mercredi 8 avril 2009

EFT, REUSSITE ET AUTO-SABOTAGE

"Que vais-je devenir si je ne suis plus ce que j'étais ?"Quand les problèmes d'identité bloquent votre accès à l'abondance
Voici un article de la psychologue Carol Look publié dans la base de données du site emofree.com dans lequel elle démontre les problèmes qui se cachent derrière la peur de la réussite et le besoin d'auto-sabotage que beaucoup ressentent lorsqu'ils sont tout près d'obtenir ce dont ils ont rêvé toute leur vie : promotion, changement de carrière, succès, réussite financière, etc.
Traduction de l'article en anglais dans le site de Gary Craig :
**http://www.emofree.com/Articles2/abundance-comfort-ones-eft.htm**

Carol Look écrit :
Quand quelqu'un me dit qu'il veut obtenir plus de réussite, je sais que des problèmes d'identité vont remonter à la surface sous forme de blocages émotionnels. Ces problèmes - "qui est-ce que je vais devenir ?" - "qui suis-je maintenant ?" - "qu'est-ce qui est arrivé à la personne que j'étais avant ?" - sont des menaces pour la permanence du changement qui s'est produit, parce que la personne est étirée entre deux situations et que la situation vers laquelle elle va n'est pas familière. Quand nous passons à la prochaine étape, nos zones de confort sont menacées, même si c'est nous-mêmes qui avons déclenché ou désiré le changement.
Il faut apprendre à traiter ces défis émotionnels qui surviennent chaque fois que l'on mûrit et qu'on obtient de meilleurs résultats, c'est ainsi qu'on atteint véritablement une réussite durable. Heureusement, problèmes d'identité et conflits peuvent facilement être traités et neutralisés avec l'EFT, quand on sait ce qu'il faut chercher tout au fond.
Chaque peur du changement peut mener à un événement spécifique. Si vous avez peur de changer, d'où vient cette peur ? Quel événement de votre passé a mis en place cette peur pour vous ? Qui a "écrit sur vos murs" ?
Quand on commence à s'apercevoir qu'on change, il y a toujours un conflit d'identité qui émerge. Cela veut dire : "Qui suis-je maintenant que je n'ai plus ce problème ?" C'est pourquoi je demande à mes clients de répondre aux questions suivantes avant même de commencer à tapoter, et les réponses se révèlent épatantes pour les aider à formuler leurs phrases de départ.

