mardi 22 décembre 2009

EFT et nos zones de confort, suite (3)

Les zones de confort : suite de l'article de Carol Look.

Au début de son article (il y a quelques jours), Carol Look répond aux questions suivantes :
(1) Qu'est-ce qu'une zone de confort ?
(2) Comment savoir si j'en ai ?
(3) Est-ce que j'ai besoin de savoir pourquoi je les ai et d'où elles viennent ?
(4) Une fois que je les ai identifiées, comment faire pour les élargir?

Elle écrit :
"Une zone de confort est un couvercle mis sur vos performances (dans la santé, les finances), une limite au-dessus de laquelle vous n'osez pas aller émotionnellement. Ces "zones" sont invisibles pour vous, sauf si vous regardez les résultats de vos efforts dans votre vie... Vous pouvez avoir des zones de confort inconscientes qui vous sont cachées, ou bien vous pouvez être clairement conscient des limites que vous vous êtes mises... Une zone de confort est un endroit que vous connaissez très bien, ne comportant aucun risque, dans lequel vous ne ressentez ni "douleur de croissance" ni "tiraillement"..."

La question principale qui sous-tend toute tentative de s'améliorer quand on a une zone de confort est la suivante :
- A quoi cela vous sert-il d'être limité de cette manière ?

Dans la première et la seconde parties, Carol Look donnait des indications pour nous aider à "pousser les murs" dans les domaines de l'excès de poids, de la santé et des performances sportives et artistiques. Dans la troisième partie, elle examine nos limitation dans le domaine de l'abondance financière.

**Première partie (surpoids): http://secret-abondance.blogspot.com/2009/12/eft-et-nos-zones-de-confort.html
**Deuxième partie (santé, performances) : http://secret-abondance.blogspot.com/2009/12/eft-la-suite-sur-nos-zones-de-confort-2.html

Voici la troisième partie.
Traduction de la suite de la page du site de Gary Craig emofree.com en anglais :
**http://www.emofree.com/Articles2/comfort-zone-carol.htm**

La parole est à Carol Look :
"C'est incroyablement enthousiasmant de mettre en lumière nos zones de confort et nos croyances limitatives... Cela vous donne le pouvoir de changer votre vie. Sans la connaissance de ce que sont ces zones de confort, de l'endroit où elles se trouvent et du fait qu'elles vous protègent en vous empêchant de changer, vous ne changeriez jamais !
"Souvenez-vous, les croyances limitatives sont des convictions que vous avez, qui soutiennent vos zones de confort. Par exemple, votre zone de confort peut être de gagner X... euros par an. Elle peut être soutenue par une croyance limitative qui dit :
- "Personne dans ma famille n'a jamais gagné plus de X... euros, alors je n'en ai pas le droit non plus."
Ou peut-être avez-vous une croyance limitative qui suit la ligne de raisonnement suivante :
- "Je ne suis pas digne de gagner un revenu annuel à six chiffres". Ou bien :
- "Je ne mérite pas de gagner plus d'argent puisqu'il y a tellement de gens pauvres dans le monde."
"Si vous ne vous trouvez pas à l'endroit où vous aimeriez être financièrement, supposez que vous entretenez quelques convictions simples qui vous maintiennent sous un couvercle en ce qui concerne votre réussite."

Abondance financière
"Vous continuez d'exprimer un désir de vous déplacer vers le "prochain niveau" sur le plan financier. Peut-être ce dernier représente-t-il une augmentation de X.... euros par an. Allez-vous rester dans les limites de votre zone de confort si vous faites ce saut?
"En général, si vous voulez savoir ce qu'est votre zone de confort dans votre vie financière, regardez votre compte en banque et votre niveau de revenu d'année en année.
"1 - Est-ce que votre salaire ou vos économies augmentent ?
"2 - Est-ce que vous rendez l'économie nationale responsable de la stagnation de votre salaire ou de votre manque à gagner?
"3 - Gagnez-vous plus ou moins que la moyenne dans votre domaine professionnel ?
"4 - Quels sont les risques que vous associez avec le fait de gagner plus d'argent ?
"5 - Quelles sont les "excuses" que vous vous donnez pour le fait de rester dans la zone de salaire où vous êtes ?"

Phrases de départ :
"- Même si je ne peux pas gagner plus d'argent à cause de cette crise, j'accepte ce que je suis ainsi que mon potentiel de gain.
"- Même si j'ai peur de gagner plus, j'accepte ces limitations parce que je sais que je suis en train de les faire changer.
"- Même si une partie de moi refuse d'avancer vers le niveau suivant, j'accepte ce que je suis et ce que je ressens."

Exercice :
"(1) Imaginez que vous gagniez 20% de plus que l'année dernière. Comment ressentez-vous cela ? Y a-t-il un malaise, et où le sentez-vous dans votre corps ou dans votre esprit, en ce qui concerne ce saut ? (S'il y a une certaine anxiété, faites le tapping jusqu'à ce que vous puissiez vous le représenter et le ressentir comme une "réalité", puis passez au niveau suivant).

