vendredi 19 février 2010

EFT comment aider un client qui "ne ressent rien" ?

Encore une conséquence de trauma : l'absence d'émotion. Une FAQ du site emofree.com
Note: Pour plus d'info sur ce sujet, voir mon post suivant : "Découvrir les problèmes cachés".

Gary Craig écrit :
"Voici une idée utile pour les clients qui se sont eux-mêmes tellement protégés contre leur passé traumatique qu'ils ont "pas de ressenti" à propos de leurs événements passés. Ils peuvent s'en souvenir, bien sûr, parfois dans tous les détails. Mais ils sont assis là en face du praticien qu'ils sont venus consulter, sans aucune intensité d'émotion, et ne font que débiter des mots comme une routine. Ils ont branché le pilote automatique. Pas de sentiments, pas d'émotions.
"Dans ce genre de cas, il semble impossible de prendre des repères pour pouvoir mesurer les progrès avec l'EFT. Si le travail commence avec un œil morne à zéro émotion et se termine avec un œil morne à zéro émotion, comment savez-vous si vous avez fait des progrès?
"Il ya une autre manière de faire.

"Avec EFT on n'est pas obligé de travailler avec une intensité d'émotion mesurable AVANT de commencer. L'EFT peut encore faire son travail, même dans de telles circonstances trop calmes. Rappelez-vous, l'idée sous-jacente est que le client soit "branché" sur son problème tout en s'occupant d'un déséquilibre ou d'un dérangement de l'énergie. le fait de se brancher sur son problème ne réclame pas forcément d'éprouver une intensité émotionnelle. Cela demande seulement de la sensibilisation.
Donc, essayez ce qui suit...
"Demandez au client, "Quel est le souvenir que vous préféreriez ne pas avoir ?"

"Bien qu'un client de ce genre n'ait aucune intensité émotionnelle, il est presque toujours en mesure de choisir un souvenir désagréable. Alors, isolez ce souvenir spécifique et tapotez sur tous ses éléments. Déterrez tous les aspects que vous pouvez trouver et ensuite utilisez votre intuition pour en trouver encore plus. Faites de nombreuses séquences de tapotage sur la série de points d'acupressure. Faites la recette de base en entier au lieu de la recette courte. N'oubliez pas la gamme des 9 actions et la respiration claviculaire (voir le manuel gratuit pour la description de cet exercice). Travaillez sur tout ce qui peut sortir. Cela doit vous prendre au moins 15 à 20 minutes pour le faire à fond.
"Au cours de ce processus, le client peut vous donner des indices que des progrès sont en cours. Un indice principal est le fait qu'il change de sujet ou passe à un autre souvenir. C'est la preuve que vous avez contribué à résoudre le problème lié au souvenir d'origine.
"La véritable preuve, toutefois, sera donnée quand le client reviendra vous voir. Demandez-lui encore:
"Quel est le souvenir que vous préféreriez ne pas avoir ?" et écoutez sa réponse.
Je vous parie une semaine à Paris qu'un souvenir différent va être apporté cette fois-ci - c'est la preuve que vous avez amoindri ou supprimé l'impact du premier souvenir. Faites le tapotage à fond sur le nouveau souvenir.

"A la troisième séance où le client revient, posez encore la même question. Tapotez sur les nouveaux souvenirs comme ils viennent, et il y a de grandes chances que vous soyez en train de faire s'effondrer, une par une, les raisons pour lesquelles le client s'est ainsi protégé. Peu à peu, vous le débarrassez de son fardeau émotionnel afin qu'il commence à avoir des sentiments et des émotions et à se comporter plus normalement.
"Cherchez une augmentation des sourires, un rebond dans la démarche du client. Un changement dans son vocabulaire, qui passe du négatif au positif. Soyez sûr de ne pas vous donner trop d'importance, malgré tout. Nous ne voulons pas d'une planète pleine de praticiens soignants auto-satisfaits et fiers d'eux-mêmes... Quoique..."

Gary Craig
****

2 commentaires:

  1. Bonjour,
    Je ne pense pas avoir subi de traumatisme (ou je ne m'en souviens pas), mais je suis exactement dans cette situation : je ressens les émotions sur le coup, mais je ne réussis pas à les revivre. Tout reste très intellectuel chez moi (bien trop, je le regrette).
    En ce moment, je découvre l'EFT, j'essaie par moi-même. Pensez-vous que je puisse obtenir des résultats (notamment en matière de bien-être et d'amélioration d'une vision trop souvent pessimiste) dans ces circonstances ?
    Merci de votre aide.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous devriez consulter un psychothérapeute utilisant l'EFT. Votre "intellectualisme" et votre absence d'émotions sont installés par votre subconscient pour bloquer l'accès à quelque chose d'autre, probablement très traumatisant, que vous avez certainement oublié. J'ai mis quelques adresses dans la partie droite de ce blog. Mais vous pouvez chercher sur internet avec "EFT + (nom de votre ville)" puis avec le nom du département, etc.
      Néanmoins, faire l'EFT tous les jours peut grandement vous aider, notamment à éliminer le stress ordinaire de la vie (travail, relations...), à vous remettre d'aplomb après un incident difficile, à vous préparer avant un entretien, etc... Continuez à le faire. Bon courage.
      Pivoine

      Supprimer

Merci de m'envoyer votre commentaire. Si vous voulez que je vous réponde directement joignez votre email dans un second commentaire à part que je supprimerai.