samedi 27 décembre 2008

EFT mériter le changement

Pour vous souhaiter une merveilleuse année 2009 pleine de changements positifs et d'améliorations sur tous les plans, je vous offre cet article qui explique pourquoi très souvent on résiste au changement qu'on est sur le point de mettre en place en utilisant une technique aussi puissante que l'EFT.

Gene Monterastelli est un médecin qui pratique l'EFT à Baltimore (USA). Il est l'auteur de nombreux articles publiés dans la base de données du site de Gary Craig emofree.com
Celui-ci a été traduit de la page en anglais :
http://www.masteringeft.com/EFT1MinuteNews/March-27-08/GivingYourselfPermission.html

Gene Monterastelli écrit :

Alors que je travaillais avec une cliente aujourd'hui elle m'a posé une question qui m'a surpris. Elle m'a demandé : "Pourquoi utilisez-vous autant la formule : 'je me donne la permission de...' quand on fait le tapping?" Sa question m'a surpris en fait parce que je n'avais pas réalisé que j'utilisais autant cette formule.
Le fait est que très souvent nous ne sentons pas que nous méritons les choses qu'en fait nous méritons. Quand une partie de nous-même, ou de notre passé, doit être guérie, très souvent il y a une autre partie qui résiste étrangement et sans raison à cette guérison. J'ai trouvé avec mes clients que l'un des types de résistance à la guérison les plus communs est le sentiment de ne pas mériter, ou de ne pas être digne de cette guérison et de ce changement. Le sentiment de ne pas mériter et de ne pas être digne prend généralement deux formes.

Le premier type de résistance à la guérison est le sentiment de ne pas être digne ou de ne pas mériter de guérir une douleur ou un problème déjà existants.
Dans ce cas notre bavardage intérieur ressemble à ça : "Tu mérite de souffrir... Tu es puni... Tu ne devrais pas demander mieux... Les choses sont aussi bonne que tout ce qui peut venir d'autre... Les autre vivent des choses bien pires... Comment peux-tu oser demander cette guérison..."

Le deuxième type de résistance à la guérison est un sentiment de ne pas être digne ou de ne pas mériter d'obtenir des choses meilleures dans le futur.
Alors notre bavardage intérieur devient : "Qui es-tu pour penser que tu pourrais avoir un meilleur emploi... une meilleure vie... être mieux payé... faire le travail que tu aimes... perdre du poids... trouver le partenaire de tes rêves ? Tu as déjà beaucoup trop. Tu ne devrais pas demander plus. Il y a des gens qui ont moins que toi. C'est de l'avidité. Seuls les gens qui sont vraiment bons méritent plus, et tu n'es pas bon."

Ce sont des pensées et croyances très puissantes qui peuvent nous emprisonner pendant des années. Quand nous avons ces sentiments, c'est souvent même très dur d'avoir la force d'essayer de s'attaquer à ces problèmes pour continuer à avancer vers la guérison. C'est pourquoi la phrase : "JE ME DONNE LA PERMISSION DE..." est si puissante. Elle parle directement à la partie de nous qui souvent - même sans qu'on s'en rende compte - ne sent pas qu'elle a le droit de changer parce qu'elle n'est pas assez digne de changer.
Comme nous le savons, EFT est un outil très puissant pour nous aider à gérer la résistance que nous avons à obtenir la guérison que nous méritons. Mais pour certaines raisons, quand je travaillais avec mes clients, nous obtenions d'emblée un grand progrès et ensuite nous étions arrêtés dans notre élan. Nous ne pouvions pas avoir le dernier morceau. Alors, j'ai commencé à ajouter cette idée de se donner la permission de changer, directement dans les affirmations de l'EFT. Dès qu'on se donne la permission de changer et d'avancer, ce dernier morceau de résistance lâche.

Je dis souvent à mes clients :
"JE VOUS DONNE LA PERMISSION DE CHANGER VOTRE VIE POUR LE MEILLEUR, ET JE VOUS AUTORISE AUSSI A VOUS EN DONNER LA PERMISSION A VOUS-MEME".
Juste parce que vous avez quelqu'un en face de vous qui vous dit que vous pouvez le faire, ça vous permet soudain de vous sentir libre de le faire. J'ai souvent été même plus loin, jusqu'à écrire des notes pour mes clients (comme les mots d'excuses que nos parents nous donnaient pour l'école) dans lesquelles je leur donnais la permission de changer leur vie.

Donner la permission en fait est une chose très facile à incorporer à votre routine d'EFT. Les "phrases de permission" ne sont en rien différentes de toute phrase qu'on peut utiliser dans son tapping. On les prononce tout en tapotant, mais sans oublier pour autant que le point essentiel est d'être très précis pour définir quel type de permission on se donne.
La phrase : "Je me donne la permission d'être heureux/heureuse" pourrait être efficace mais il serait même encore plus efficace d'être plus précis, par exemple :

- Je me donne la permission d'être heureux dans ma vie.
- Je me donne la permission d'être heureux avec ce que je suis.
- Je me donne la permission d'être heureux dans mes choix.


Vous méritez encore plus et encore mieux, mais vous avez besoin de l'énoncer plus précisément aussi.
Vous pouvez utiliser des "phrases de permission" pour tout ce que vous êtes en train de faire.

- Je me donne la permission de savoir que je mérite d'être heureux/heureuse (ou en pleine santé, ou riche, ou digne d'être aimé).

- Je me donne la permission de me pardonner (ou de pardonner à quelqu'un d'autre) pour les choix que j'ai fait dans le passé.
(Ici aussi, si ce choix a un nom précis, énoncez-le, par exemple : "le choix de m'endetter").

- Je me donne la permission d'arrêter de m'inquiéter au sujet de ce que les autres pensent du travail que je fais.

La formule est simple. Donnez-vous très simplement la permission de dépasser cette croyance limitative que vous avez.
Gene Monterastelli, MD
FIN DE L'ARTICLE


POUR CETTE ANNEE 2009

JE VOUS DONNE LA PERMISSION D'OBTENIR

LA REALISATION DE TOUS VOS REVES


****

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de m'envoyer votre commentaire. Si vous voulez que je vous réponde directement joignez votre email dans un second commentaire à part que je supprimerai.