dimanche 29 juin 2008

EFT Imaginer le tapping

Quand on a les deux mains occupées (par le volant de sa voiture par exemple), ou qu'on est trop fatigué pour lever les bras (pour travailler sur soi-même avant de s'endormir, c'est classique), on peut faire le "tapping imaginaire".
Vous imaginez qu'avec l'une de vos mains vous tapotez le point karaté de l'autre main - et vous ressentez réellement que le bord extérieur de votre main est tapoté - tout en disant la phrase classique :
"Même si je ressens ce .................. , je m'aime et je m'accepte complètement et parfaitement".
Puis vous énoncez le résumé "ce ............... " en imaginant que vous tapotez chaque point avec votre main imaginaire, en ressentant bien le toucher sur chaque point.


On peut penser que c'est de la "pataphysique" tant qu'on n'a pas essayé dans une situation d'urgence absolue pour s'apercevoir que ça réussit ! (D'ailleurs, il y a bien des choses classées "pataphysique" aujourd'hui qui pourraient dans quelques centaines d'années être devenues de la réalité médicale ou scientifique, de même que tout ce que nos ancêtres du moyen âge auraient cru impossible et que nous pratiquons tous les jours.)

Un exemple tiré de la newsletter du site emofree.com : l'Américain Charles Guare, un débutant avec EFT, écrit à Gary Craig:
"J'ai eu une expérience récemment, au cours de laquelle j'ai ressenti le besoin pressant d'uriner alors que je conduisais sur une route où il était impossible de s'arrêter. Il n'y avait pas de pompe à essence proche. Alors j'ai simplement imaginé que je faisais le tapping - sans le faire physiquement - en utilisant l'affirmation standard et "ce problème de contrôle de ma vessie". A ma grande surprise, l'urgence a disparu presque immédiatement et n'est pas revenue pendant les 15 ou 20 minutes suivantes qu'il m'a fallu pour atteindre la maison. C'est bon à savoir pour le cas où !"
Vous pouvez trouver cet exemple scabreux, mais c'est un cas de vérification absolue du pouvoir de l'EFT !

On peut aussi utiliser la méthode du "tapping imaginaire" lorsqu'on a un problème physique ou émotionnel alors qu'on se trouve au milieu d'une foule, dans un restaurant, les transports en commun, etc.

******

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de m'envoyer votre commentaire. Si vous voulez que je vous réponde directement joignez votre email dans un second commentaire à part que je supprimerai.