lundi 27 octobre 2008

EFT pour ceux qui passent d'une drogue à l'autre

Lâcher l'alcool pour la cigarette, arrêter le tabac pour basculer dans l'envie de manger et on se met à grossir, c'est classique, on passe d'une drogue à l'autre au lieu d'arrêter les drogues. Voici un cas où une "débutante en EFT" a pu arrêter tout ça. 
Traduction d'une page du site de Gary Craig http://www.emofree.com/
Gary Craig commente ce cas ainsi :
"Pour Joan, "accoutumance de toute une vie" signifiait sauter d'une drogue à l'autre de la même façon qu'un alcoolique quitte l'alcool pour devenir un drogué du tabac, du café ou des deux. Dans son cas, elle a obtenu de très bons succès en faisant sa "chaine de tapping quotidien" pour chaque envie de substance, pensée ou sentiment au fur et à mesure où ils sortaient. Néanmoins, en étant plus précis pour chaque événement on aurait obtenu des résultats plus rapides, c'est pourquoi j'ai inclus mes propres suggestions dans le cours de son histoire." Gary Craig
Voici le récit de son propre cas par Joan Hitlin qui a utilisé EFT sur elle-même :

"Cher Gary,
"Depuis que je vous ai rencontré à l'Holiday Inn d'Emeryville juste avant Noël j'ai utilisé EFT sur moi-même pour tout avec des résultats impressionnants.
Il semble que j'aie dépassé mon accoutumance de toute une vie (pas seulement une envie de choses) en tapotant pour chaque pensée qui me venait à l'esprit."
COMMENTAIRE DE GC : Quand elle parle d'une "accoutumance de toute une vie", elle veut dire le fait de passer d'une substance à l'autre, de même qu'un alcoolique quitte l'alcool mais devient un drogué du tabac, du café ou des deux. Vous en verrez la preuve dans le prochain paragraphe (ci-dessous). Elle indique qu'elle a dépassé plusieurs accoutumances mais ce qu'elle veut dire c'est qu'elle passait de l'une à l'autre... puis à une autre... et encore à une autre...

JOAN CONTINUE : "Voici mon histoire. J'étais boulimique vers la fin de mon adolescence. J'en suis sortie. Puis j'ai fumé un paquet et demi de cigarettes par jour de 16 à 28 ans. J'en suis sortie. Puis je suis devenue une mangeuse compulsive. J'en suis sortie. Ensuite j'étais une droguée des boissons gazeuses. J'en suis sortie. Je me suis mise à trop manger pendant les repas. J'en suis sortie."
COMMENTAIRE DE GC : Ainsi que nous le constatons régulièrement, l'une des causes sous-jacentes au comportement d'accoutumance est le besoin de tranquiliser une forme d'anxiété ou d'agitation qui vient de problèmes émotionnels non résolus. Tant qu'on n'a pas atteint les déclencheurs émotionnels sous-jacents, le comportement d'accoutumance passe simplement d'une forme à une autre.

JOAN CONTINUE : "Ce qui restait était une habitude de grignotage, surtout la nuit; je mâchais des chewing-gums sans sucre (un paquet par jour), et, plus gênant, je me mordais intensément les lèvres."
COMMENTAIRE DE GC : Bien que l'habitude de mâcher du chewing-gum et de se mordre les lèvres soit bénigne comparée à la boulimie, il s'agit néanmoins d'une "habitude nerveuse", une forme de "tranquilisant" similaire au fait de se ronger les ongles, de se gratter la peau, et autres habitudes. Je suppose toujours que ces comportements sont toujours les symptômes de causes émotionnelles sous-jacentes.