(1) Qui vais-je être sans ce problème ?
Si on vous a toujours considéré comme "le pauvre" dans votre famille depuis vingt ans - celui qui ne s'en sort jamais tout à fait - comment allez-vous vous sentir si soudain vous n'êtes plus cette personne ? Cherchez les événements spécifiques ou les conflits qui se sont déroulés dans votre famille ou avec vos amis et qui ont pu déclencher cette peur. Soyez attentif et écoutez bien pour percevoir toutes les restes de suggestions de la "petite voix " en vous qui vous dit ce qui ne va pas dans votre nouvelle personnalité.
(2) Et si je veux retrouver mon problème ?
C'est un dilemne, et je m'assure que mes clients se sentent autorisés à "reprendre leur problème" si c'est cela qu'ils choisissent. Et s'ils le font, la première chose est de tapoter sur cette émotion! Cela peut être un exemple de "reste" - vous dites que vous voulez vous débarrasser du problème, mais quand vous essayez de le faire votre petite voix vous dit : "Mais je ne suis pas cette personne. Je me sens plus à l'aise en ayant ce problème".
(3) Est-ce qu'on me reconnaîtra si je suis différent ?
Nous recherchons toujours la reconnaissance des autres, famille, amis, voisins... Qu'est-ce qui va se passer si vous n'êtes plus ce type de leader ? Si vous changez votre apparence en perdant du poids vont-ils vous reconnaître ? Si vous n'êtes plus l'éternel retardataire et que maintenant vous arrivez en avance ? Il y a sûrement un événement spécifique dans votre passé qui vous déclenche cette peur de n'être plus reconnu. Quelqu'un autrefois, ne vous a pas "reconnu", et vous en avez souffert. Dans ce cas, cet événement doit servir de cible à l'EFT.
(4) Et si je me sens vide sans mon problème ?
C'est une émotion courante qui survient après qu'on se soit débarrassé d'un problème ancien. Souvent, les personnes qui travaillent sur la réussite disent ressentir ce "vide" à l'intérieur, qui avait été rempli par des heures de ressassement de leurs échecs et incapacités, de leur honte et de leur peur de rater. Ce mode de pensée était devenu une manière de vivre, une partie de leur identité. Demandez-vous où et comment vous avez appris à vous blâmer de la sorte. Quel événement spécifique se cache derrière ce sentiment de vide ?
(5) Quel est le contre-coup de la résolution de ce problème ?
Supposons que vous vous soyez inscrit à un atelier d'EFT dans le but de changer, de vous sentir mieux ou d'attirer l'abondance. Il est très important de vous demander quelle est la contrepartie au fait de laisser votre ancienne manière d'être s'en aller. Est-ce qu'il y aura une conséquence négative si vous faites ce changement en vous ? Peut-être que ceci vous rappelle un événement spécifique qui s'est déroulé dans le passé après la résolution d'un problème. C'est dans nos expériences de la vie que nous apprenons nos peurs. Retrouvez l'expérience initiale et résolvez-la avec l'EFT.
(6) Comment vont-ils (famille, conjoint, etc.) réagir au "nouveau moi" ?
Comment anticipez-vous leur réaction possible ? Et si vous deveniez la star dans votre entreprise, mais que votre frère soit toujours en échec ? Et si vous deveniez sobre alors que tout le monde continue à boire ? Et si vous perdiez du poids cette fois-ci et restiez mince pour de bon ? Ici aussi, il est important de rechercher un événement du passé dans lequel quelqu'un a eu une réaction négative à un changement que vous aviez fait dans votre vie.
(7) Qu'est-ce qu'ils ont dit la dernière fois que j'ai changé ?
Je vous encourage à identifier les éléments spécifiques à "ce qu'ils vous ont dit" la dernière fois que vous avez réussi. Prenez une phrase négative que quelqu'un vous a dite, ou une chose qui s'est produite et qui était négative, reliée au moment de votre dernier succès. Etaient-ils jaloux ? Envieux ? Manquaient-ils de sensibilité ? Quelle est la hauteur de la charge que cet incident pose sur vous maintenant que vous vous rappelez tous les détails de ce qu'ils ont dit ? Utilisez tout ceci comme cible de l'EFT.
(8) Qu'est-ce qui va se passer si je "rue dans les brancards" de mon système familial ?
Tous les systèmes familiaux résistent au changement, et quand on rue dans les brancards, on ne se sent pas bien, et les autres non plus. Il y a toujours des conséquences quand l'un des membres d'une famille change. Si vous anticipez sur ce qui risque de ce produire, et que vous faites le tapping pour cela, vous pourrez y faire face lorsque cela se produira, même s'ils ne le peuvent pas. Nous avons tous des "zones de confort" liées au succès - un "plafond" au-dessus duquel nous ne montons pas. Quelle est votre zone de confort financières ? Votre zone de confort de santé ? Votre zone de confort dans vos relations amoureuses ? Vous avez peut-être dépassé la zone de confort de votre famille. Cela va sûrement les "secouer".

