétique" de village qui s'éternisait, elle avait presque atteint la limite de l'explosion lorsque soudain elle avait réalisé qu'elle pouvait faire l'EFT pour "l'ennui"... Avec succès ! Après quoi elle avait tranquillement siroté son vin avec un sourire en attendant la fin dans la tolérance et l'amusement. Ici elle nous parle des enfants à qui elle enseigne l'EFT dans les écoles rurales. (Lire http://secret-abondance.blogspot.com/2009/10/eft-contre-lennui.html )

Traduction de la page :
http://www.emofree.com/Children/restless-school-children.htm

Note: Cet article suppose que vous ayez une connaissance pratique de EFT. Les nouveaux arrivants dans ce blog peuvent quand même en tirer les enseignements, mais il est conseillé néanmoins de lire mes posts "EFT c'est quoi?" et "EFT comment" ainsi que la page "Apprendre EFT" pour une compréhension plus complète. En cas de problème médical, veuillez consulter un médecin préalablement.

Lettre de Jann Barry à Gary Craig :

Cher Gary,

On m'avait récemment demandé d'enseigner l'EFT à quatre-vingt dix enfants de onze ans.

Ils étaient au Camp de Vacances Scolaire Rural de Bridgetown (à 250 km au sud de Perth, dans l'Ouest de l'Australie) pour un séjour d'une semaine.
J'avais cherché un titre accrocheur pour l'annoncer dans le Journal du Camp envoyé aux écoles, et j'avais trouvé : "Gérer ses émotions et ses sentiments".

Cela faisait trois ans que je pratiquait l'EFT et l'une de mes passions avait toujours été de travailler avec des enfants et de leur permettre d'amplifier leurs possibilité grâce à l'EFT. Alors, voilà que j'avais ma chance !

Nous les avons divisés en groupes de 20 approximativement, mais je peux vous dire que même seulement 20 enfants de 11 ans - si vous n'avez pas l'habitude - c'est très bruyant et pendant une minute je me suis demandé dans quoi j'avais mis les pieds. Mais comme j'avais fait beaucoup de tapotage préalable sur moi-même, j'était tout à fait relax et positive.

Au fur et à mesure que la séance progressait, j'ai remarqué qu'ils commençaient à m'accorder plus d'attention, et lorsque j'ai eu atteint les 20 minutes et que j'ai fait appel à des volontaires sur qui je puisse faire le tapotage, j'ai dû faire face à une mer de mains levées.

J'ai choisi le Clown de la Classe (il y en a toujours un) qui avait été le plus impoli en chuchotant sans cesse. Il est venu vers moi. Je lui ai demandé s'il avait un problème ou une émotion sur quoi nous pouvions travailler. Il est resté là, paraissant soudain accablé. Il a dit : "Ma grand-mère est morte la semaine dernière, je vivais avec elle plus qu'avec ma mère, je suis très triste, elle me manque vraiment beaucoup."
Alors on s'y est mis. Nous avons fait le tapotage sur le chagrin, sur le fait qu'elle lui manquait, sur son sentiment de perte, sur la peur d'être tout seul maintenant... c'est ce dernier point qui a touché juste. C'était incroyable de voir le changement qui se faisait en lui. Son langage corporel a complètement changé, ses épaules se sont redressées en arrière et sa peau qui était pâle a repris une carnation rose. Ses yeux, qui m'avaient paru presque sans vie, étincelaient maintenant.
C'était tellement spectaculaire que même les enfants l'ont remarqué.

Un autre petit garçon m'avait demandé, un moment auparavant, si EFT c'était bien pour les maux de tête. Je lui avais répondu que c'était génial mais que s'il avait beaucoup de maux de tête il devrait en parler à sa mère parce que... Il m'avait répondu que celui-là était causé par le fait que les garçons de son dortoir avaient parlé toute la nuit et qu'il n'avait pas pu dormir suffisamment. C'est donc lui que j'ai choisi de faire venir ensuite.

Nous avons fait une séquence de tapotage et le mal de tête est partir tout de suite. Le petit garçon se tenait là, effaré, y croyant à peine. Il est retourné s'asseoir en secouant la tête. Après la séance, il est venu me voir et m'a dit : "Mademoiselle, vous êtes extraordinaire ! L'EFT c'est extraordinaire ! Vous savez ce que je crois que vous devriez faire ? Vous devriez ouvrir une boutique en ville et faire payer mille dollars à toutes les personnes qui viendront faire l"EFT avec vous parce que c'est ça, la valeur de l'EFT !"
Pour moi, un tel commentaire vaut bien mille dollars !

Avec gratitude,
Jann Barry

***** *

Retour au Message du Jour ACCUEIL
*

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de m'envoyer votre commentaire. Si vous voulez que je vous réponde directement joignez votre email dans un second commentaire à part que je supprimerai.