JOAN CONTINUE : "C'est avec le fait de me mordre les lèvres que j'ai eu le plus de mal, parce que je ne m'en rendais pas compte avant de l'avoir fait de façon continue pendant une certaine période de temps.
"Solution : j'ai tapoté sur le fait de manger la nuit, de mâcher du chewing-gum, de me mordre les lèvres, la sensation de mâcher en général, l'anxiété, l'angoisse, la peur, la tristesse, et tout ce qui me venait à l'esprit tout en faisant le tapping. (Je ne me souviens pas de tout)."
COMMENTAIRE DE GC : Même si tout cela semble avoir bien marché pour Joan, je suggère d'inclure, parmi ces cibles de tapping, quelques événements émotionnels spécifiques de son passé qui peuvent avoir contribué à sa situation d'anxiété permanente. Elle aurait pu faire cela dans son tapping pour "tout ce qui sortait", mais, comme elle le dit, elle ne se souvient pas de tout précisément. Je voudrais souligner néanmoins sa méthode de tapotage à la chaîne sur tout ce qui vient à l'esprit. C'est prometteur. Je pense que d'autres personnes (vous?) pourront aussi le faire avec succès. Cela vaut le coup d'essayer.

JOAN CONTINUE : "Cela fait 2 semaines de cela maintenant, et sans me forcer j'ai arrêté de mâcher du chewing-gum, et l'envie d'en acheter a cessé aussi. J'ai arrêté le grignotage, sauf quand j'ai faim. J'ai arrêté de me mordre les lèvres !
"Une fois de temps en temps (rarement) je ressent un besoin de mordre ma lèvre alors je tapote, mais la plupart du temps je ne fais rien d'autre que de constater que j'ai cessé de faire tout ça. (S'il n'y a rien d'autre, je vais économiser les 365 dollars par an que je dépensais pour le chewing gum. Cela m'évitera peut-être le cancer de la lèvre !)"
COMMENTAIRE DE GC : Est-ce que Joan s'est vraiment débarrassée de son comportement addictif ? On l'espère, mais il faut du temps pour en être sûr. Si quelque chose réapparaissait, je le prendrais comme une preuve qu'il reste encore d'autres problèmes à traiter.

JOAN CONTINUE : "J'ai découvert un effet secondaire de l'aplication intensive de la méthode EFT de tapotage (j'avais une semaine de congé). Pendant plusieurs jours je me suis sentie sur-stimulée, pleine d'énergie, et j'ai eu quelques nuits d'insomnie (ce n'est pas un problème habituel pour moi). Ma solution a été de faire encore plus d'EFT (je pense que c'étaient des aspects qui arrivaient en force) et aussi de tenir mon journal, et d'être gentille avec moi-même en général; et cela a disparu.
"Avec toute ma gratitude,
"Joan
"PS - J'ai aussi utilisé EFT avec succès pour mes clients, mais je n'écrirai rien de plus aujourd'hui."

*
Vous aussi, vous pouvez apprendre la méthode EFT et l'appliquer sur tout ce qui vous dérange dans votre vie. Les exemples traduits dans ce blog vous montrent que c'est l'insistance, l'intuition et l'obstination qui payent. Utilisez EFT pour tout ce que vous voudrez ! C'est le conseil donné par Gary Craig dans son site gratuit en anglais. Faitez-le chaque jour. Apprenez à vos voisins et amis à le faire.
*
Et si faire le tapping EFT vous paraît trop acrobatique et compliqué, détendez-vous en regardant cette vidéo de YOUTUBE :
http://www.youtube.com/v/PRJxJdgc4Ng&hl=en&fs=1

Les possibilités de l'alliance corps-mental sont infinies. Certains sportifs atteignent des performances extraordinaires à l'entraînement, mais sont incapables de de les répéter en compétition. Si vous êtes dans ce cas, EFT est la solution. De plus en plus d'entraîneurs sportifs l'utilisent dans les pays anglosaxons pour gérer le stress de compétition qui réduit les performances, et pour toutes les autres limitations mentales du style "je ne peux pas y arriver". Pour s'en inspirer, voyez la rubrique : "EFT Performances Sports Arts", colonne de droite.
En effet, pratiquer un sport est d'un grand soutien lorsqu'on veut faire cesser une dépendance quelle qu'elle soit : tabac, alcool, nourriture... Le sport aide à reprendre une meilleure estime de soi-même et  se reconstruire un corps plus agréable à regarder après le sevrage.

******

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de m'envoyer votre commentaire. Si vous voulez que je vous réponde directement joignez votre email dans un second commentaire à part que je supprimerai.