Quand vous ferez un "saut quantique" sur le plan financier ou professionnel, il y aura des changements que vous devrez faire pour vous ajuster à votre nouveau niveau d'énergie. Si vous ne les faites pas, vous risquez de "retomber" dans votre "ancien moi". Imaginez que maintenant vous ayez manifesté tout ce que vous vouliez avoir financièrement et professionnellement. Quels sont les "Oui, mais...", quelles sont les peurs ou inquiétudes qui font surface maintenant ? Faites comme si vous aviez atteint vos buts. Maintenant que vous avez la liberté financière dont vous avez rêvé depuis des années, comment vous sentez-vous différent(e) ? Vous sentez-vous inconfortable ? Avez-vous l'impression de gêner ? Mesurez vos impressions physiques et émotionnelles sur l'échelle de 0 à 10, puis utilisez ces émotions comme "cibles" de votre travail avec l'EFT.
Exemple : En disant les phrases suivantes, mesurez leur degré de "véracité" sur l'échelle de 0 à 10 (0 complètement faux, 10 complètement vrai).
- J'ai peur de le perdre maintenant que je l'ai obtenu. ________(0-10)
- Je me sens anxieux à l'idée d'avoir de l'argent. ________(0-10)
- Maintenant que j'ai enfin de l'argent je ne peux pas le dépenser! ________(0-10)
- Je ressens ce besoin urgent de tout saboter! ________(0-10) Cherchez les événements spécifiques qui soutiennent les émotions qui entourent les questions ci-dessus. Par exemple, pourquoi auriez-vous peur de le perdre ? Avez-vous déjà perdu de l'argent autrefois ? Quelqu'un dans votre famille a-t-il eu ce problème ?
Qu'est-ce qui est écrit sur vos murs ? Qui vous a appris cela ?
Vous ne vous sentez pas en sécurité quand vous dépensez de l'argent ? Pourquoi est-ce que vous ne voulez pas le dépenser ? Est-ce que cela vous rappelle quelque chose de mauvais qui s'est passé autrefois, ou quelque chose qu'un membre de la famille vous a dit au sujet du fait de dépenser de l'argent ?
Pourquoi ressentez-vous cette angoisse en ayant de l'argent ?
Quelle est l'histoire qui se cache derrière cela?
Quel est l'événement spécifique qui sous-tend ou qui nourrit votre besoin de vous saboter ?
Si vous avez l'impression de "ne pas mériter", d'où est-ce que cela vient ?
Qu'est-ce qu'ils vous ont dit pour que vous y croyiez ? Qu'est-ce qui ferait que si vous sabotiez votre succès vous auriez l'impression que c'est "normal" ?

Essayez les phrase de départ de l'EFT qui suivent, ainsi que les séquences de tapotage, et adaptez-en le langage à votre propre situation.
Mesurez le degré de "véracité" de chacune des phrases suivantes :
En tapotant le point Karaté :
- Même si je ne sais pas ce que je suis maintenant que je possède l'abondance financière que je voulais attirer, je m'aime et je m'accepte complètement et en totalité.
- Même si je ne me reconnais plus tel que je suis maintenant que j'ai obtenu le succès, j'accepte ce que je suis et ce que je ressens.
- Même si je sens que j'ai perdu mon identité en tant que personne pauvre et malheureuse, ce que j'ai toujours été, j'accepte mon nouveau "moi" et tout ce que j'ai fait pour en arriver là.
Rappels :Sourcils : Je me sens inconfortable avec mon nouveau "moi".
Côté de l'oeil : Je ne suis pas sûr(e) que j'aime avoir du succès.
Sous l'oeil : Cela me semble étrange d'avoir obtenu ce que je voulais.
Sous le nez : Je me demande pourquoi cela me semble si étrange.
Menton : Je me bats avec des problèmes d'identité. Qui suis-je maintenant ?
Clavicule : Je ne sais plus qui je suis.
Sous le bras : Je me suis toujours vu(e) comme un(e) perdant(e).
Sommet de la tête : Je me sens déplacé(e) avec tout ce succès.
Sourcils : Je ne sais pas comment me sentir bien dans ce nouvel endroit.
Côté de l'oeil : C'est tellement étrange de ne plus avoir à lutter avec l'argent.
Sous l'oeil : J'ai l'abondance financière que j'espérais, mais...
Sous le nez : Je ne sais pas quoi faire avec.
Menton : Qui suis-je maintenant ?
Clavicule : Je suis la même personne, ce que j'ai toujours été.
Sous le bras : Mais je ne me sens pas comme j'étais avant.
Sommet de la tête : Je me sens bizarre maintenant que ma vie est financièrement facile.

