samedi 26 décembre 2009

EFT et un Tappy-Nounours pour calmer ses peurs

Quand c'est trop dur d'aller au jardin d'enfant

Les enfants préfèrent souvent projeter leurs problèmes sur un autre "eux-mêmes" dont ils vont s'occuper avec grand soin. "Tappy-nounours" est parfait pour cela.

Gary Craig écrit :
"Kiya Immergluck nous montre d'une manière adorable comment créer la relation et obtenir des résultats avec un petit de 5 ans qui utilise un nounours avec des "points de tapotage EFT" cousus sur lui. C'est un cas d'école à étudier si vous devez travailler avec des enfants."

Traduction de la page en anglais :
http://www.emofree.com/Children/shy-child-kiya.htm

Par le Dr. Kiya L. Immergluck, EFT-ADV :

"J'ai eu récemment le privilège d'enseigner l'EFT à un certain nombre d'enfants d'âge pré-scolaire et à leurs mères. Dans chacun des cas, la maman apprenait à utiliser l'EFT ainsi qu'un charmant ours en peluche, "Tappy-Bear", sur lequel des boutons représentaient les points de base à tapoter. Dans l'un de ces cas particuliers, une "Mrs Jones" m'a appelée un dimanche pour me demander une séance d'urgence.
"Son fils Joey, 5 ans, est terriblement timide. Il avait été extrêmement difficile de le convaincre d'entrer au jardin d'enfant au début de l'année ; et, après 2 semaines de vacances, il refusait absolument d'y retourner. Je suis passé chez moi et j'ai rapporté un "Tappy-Bear" pour Joey. Puis je suis allé à la maison de l'enfant, m'attendant aux pires difficultés. Sur mon chemin, j'ai commencé à faire le "surrogate tapping" pour Joey (tout en priant) :
"- Même si je n'aime pas parler aux étrangers, je suis un super petit garçon."
"- Même si j'ai peur de retourner à l'école, je suis un très gentil petit garçon."
"- Même si j'ai peur de parler aux gens, je suis un super petit garçon."

"Dès mon arrivée, Mrs Jones m'a averti que Joey ne faisait que pleurer quand elle expliquait "qu'une dame allait venir pour jouer avec lui avec un nounours." Il s'intéressait bien au nounours, mais ne voulait rien savoir de la dame. Il avait dit à sa maman : "Je ne lui parlerai pas - je ne veux même pas la regarder."
"Je suis entrée dans le living room et j'ai vu un minuscule petit garçon recroquevillé dans les coussins du canapé, le visage détourné. Je suis arrivée tout doucement et j'ai murmuré : "Tappy-Nounours a peur... est-ce que tu pourrais l'aider ?"
"Ce qui s'est passé ensuite m'a semblé un vrai miracle, ainsi qu'à la maman de Joey. Je m'étais préparée à passer une heure pour aider Joey à se sentir suffisamment en sécurité pour me regarder, et peut-être pour me dire bonjour. Au lieu de cela, Joey a sauté hors du canapé et a très gentiment pris Tappy-Nounours dans ses bras.
"J'avais apporté un petit livre illustré que j'ai écrit, intitulé "Tappy-Nounours a peur du noir". J'ai commencé à le lire à Joey, ce qui était une manière de lui apprendre les points sur lesquels on tapote. Ma théorie est que la plupart des jeunes enfants adorent être des "secouristes" et vont aimer aider Tappy-Nounours à surmonter ses peurs.
"A chaque fois que l'histoire suggérait que Joey tapote sur le nounours en disant "je suis un super nounours", Joey spontanément a commencer à faire le tapping sur lui-même et sur le nounours en disant "je suis un super petit garçon ET je suis un super nounours !" Lorsque nous sommes arrivés à la fin de l'histoire, Joey était tout à fait à l'aise en tapotant sur le nounours et sur lui-même. Il était également tout à fait à l'aise pour me parler !
"A la fin de l'histoire, j'ai dit : "Tu sais, Tappy-Nounours aussi a peur d'aller à l'école. Tu crois qu'on pourrait l'aider ?"
"Joey était très content d'aider Tappy-Nounours à nouveau, et que je lui ai demandé de quoi Tappy avait peur, Joey m'a énoncé quelques plaintes très spécifiques :
- "Tappy-Nounours a peur de ne pas pouvoir faire le travail..." 
- "Tappy-Nounours a peur de ne pas pouvoir parler aux autres enfants..." 
- "Tappy-Nounours n'aime pas l'école parce que la journée est trop longue..."
"Ainsi, Joey verbalisait exactement les problèmes sur lesquels il avait besoin de faire le tapping. Alors je lui ai montré comment écarter les bras tendus pour montrer jusqu'à quel point Tappy-Nounours était très, très angoissé. Puis, je lui ai fait ramener les mains de plus en plus près l'une de l'autre pour montrer que Tappy-Nounours avait de moins en moins peur. Enfin, je lui ai montré comment mettre ses mains l'une contre l'autre (comme pour une prière) pour indiquer que les peurs étaient complètement parties.
"A la fin de la séance, Joey avait éliminé toutes les peurs de Tappy-Nounours concernant l'école, et il y avait même ajouté une série de peurs supplémentaires concernant des insectes qui grouillaient et rampaient. La séance s'était très bien passée, Joey souriait, et il m'a serré la main lorsque je suis partie.

"Mrs Jones m'a raconté que le lendemain Joey n'était pas vraiment enthousiasmé à l'idée d'aller à l'école, mais que ses peurs extrêmes avaient grandement diminué. Joey aime très fort son Tappy-Nounours et il adore qu'on lui lise et relise l'histoire !
"Tappy-Nounours est un outil merveilleux pour enseigner la méthode EFT aux jeunes enfants, et c'est aussi un support génial pour briser la glace avec un enfant timide et non-communicatif."

Kiya

******** *

Retour au Message du Jour ACCUEIL
* ********

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de m'envoyer votre commentaire. Si vous voulez que je vous réponde directement joignez votre email dans un second commentaire à part que je supprimerai.