"(2) Imaginez que vous ayez gagné 30% de plus que votre salaire de base ordinaire. Comment vous sentez-vous ? Y a-t-il un sentiment de malaise, ou bien vous donnez-vous des "excuses" pour vous justifier de cela ? (S'il y a un sentiment d'anxiété, ou des "oui, mais" qui surgissent, faites le tapping sur chacun d'entre eux jusqu'à ce que vous puissiez vous représenter clairement en train de faire ce saut de 30% dans un confort émotionnel total).

"(3) Maintenant, imaginez que vous ayez fait un saut de 50% dans votre salaire annuel. Faites mine de vous entendre raconter cela à quelqu'un. Ecoutez ce que la personne vous répond... votre réaction ensuite... et mesurez quelles sont les réactions à l'intérieur de vous. (S'il y a un malaise à ce niveau, identifiez les émotions et les peurs et tapotez sur ces sujets jusqu'à ce que cela vous paraisse facile de faire ce saut dans votre salaire annuel.) Continuez ce processus, en élevant votre niveau de revenu jusqu'à ce que vous soyez satisfait du nouveau salaire atteint.

Phrases de départ :
"- Même si je pense que je ne me sentirais pas moi-même si je gagne plus d'argent, j'accepte et j'honore tout ce que je suis.
- Même si je ne suis pas sûr de vouloir changer cet état de fait immédiatement, je m'aime et je m'accepte infiniment et profondément malgré tout.
"- Même si je ne veux pas mettre mes collègues de mauvaise humeur envers moi, j'accepte ce conflit dans l'immédiat.
"Si vous ne traitez pas cette inquiétude en ce qui concerne une augmentation de votre revenu annuel, vous resterez pour toujours dans le niveau où vous êtes.

"Mes clients me disaient toujours que oui, ils voulaient réellement gagner plus d'argent, mais quand je leur demandais de se visualiser et de se ressentir en train d'atteindre un niveau de salaire plus élevé, immédiatement ils me montraient leurs blocages par leur langage corporel et leurs expressions du visage.
Ils avaient participé à d'innombrables séminaires sur l'amélioration du curriculum-vitae, aux meilleurs cours de marketing, et dessiné de nombreuses cartes du trésor, mais personne ne leur avait demandé comment ils ressentaient leur énergie en s'imaginant atteindre un nouveau chiffre de salaire !
"- Si seulement je connaissais ....................... , je serais capable de gagner plus.
"- Si seulement je croyais ....................... , je gagnerais plus d'argent.
"- Si seulement je pouvais apprendre ...................... , je serais capable de me trouver la bonne occasion d'affaires cette année.
"- Si seulement je n'étais pas obligé de m'inquiéter de .................... , je changerais immédiatement.
"- Si seulement je n'avais à dire à personne ............................ , alors je serais capable d'accepter les changements.
"Jouez avec encore d'autres phrases "Si seulement..." pour découvrir tous les blocages émotionnels bien cachés dans votre vie financière.
"Faites le tapping de la façon suivante :
"- Même si je ne veux pas secouer mes habitudes, j'accepte ce que je suis et je me donne la permission de gagner 20% de plus chaque année.
"- Même si j'ai peur de ce qu'ils pourraient dire si j'obtenais cette promotion, j'accepte ce que je suis et le fait que je sois capable de gagner plus.
"- Même si je ne veux pas qu'ils soient jaloux de ma richesse, j'accepte ce que je suis et ce que je ressens.
"- Même si c'est risqué de gagner plus d'argent parce que cela pourrait changer quelque chose dans mes relations amoureuses, j'ai décidé de transformer quand même mes schémas d'auto-sabotage."


Réussir son changement professionnel avec EFT 
Le Dr Carol Look écrit:
"Je supervise des douzaines de praticiens EFT et de psychothérapeutes. Tous sont d'accord pour dire que la méthode EFT fait des merveilles, mais ils ont du mal à l'appliquer sur eux-mêmes pour certains de leurs problèmes, par exemple dans le but de s'attirer les "bons" clients, ou des client qui payent le prix normal, ou d'augmenter leur nombre de clients pour être à temps complet.
"Quel que soit votre domaine professionnel ou votre affaire commerciale, vous pouvez utiliser les questions et les suggestions de phrases de départ qui suivent pour identifier vos croyances limitatives et éliminer vos zones de confort actuelles.

Exercice :
"D'abord, répétez les phrases suivantes tout haut, et notez leur degré de "véracité" sur l'échelle de 0 à 10 (où 10 correspond à "totalement vrai").
"- Il y a suffisamment de travail pour tout le monde. (0-10)
"- J'ai la capacité d'attirer les clients parfaits maintenant. (0-10)
"- J'ai suffisamment d'entraînement et d'expérience pour m'installer en cabinet professionnel. (0-10)
"- Je suis capable d'utiliser l'EFT parfaitement avec mes clients. (0-10)
"Si l'une de ces phrases vous fait noter en dessous de 7, c'est que vous entretenez un blocage pour vous empêcher de mettre en place votre pratique professionnelle. (Par contre, si vous manquez REELLEMENT de pratique et avez besoin de plus d'entraînement dans le domaine d'EFT, inscrivez-vous à des stages et procurez-vous les DVD nécessaires. Il y a de plus en plus de ressources disponibles et vous n'avez pas d'excuse! Même les praticiens EFT d'Australie viennent en Belgique donner des stages en français.)