Et si vous aviez été tellement habitué(e) à voir et à ressentir la vie comme une lutte, que vous ressentez un besoin de saboter tout ça et de faire que la vie soit à nouveau un combat ? C'est beaucoup plus courant que vous l'imaginez. Mesurez votre "besoin" de sabotage sur l'échelle de 0 à 10. Et souvenez-vous que si vous avez un fort désir de saboter votre réussite, cela veut dire qu'à un certain niveau vous supposez qu'en vous sabotant vous vous aidez, ou que cela vous maintient en sécurité par rapport à un quelconque événement négatif qui pourrait survenir. Si ce n'était pas le cas, vous ne vous saboteriez pas.
Point karaté :
Même si je me sentais plus confortable lorsque la vie était une lutte, je choisis d'accepter ce que je suis et ce que je ressens.
Même si je me sens désorientée avec ma nouvelle vie, je choisis de me rappeler que je suis toujours la même personne, telle que j'ai toujours été.
Même si j'ai un besoin de retourner à mon ancienne vie de combat, j'accepte le fait d'avoir changé et j'apprécie ce que j'ai.

Rappels :
Sourcils : Je me sens inconfortable sans ce combat.
Côté de l'oeil : C'est si nouveau pour moi.
Sous l'oeil : Je me sens bizarre sans ce combat financier.
Sous le nez : Je veux redevenir comme j'étais avant.
Menton : J'avais l'habitude de la lutte.
Clavicule : Je ne sais pas qui je suis maintenant que je ne lutte plus.
Sous le bras : J'ai passé des années à essayer de changer, et qu'est-ce qui se passe maintenant ?
Sommet de la tête : Je ressens ce vide intérieur.
Sourcils : Je veux me sentir confortable avec les changements que j'ai réalisés.
Côté de l'oeil : Je choisis d'être confortable avec mon nouveau moi.
Sous l'oeil : Je ne suis pas quelqu'un de nouveau, mais maintenant je profite de l'abondance.
Sous le nez : J'ai cette étrange impression de vouloir me saboter.
Menton : Je me demande pourquoi je veux retourner à la façon dont les choses étaient avant. Clavicule : Je choisis d'accepter le nouveau "moi" et ma nouvelle vie.
Sous le bras : C'est ce que j'ai voulu, et je l'apprécie maintenant.
Sommet de la tête : Je choisis de faire que ma vie soit la meilleure possible.

Mesurez la charge de ce "besoin de sabotage" sur l'échelle de 0 à 10 après avoir tapoté, afin de tester s'il y a eu une diminution. S'il n'y a pas eu de diminution, recherchez les mots exacts et faites preuve de précision pour décrire votre situation; et tapotez jusqu'à ce que vous ne soyiez plus en danger de saboter votre succès.
Supposez que quelqu'un vous ait critiqué dans le passé quand vous annonciez que vous aviez obtenu un succès dans votre vie. Ce pourrait être un exemple d'événement spécifique. Identifiez les "qui", "quoi" et "quand" de cet événement spécifique, et utilisez cela comme votre cible pour l'EFT. Mesurez la charge émotionnelle, à combien vous pouvez être blessé ou frustré sur l'échelle de 0 à 10 maintenant lorsque vous repensez à cet événement ancien.
Point Karaté :
Même s'il m'a critiqué la dernière fois et que ça m'a vraiment blessé, je m'aime et je m'accepte complètement avec mes sentiments.
Même si je me sens toujours en colère par rapport à ce commentaire critique qu'il m'a envoyé la dernière fois, j'accepte ce que je suis et ce que je ressens.
Même si j'en suis encore perturbé(e) après toutes ces années, j'accepte qui je suis et ce que je ressens.

