mardi 25 mars 2008

EFT pas besoin d'être psy

Encore un témoignage de l'utilisation de l'EFT par les gens ordinaires et pour toutes les situations de la vie courante : pas besoin d'être psy !
Extrait de la base de données du site emofree.com d Gary Craig

Bobbi Skyler écrit :


"Je suis débutante avec EFT. Quand j'ai trouvé votre site il y a 5 mois j'ai été intriguée. Même si je suis une infirmière qui travaille avec la thérapie crâniosacrale et le toucher thérapeutique, je maintient un lourd scepticisme vis-à-vis des nouvelles thérapies. ...
"... J'ai utilisé EFT pour arrêter de me ronger les ongles, pour dépasser ma peur des hauteurs et des montagnes-russes (roller coaster), ainsi que pour traiter quelques sérieux problèmes émotionnels liés à mon divorce. Sans oublier ma peur de l'échec et ma peur du succès ! "


Bobbi écrit à Gary Craig pour partager son expérience concernant sa peur d'aller sur les montagnes-russes dans les parcs d'attractions américains où sa famille essaie toujours de l'entraîner. D'habitude, elle préfère rester à la maison avec ses deux petites-filles qui ont aussi peur des montagnes-russes, pendant que tout le monde va s'amuser au parc à thème. Cette fois-ci, elle pense à utiliser EFT et aide ses petites-filles avec les phrases de départ suivantes :
"Même si j'ai peur des hauteurs, je m'aime et je m'accepte complètement et parfaitement".
"Même si j'ai peur de m'envoler hors des rails..."
"Même si rouler sur les montagnes-russes me terrorise..."


Elle réussit à y aller cette fois-ci avec les deux enfants, et justement, l'incident se produit ... Elles se retrouvent coincées dans la nacelle immobilisée juste avant d'entamer la pente la plus raide ! Bobbi continue son récit :

"On est resté là pendant une demi heure, à attendre qu'ils réparent. Moi et mes petites-filles, nous avons fait le tapping pour nos peurs (peur de s'envoler hors de la nacelle, peur de tomber, peur des hauteurs) et finalement nous en avons bien ri. Il a fallu grimper hors de la nacelle et descendre par les marches raides. Et ensuite, nous avons quand même pu aller sur les autres circuits, en faisant le tapping occasionnellement quand la peur remontait. Plus tard, l'une des petites de 9 ans a sauté hors de la nacelle en riant et en criant "Grand-mère; c'était génial ! Merci pour le tapping!" Je trouve intéressant le fait que sa jumelle par contre n'a pas autant apprécié, trouvant que le tapping était idiot. Elle est restée trop effrayée pour retourner sur les montagnes-russes."

Bobbi raconte aussi qu'un jour à son travail elle avait un patient dont la tension était montée à 219/199 alors que la normale est à 120/80. Son médecin personnel était coincé dans les embouteillages et c'est le genre de médecin qui interdit à l'infirmière de faire quoi que ce soit avant son arrivée... Bobbi a montré au patient comment faire le tapping et la tension est redescendue à 198/109. Elle n'avait pas le temps d'en faire plus avec lui mais elle lui a donné l'adresse du site.
(Extraits de la page en anglais :)
**http://www.emofree.com/Fear/fear-roller-coasters-hypertension.htm**

*

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de m'envoyer votre commentaire. Si vous voulez que je vous réponde directement joignez votre email dans un second commentaire à part que je supprimerai.