"Faites le tapping sur les RAISONS pour lesquelles vous sentez que ces phrases ne sont pas entièrement vraies.
"Par exemple, vous pourriez utiliser ces phrases de départ :
"- Même s'il n'y a pas suffisamment de clients pour chaque praticien dans mon quartier (ville, etc.), je m'aime et je m'accepte infiniment et profondément.
"- Même si j'ai peur que mes collègues prennent toute la clientèle, je m'accepte tel que je suis et j'accepte d'attirer vers moi les bons clients.
"- Même si je ne pense pas que j'aie les capacités nécessaires pour avancer plus loin dans ma pratique professionnelle, j'accepte mes capacités et je m'accepte tel que je suis.

"Maintenant, imaginez votre emploi du temps dans une situation professionnelle idéale. Combien d'heures par semaine travaillez-vous ? Combien de séminaires dirigez-vous ? Quels sont vos honoraires ? Est-ce que cette situation vous paraît hors d'atteinte, ou bien est-ce quelque chose que vous êtes capable d'atteindre?
"Quelle est votre zone de confort autour du fait d'attirer une clientèle et de maintenir votre pratique professionnelle idéale ?
"Supposons que vous soyez un écrivain souffrant de la "crampe" classique. Posez-vous les questions-clés suivantes avant de continuer :
"(1) A quoi cela me sert-il d'être bloqué(e) ?
"(2) Quelle est la chose qui pourrait survenir et qui me fait peur, si jamais j'avançais?
"(3) Et si j'obtenais un réel succès avec ce travail ?
"(4) Qui sont les personnes (amis, famille, etc.) qui entreraient en conflit si je réussissais ?

Phrases de départ :
"- Même si j'ai peur que je ne sois pas capable (et qu'ils ne soient pas capables) de gérer si j'obtiens plus de succès, je m'accepte tel que je suis néanmoins.
"- Même s'ils m'ont dit que je ne suis pas capable de gérer plus d'argent, j'accepte mes sentiments et ma valeur.
"- Même si personne n'a jamais cru en moi, j'ai décidé de croire en moi-même."

"Nombreux sont ceux qui ont des difficultés à admettre que leurs croyances limitatives leur servent réellement à quelque chose de positif.
"Continuez à vous demander quel serait le côté négatif d'une avancée sérieuse dans le domaine professionnel. Vous découvrirez des croyances et des peurs que vous pourrez neutraliser avec EFT.

CONCLUSIONS GENERALES


Comment puis-je savoir si ça marche vraiment?
D'abord, assurez-vous que vous n'êtes pas en train d'essayer de récolter des graines que vous n'avez plantées qu'hier.
Faites le tapping sur vos croyances négatives et vos zones de confort, puis donnez-vous du temps pour que ça marche.
Quelquefois ça marche immédiatement et on trouve ça hilarant. Mais quelquefois il faut ajouter un peu de patience à notre pratique de la méthode EFT.
En tout état de cause, soyez certain que si vous transformez votre énergie en ce qui concerne ces problèmes, des résultats vont sûrement apparaître dans votre vie.

Vous saurez que "ça commence à marcher" quand :
- Vous pourrez vous imaginez vous-même à votre "poids idéal" sans anxiété ni insécurité.
- Vous pourrez vous imaginer recevant une promotion et vous réjouissant des félicitations de vos pairs.
- Vous pourrez accepter l'attention des autres concernant le fait que votre corps ne vous fait plus mal.
- Vous serez enthousiasmé à l'idée du rendez-vous d'embauche au lieu de saboter votre nouvelle possibilité de travail.
- Vous obtiendrez l'audition de votre vie, en sachant que vous allez obtenir le rôle.
- Vous cesserez de dire "Ce n'est pas dans mes moyens".
- Vous ferez plus attention à vos sensations/sentiments/émotions qu'aux opinions des autres.

A nouveau, jetez un coup d'oeil à votre vie et à vos résultats dans tous les domaines de la santé, des relations et des finances. Vous allez cesser de "travailler dur pour y arriver". Vous allez trouver que la réussite vient plus naturellement, que certaines occasions apparaissent tout d'un coup sans qu'on sache d'où ça vient, et que tout fonctionne plus aisément.
Quand vous serez à l'aise avec votre nouveau niveau de réussite, reprenez les exercices ci-dessus (et de l'ensemble des textes concernant les zones de confort) et recommencez à zéro.
Il n'y a rien qui puisse vous arrêter...

Carol Look, Psychologue et EFT Master

******

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de m'envoyer votre commentaire. Si vous voulez que je vous réponde directement joignez votre email dans un second commentaire à part que je supprimerai.