Rappels :
Sourcils : Je me sens tellement blessé(e) par ses critiques.
Côté de l'oeil : J'étais tellement content(e) et alors il m'a humilié(e)
Sous l'oeil : Je me sens encore blessé(e) après toutes ces années.
Sous le nez : Ses critiques cinglantes m'ont vraiment atteint(e).
Menton : Ce n'est pas étonnant que j'aie peur de réussir encore.
Clavicule : Pourquoi m'a-t-il critiqué(e) ?
Sous le bras : Il m'a fait sentir que j'étais minable.
Sommet de la tête : Je me sens encore blessé(e) par ces critiques passées.
Sourcils : Ce n'est pas étonnant que j'ai peur de sortir du rang et de me montrer.
Côté de l'oeil : Ce n'est pas étonnant que j'aie cette ambivalence vis-à-vis d'un nouveau succès.
Sous l'oeil : Ce n'est pas étonnant que je me sabote moi-même.
Sous le nez : Je choisis maintenant de laisser partir la blessure de ses critiques.
Menton : Je suis prêt(e) à aller de l'avant sans m'occuper de ses réactions.
Clavicule : J'apprécie le nouveau "moi" que je suis devenu(e).
Sous le bras : J'apprécie d'avoir étendu ma zone de confort.
Sommet de la tête : Je laisse partir ses critiques et je vais de l'avant.
Continuez à tapoter pour tous les changements et sentiments d'inconfort par rapport à ce nouveau "moi", afin que vos problèmes d'identité ne soient plus une menace pour votre réussite à long terme. Ceci vous permettra de ramener à zéro des événements du passés qui étaient reliés à votre auto-sabotage, et de continuer à élargir vos zones de confort.

Carol Look

***************

2 commentaires:

  1. Que faire si on ne se rappelle plus de notre passé ?

    RépondreSupprimer
  2. D'abord, lisez mes articles qui concernent la découverte d'un événement oublié dans le passé. Par exemple :
    - EFT et la gestion d'un trauma oublié
    - EFT Découvrir le fond du problème
    (Voir la liste dans la page "Articles EFT")

    Vous pouvez faire le tapotage EFT même si vous n'avez aucun souvenir :
    1. Tapotez sur les problèmes du présent, avec les sensations et émotions que vous avez dans le présent.
    2. Faites le tapotage sur les sujets suivants :

    - "Même si je ne me souviens plus du tout de ce qui s'est passé pendant mon enfance, je m'aime et je m'accepte profondément et complètement."
    - "Même si j'ai tellement peur de ce qui s'est passé pendant mon enfance que j'ai tout oublié, je m'aime et je m'accepte avec mon refus de savoir..."
    - "Même s'il est possible qu'il y ait eu des événements difficiles pendant mon enfance, et que je les ai oubliés, je m'aime et je m'accepte.."

    Rappels : "cet oubli" - "je préfère ne pas me souvenir" - "il pourrait y avoir eu des événements difficiles" - "je ne sais pas ce qui se passerait si je me souvenais" - "Peut-être que je n'ai pas le droit de me souvenir, pour une raison quelconque" - "Et si je retrouvais la mémoire ?" - "Mon passé m'appartient, j'ai le droit de me souvenir", etc.

    - "Même s'il y a eu ces événements difficiles dont je ne me souviens pas, et que cela peut être à l'origine des difficultés que j'ai actuellement, je choisis de guérir mon passé même si je ne m'en souviens pas et d'aller de l'avant, et j'e m'aime et je m'accepte malgré tout ce qui a pu se passer."

    Si vous avez des flash de souvenirs du passé, prenez un cahier et notez-les immédiatement, même s'ils sont incomplets ou incompréhensibles. Cela pourrait vous revenir à des moments où vous ne vous y attendez pas.

    Tous les événements de la vie ont été enregistrés dans notre cerveau. C'est seulement notre capacité de nous en souvenir - la connexion nerveuse à la zone mémorielle - qui ne fonctionne pas, pour une raison émotionnelle souvent.

    Vous pourriez vous sentir très mal au fur et à mesure où vos souvenirs vont revenir - il y a une bonne raison pour laquelle votre moi inconscient a supprimé votre lien à vos souvenirs enregistrés. Donc : 1. Faites EFT au fur et à mesure où des images du passé vous reviennent, même si vous ne les comprenez pas. 2. Prévoyez un rendez-vous avec un praticien EFT ou un psychothérapeute.

    Bonne continuation.

    RépondreSupprimer

Merci de m'envoyer votre commentaire. Si vous voulez que je vous réponde directement joignez votre email dans un second commentaire à part que je supprimerai.