jeudi 13 mai 2010

EFT aux premiers signes d'un rhume

Insistez, insistez avec l'EFT dès les premiers signes d'un rhume... et ça marche.

Note: Cet article suppose que vous connaissiez déjà l'utilisation de la méthode EFT. Si ce n'est pas le cas, lisez la page "Apprendre EFT" et les sélections d'articles "EFT c'est quoi?" et "EFT comment?".

Gary Craig commente :
"Remarquez comment Kathy Foulser, en insistant, parvient à traiter de nombreux petits problèmes cachés "en coulisses"... Je vous recommande de consulter un médecin pour tout problème physique."

Traduction de la page :
http://www.emofree.com/Articles2/cold-relief-kathy.htm

Lettre de Kathy Foulser

Récemment, je me suis réveillée un matin avec les symptômes bien connus de la gorge qui gratte et du nez bouché : encore un rhume! Inévitablement, cela voulait dire 5 à 7 jours de misère. En allant à mon travail, j'ai décidé d'essayer le tapotage EFT, même si jusqu'à ce jour je n'avais pas eu beaucoup de succès avec cette méthode pour des problèmes physiques.

J'ai utilisé la formule standard pour la séquence de tapotage, en commençant par le point karaté pour la phrase de départ. J'ai tapoté sur :
- "Même si j'ai cette gorge qui gratte, je m'aime et je m'accepte complètement et je suis prête à laisser ça partir".
- "Même si j'ai ce nez bouché..."
- "Même si je crois que je vais tomber malade..."
- "Même si je sais que je vais être très mal pendant une semaine..."

Après plusieurs séquences sur chaque phrase, il n'y avait aucun changement. En général, c'est à ce point que j'abandonne la lutte quand j'essaye EFT pour les problèmes physiques. Mais cette fois-ci j'ai décidé de continuer. J'avais quelques vieux problèmes sur lesquels j'avais déjà fait le tapotage, mais je pensais qu'ils n'étaient pas tout à fait partis et qu'ils contribuaient à me coincer, donc j'ai continué à tapoter sur:
- "Même si EFT ne marche jamais pour les problèmes physiques..."
- "Même si EFT marche pour les autres gens mais jamais pour moi..."
- "Même si les autres gens peuvent obtenir des satisfactions mais pas moi..."
- "Même si les autres gens peuvent obtenir des miracles mais pas moi..."

Toujours aucun changement pour ma gorge enflammée et mon nez bouché. Mais j'ai remarqué une vieille sensation familière que je n'avais jamais été capable de décrire précisément : c'était comme le fait de se sentir seul et isolé, mais pas tout à fait. Le meilleur mot que je pouvais trouver était "privée de quelque chose"... J'avais déjà fait beaucoup de tapotage sur cette sensation alors j'étais un peu surprise de la voir refaire surface. J'ai tapoté sur :
- "Même si je me sens privée"...
- "Même si je me sens seule et solitaire..."

Alors la sensation a commencé à devenir plus précise. J'ai tapoté sur d'autres vieux problèmes qui apparemment n'avaient pas été complètement traités:
- "Même si Dieu ne m'aime pas, je m'aime et je m'accepte complètement et Dieu m'aime et m'accepte complètement."
- "Même si je ne suis pas assez digne d'amour pour obtenir un miracle de guérison..."
- "Même si je n'obtient pas un miracle parce que j'ai quelque chose de différent des autres personnes..."
- "Même si tous les autres sont des enfants de Dieu et sont complètement aimés, mais que moi, ce n'est pas mon cas..."
- "Même si tous les autres peuvent créer la guérison à partir de l'amour de Dieu, mais que moi je ne le peux pas..."
- "Même si la Loi d'Attraction fonctionne pour tous les autres gens mais pas pour moi..."

COMMENTAIRE DE GARY CRAIG : Il serait utile de creuser un peu en amenant à la surface les événements spécifiques qui sont cachés derrières ces formulations. Cela peut être fondamental.

[COMMENTAIRE DE PIVOINE : Même remarque que dans mon post du 7 mai 2010 sur les croyances religieuses. Avec Kathy Foulser nous sommes aux Etats-Unis et "Dieu" fait partie de la constitution et des habitudes de pensée.]

KATHY CONTINUE : Tout cela a pris 15 minutes environ. Je suis arrivée à mon bureau : toujours pas de changement dans les symptômes de rhume. Je suis entrée et me suis mise immédiatement au travail sur les urgences à traiter. Ce n'est que plusieurs heures plus tard que j'ai remarqué que tous mes symptômes avaient disparu !

Ces "5 jours inévitables de maladie" ne sont jamais arrivés. Dix jours après je suis toujours en pleine forme.
C'était une leçon d'INSISTANCE pour moi !

Kathy Foulser

******** *

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de m'envoyer votre commentaire. Si vous voulez que je vous réponde directement joignez votre email dans un second commentaire à part que je supprimerai.