vendredi 25 décembre 2009

EFT avec les enfants : les boutons magiques

C'est tellement magnifique de faire EFT avec les enfants, tous les parents qui l'utilisent vous le diront.

Gary Craig écrit:

"Nous remercions Mellisa Dormoy pour ce témoignage direct de l'utilisation d'EFT. Son fils de 5 ans avait peur du "monstre qui ronronne" avant de dormir. En tapotant sur ses "boutons magiques", Mellisa a réglé le problèmes en quelques minutes. L'importance de cet exemple n'est pas le fait qu'on puisse utiliser l'EFT avec les enfants, car c'est devenu la routine. C'est plutôt l'effet à long terme qui est possible, si les parents utilisent l'EFT sur leurs enfants chaque nuit de cette façon. En faisant cela, on élimine de nombreuses peurs et insécurités qui sans cela risqueraient de les suivre jusque dans la vie adulte. Le résultat est la liberté à long terme, et c'est un cadeau sans prix."

Traduction de la page en anglais :
http://www.emofree.com/Children/fear-of-hum-hum-monster.htm

Par Mellisa Dormoy, EFT-ADV, CHt

"Je voudrais juste vous faire partager cette histoire parce que, encore une fois, elle me rappelle à quel point il est facile pour nous d'aider nos enfants avec EFT pour toutes sortes de difficultés. Mes deux garçons, 3 ans et 5 ans, connaissent et utilisent EFT quand ils ont ne se sentent pas bien. Nous faisons aussi le tapping pour le bonheur et pour le calme lorsque je les conduis à l'école chaque jour.

"Damien, mon grand de 5 ans, m'a dit hier soir, alors que je le bordais dans son lit, qu'il avait très peur que le "monstre qui ronfle" l'attrape (quelque chose entre Bébé VanGogh et Bébé Einstein un peu amer). Alors je lui ai demandé s'il voulait tapoter sur ses boutons magiques (c'est ainsi que nous appelons les points à tapoter) pour ne plus avoir peur. Il voulait bien. Nous avions déjà fait la bulle d'amour qui le protège, mais cette nuit-là ça ne suffisait pas.

"Alors j'ai doucement pris sa main et j'ai commencé à tapoter son point karaté, tout en répétant avec lui trois fois :

"- Même si j'ai peur que le "monstre qui ronfle" m'attrappe, je suis un bon garçon et tout va très bien se passer."

"Puis nous avons tapoté les points de la série courte. Après une séquence, je lui ai demandé de respirer profondément (c'est quelque chose que j'ai incorporé dans ma propre pratique d'EFT). Il l'a fait et il a dit qu'il se sentait mieux mais "encore un peu effrayé" (selon ses propres mots).

"Nous avons fait encore une séquence puis j'ai ajouté : "je suis en sécurité". Après la deuxième séquence, il m'a dit : "Maman, ça va mieux, mais faisons-le encore une fois et ensuite la peur sera à zéro." Nous avons fait encore une séquence, il m'a serrée très fort et m'a embrassée, en disant qu'il était fatigué et content... "Tellement content que ça fait tout le tour du monde!". Puis il s'est tourné, a fermé les yeux et s'est endormi !

"En tant que maman, je pense que le fait d'enseigner la méthode EFT à mes enfants a été l'un des plus grand cadeau que je puisse leur donner. C'est si simple pour eux de tapoter sur leurs boutons magiques que même mon petit de 3 ans est un expert !

"Merci et soyez béni pour nous avoir fait partager cette merveille."

Mellisa Dormoy EFT-ADV, CHt

**********
Il y a des tas d'autres articles sur les enfants, en anglais, dans la page :
http://www.emofree.com/Articles.aspx?id=9

****** *

Retour au Message du Jour ACCUEIL
* ********

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de m'envoyer votre commentaire. Si vous voulez que je vous réponde directement joignez votre email dans un second commentaire à part que je supprimerai.